Accueil

“Le Gouverneur des dés” : Raphaël Confiant adapté en bande dessinée

“Le Gouverneur des dés” : Raphaël Confiant adapté en bande dessinée

AVANT-PARUTION – Adaptation BD de Roland Monpierre du célèbre roman Le Gouverneur des dés de Raphaël Confiant. Évocation d’une Martinique des années 1950-60 encore vibrante de ses traditions ancestrales et originalement écrit en créole, ce roman, traduit en français par Gerry L’Étang, met en scène un personnage hors du commun : Rosalien Saint-Victor, entrepreneur en bâtiment, joueur de dés professionnel, amateur de combats de coqs et polygame assumé.

Saint-Victor est un « major » c’est-à-dire un fier-à-bras de quartier dans la commune de Grand-Anse et donc quelqu’un qui y fait régner la loi et l’ordre. Mais il ne se contente pas de son petit domaine réservé, il arpente toute l’île, à dos de mulet, en quête de défis lors des fêtes patronales ou dans les gallodromes, affrontant d’autres personnages de son acabit tout en veillant à entretenir ses multiples relations féminines. 

Mi-Don Quichote mi -Sancho Pança, il témoigne des derniers feux de la « société d’habitation », telle qu’on désignait la plantation de canne à sucre, celle qui était marquée par la rigidité des rapports sociaux, l’exploitation des plus humbles, le préjugé de couleur et la domination masculine.

« Le Gouverneur des dés a d’abord été écrit par Raphaël Confiant en créole sous le titre Kod Yanm avant d’être traduit par Gerry L’Étang en français sous le titre Le Gouverneur des dés ; nous allons republier et sortir en même temps que la BD ces deux ouvrages dans notre collection Caraïbéditions Université (ouvrages préfacés par des universitaires). Je joins en pièce jointe, la couverture de ces deux ouvrages », explique l’éditeur Florent Charbonnier à ActuaLitté.

« Mais dis-moi, toi Roland, qui est originaire des Antilles, qu’est-ce que tu vas avoir d’original comme bandes dessinées à nous raconter ? » C’est aux Beaux-Arts de Paris, que cette question fut posée à Roland Monpierre…

À partir de 1984, cet auteur-illustrateur ne cessera d’y répondre. Écrire et illustrer des histoires liées à la Culture de la Caraïbe ; créer des héros ou mettre en scène des récits historiques ou des légendes méconnues, d’hier ou d’aujourd’hui.

Installé depuis quelques années en Guadeloupe, il se prête également au jeu de l’adaptation en travaillant avec quelques-uns des plus grands auteurs antillais. Il travaille actuellement à l’adaptation BD du roman de Simone Schwarz-Bart, Ti-Jean L’Horizon.

imprimer


AVANT-PARUTION – Adaptation BD de Roland Monpierre du célèbre roman Le Gouverneur des dés de Raphaël Confiant. Évocation d’une Martinique des années 1950-60 encore vibrante de ses traditions ancestrales et originalement écrit en créole, ce roman, traduit en français par Gerry L’Étang, met en scène un personnage hors du commun : Rosalien Saint-Victor, entrepreneur en bâtiment, joueur de dés professionnel, amateur de combats de coqs et polygame assumé.




 

Saint-Victor est un « major » c’est-à-dire un fier-à-bras de quartier dans la commune de Grand-Anse et donc quelqu’un qui y fait régner la loi et l’ordre. Mais il ne se contente pas de son petit domaine réservé, il arpente toute l’île, à dos de mulet, en quête de défis lors des fêtes patronales ou dans les gallodromes, affrontant d’autres personnages de son acabit tout en veillant à entretenir ses multiples relations féminines. 

Mi-Don Quichote mi -Sancho Pança, il témoigne des derniers feux de la « société d’habitation », telle qu’on désignait la plantation de canne à sucre, celle qui était marquée par la rigidité des rapports sociaux, l’exploitation des plus humbles, le préjugé de couleur et la domination masculine.

« Le Gouverneur des dés a d’abord été écrit par Raphaël Confiant en créole sous le titre Kod Yanm avant d’être traduit par Gerry L’Étang en français sous le titre Le Gouverneur des dés ; nous allons republier et sortir en même temps que la BD ces deux ouvrages dans notre collection Caraïbéditions Université (ouvrages préfacés par des universitaires). Je joins en pièce jointe, la couverture de ces deux ouvrages », explique l’éditeur Florent Charbonnier à ActuaLitté.

« Mais dis-moi, toi Roland, qui est originaire des Antilles, qu’est-ce que tu vas avoir d’original comme bandes dessinées à nous raconter ? » C’est aux Beaux-Arts de Paris, que cette question fut posée à Roland Monpierre…

À partir de 1984, cet auteur-illustrateur ne cessera d’y répondre. Écrire et illustrer des histoires liées à la Culture de la Caraïbe ; créer des héros ou mettre en scène des récits historiques ou des légendes méconnues, d’hier ou d’aujourd’hui.

Installé depuis quelques années en Guadeloupe, il se prête également au jeu de l’adaptation en travaillant avec quelques-uns des plus grands auteurs antillais. Il travaille actuellement à l’adaptation BD du roman de Simone Schwarz-Bart, Ti-Jean L’Horizon.



[à paraître 7/11] Roland Monpierre – Le Gouverneur des dés — Caraïbéditions — 9782373110562 – 20 €

 

Lien de téléchargement: 

Pages