Accueil

LE PREMIER MINISTRE JACK GUY LAFONTANT A DÉMISSIONNÉ

LE PREMIER MINISTRE JACK GUY LAFONTANT A DÉMISSIONNÉ

En pleine séance d'interpellation ce samedi 14 juillet, le Premier ministre Jack Guy Lafontant a confié avoir remis sa démission au président de la République avant se rendre au Parlement. Le chef de l'Etat a accepté sa démission et devra engager des discussions avec le Parlement pour nommer un successeur au premier ministre démissionnaire qui va entre-temps expédier les affaires courantes.

 

La démission du premier ministre met un terme à une semaine de tension politique et sociale, après la vague de violences qu'a connue le pays à partir de vendredi dernier 8 juillet après que le Gouvernement ait annoncé ; le jour même, la hausse des prix de l'essence de 38%, du gazole de 47% et du kérosène de 51%, à compter du samedi 7 juillet à minuit.

Les principales villes et routes d'Haïti ont alors été hérissées de barricades, qui ont paralysé toute activité. La violence a été la plus vive dans Port-au-Prince, proie d'incendies volontaires et de pillages durant le week-end. Au moins quatre personnes ont été tuées.

Le gouvernement est revenu sur sa décision moins de 24 heures après son annonce mais, choqués par l'absence de réponse politique aux violences, plusieurs secteurs de la société haïtienne ont, dès lundi, exigé la démission de Jack Guy Lafontant. 

Médecin de profession, Jack Guy Lafontant, inconnu de la classe politique haïtienne jusqu'à sa nomination en février, est un ami de Jovenel Moïse, au pouvoir depuis le 7 février 2017.

 

Post-scriptum: 
avec Le Nouvelliste et Ouest France Photo : Pierre Michel Jean / AFP

Pages