Accueil

LE MASQUE (DE FER) DU GRAND BEKE

LE MASQUE (DE FER) DU GRAND BEKE
 
  Le groupe béké GBH fournira donc 1 million 300.000 masques aux soignants des quatre "vieilles colonies" comme aiment à l'écrire nos chers historiens.
 Soit ! Mais derrière ce geste d'une apparente générosité débordante, il convient tout de même de se poser un certain nombre de questions. Tout d'abord, celle-ci : combien cet achat reviendra-t-il au groupe en question ? On aurait bien aimé en connaître le montant exact, ce qu'évidemment nos médias locaux n'auront jamais le courage ou l'audace de poser celui qui, avec Aimé CESAIRE et Camille DARSIERES, planta un jour le fameux "Courbaril de la Réconciliation" sur son "Habitation" du François. 100.00 euros ? 1 Million d'euros ? Davantage ?
 Deuxième question : cet achat se monte à quel pourcentage, d'abord du chiffre d'affaires, ensuite des bénéfices réalisés annuellement chaque année par le groupe GBH ? 5% ? 10% ? 20 % ? Davantage ne serait pas imaginable. Troisième question : comment un groupe privé a-t-il pu acquérir en si peu de temps autant de masques alors que l'Etat français et son représentant local, le Préfet, semblent particulièrement démunis ? Par quelle filière ? De quel pays proviennent lesdits masques ? On ne le saura évidemment pas car nos médias locaux, toujours prompts à dénigrer les réseaux sociaux et la presse en ligne (les confondant volontairement d'ailleurs), ne se préoccuperont pas d'investiguer sur le sujet.
 Alors, tout le monde applaudira ! On célébrera la grandeur d'âme de GBH. De Béké honni, il passera à gentil ami et protecteur de la population. Oubliés les "Bétjé déwò !" et autres tonitruants "Péyi-a sé ta nou" ! Certes, on ne reviendra pas au "Papa Béké" de la plantation d'autre fois, mais ce sera tout comme ou presque. Et notre CTM dans tout ça, se demandera-t-on ? Que fait-elle ? Eh bien, elle fait ce qu'elle peut avec les (modestes) pouvoirs qui sont les siens. La Martinique n'est pas autonome et les Martiniquais ont refusé par 78% des votants, en 2010, cette poussière d'autonomie que pouvait être l'Article 74. Non, CHABEN n'a pas le pouvoir, par exemple, de fermer l'aéroport ! Non, il na pas non plus celui d'interdire à un bateau de croisière d'accoster ! Il ne peut imposer non plus ni confinement ni couvre-feu. Tout cela est du seul ressort de l'Etat français et du préfet. Parce que nous l'avons voulu. Parce que nous le voulons bien. Donc il faut arrêter un peu les critiques imbéciles.
 Certes, il ne s'agit aucunement de cracher sur ce million et quelques de masques qui seront fort utiles à nos soignants. Il ne s'agit pas de cela du tout ! Il s'agit de dire que ce geste qu'a fait GBH, c'est le moins qu'il puisse faire pour une population qui le fait vivre grassement par le biais de ses supermarchés, magasins de bricolage, enseignes de sport et autres concessions automobiles.
 Oui, GBH doit cela aux populations des "quatre vieilles colonies"...
Image: 

Pages