Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

LE PKLS REAGIT A L'AGRESSION SIONISTE A LA FOIRE DE DILLON

Jeudi 6 Mars 2008 à la foire de Dillon des arabes ont été agressés par des juifs parce qu’ils portaient et vendaient des tricots qui ne leur plaisaient pas.

Cette nouvelle agression raciste de juifs nous rappelle des incidents du même type qui ont déjà eu lieu dans notre pays, notamment l’agression de Dieudonné par un commando de juifs racistes.
Mais plus encore cela nous remet en mémoire {{l’affaire des tricots}} de 1963.

A cette époque il y avait un tricot avec une rose des sables dessinée dessus qui était vendu dans des magasins à Fort de France. Des jeunes français, fils d’agents patentés de l’Etat colonial français entre autres gendarmes et magistrats, parmi lesquels des juifs, racistes, avaient décidé que les nègres n’avaient pas le droit de porter ce tricot réservé aux seuls blancs.

A plusieurs reprises des jeunes martiniquais ont été attaqués par ces étrangers se prétendant de race supérieure et s’arrogeant le droit de faire la loi, leur loi. Il en est résulté divers incidents jusqu’à celui du 12 juin où une jeune martiniquaise a été violentée dans la rue à Fort de France par de jeunes français qui ont déchiré son tricot.

Cela a provoqué une révolte spontanée des gens avec des slogans {{« BLANCS RACISTES, NON AU RACISME, LIBERTE CHEZ NOUS »}} et il s’en est suivi des heurts avec la police, dans la soirée Fort de France s’est embrasée, magasins de français dévalisés, lieux fréquentés par les français détruits, voitures incendiées.

Bien entendu les agresseurs racistes, bien protégés par les leurs, n’ont pas été inquiétés, mais des jeunes martiniquais qui protestaient ont été arrêtés, jugés et certains condamnés.

Cette page de notre histoire doit être présente à notre esprit et elle nous conduit à condamner fermement ce comportement raciste provocateur des juifs qui se croient en pays conquis où tout leur est permis.

Tous les Martiniquais sont concernés, demain c’est votre femme, votre mari, votre enfant, un parent, un ami, qui peut être victime de ces agissements, et ce sera la victime qui sera condamnée par l’appareil judiciaire de l’Etat français.

Le PKLS condamne fermement ces agissements et met en garde tous ceux qui auraient tendance à banaliser ces faits, car ils se retrouveraient complices de ce qui risque de se passer de similaire avec des conséquences plus graves pour les Martiniquais.

Fort de France le 7 mars 2008
_ Pour le PKLS
_ J.P. ETILE

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.