Accueil

LE RESPECT DES VIEUX, UNE TRADITION AFRICAINE MILLENAIRE

Jean-Laurent Alcide
LE RESPECT DES VIEUX, UNE TRADITION AFRICAINE MILLENAIRE

   Malgré des siècles de colonisation, le continent noir a sur conserver certaines valeurs qui font sa spécificité. Parmi elle, le respect, voire la vénération, des vieux est la plus respectée. Et ces vieux sont appelés "vieux", pas avec des termes hypocrites comme "personnes âgées", "personnes du 3è âge" ou "seniors".

   C'est que le vieillard africain assume pleinement sa vieillesse qui est vue par la société comme un gage de sagesse et quand l'un d'eux décède, c'est une bibliothèque qui brûle, disait l'écrivain Hamidou Ampaté BA. Le vieux est aussi le garant de la mémoire ancestrale et de la célébration des rites en l'honneur des aïeux.
   Aucun étonnement donc à ce qu'au plan politique, les vieux aient un rôle déterminant ou dominant. Ainsi au Cameroun, lors de l'élection présidentielle d'il y a une dizaine de jours, le président Paul BIYA a été réélu (pour la 7è fois) à l'âge de 85 ans. Les 11 autres hauts responsables ddu pays ont entre 71 et 100 ans. A savoir :  
 
   . le Président du Sénat
 
   . le Président de l'Assemblée nationale  
 
    . le Premier ministre
 
    . le Président du Conseil Economique et Social
 
    . le chef d'Etat-major des armées
 
    . Le chef de la Police nationale
 
    . Le Président du Conseil constitutionnel
 
    . Le directeur général des Sociétés d'Etat
 
   Ces personnages hautement compétents ont beaucoup de projets pour le Cameroun en 2035 et ils mettront toute leur énergie et leur sagesse à les concrétiser. Pendant qu'en Occident, on bavarde autour de la "Silver économie", en Afrique, les vieux travaillent au service de leur peuple jusqu'à ce que mort s'ensuive...
Image: