Accueil

Le SNESUP-France soutient activement le blocage des universités, le SNESUP-Martinique exige la levée du blocage du campus de Schoelcher !

Le SNESUP-France soutient activement le blocage des universités, le SNESUP-Martinique exige la levée du blocage du campus de Schoelcher !

   Le grand public connaît assez bien, le SNES (Syndicat National de l'Enseignement Secondaire) qui opère dans les collèges et lycées, mais il connaît assez peu son frère, le SNESUP qui, lui, est actif dans l'enseignement supérieur c'est-à-dire les universités.

 Ce dernier, en France, est vent debout contre la réforme de l'université mise en œuvre par le gouvernement MACRON et participe à tous les mouvements de blocages qui affectent es 17 universités de l'Hexagone. Voici ce qu'on peut lire, entre autres, sur le site du SNESUP :

 

   . "Etendre la mobilisation pour bloquer les réformes".

 

   . "A ce jour des assemblées générales sont régulièrement organisées dans plus de 26 sites universitaires, et plusieurs de ces sites sont bloqués ou occupés. Les lycéen•ne•s organisent régulièrement depuis des semaines des blocages de leurs établissements. Mais le gouvernement reste sourd face à nos revendications. Il nous faut donc encore amplifier les actions.

  

   Le message du SNESUP-France est donc on ne peut plus clair : soutien total aux blocages des universités par le mouvement étudiant.

   Quelle ne fut donc pas la surprise de plusieurs responsables du Pôle Martinique de l'Université des Antilles de recevoir un courriel péremptoire, voire comminatoire, du SNESUP-Martinique exigeant que tout soit mis en œuvre pour que les cours et les examens puissent se dérouler normalement !!! Vous ne rêvez pas ? Non, vous n'êtes pas dans "Tintin au Congo", mais plutôt dans "Caldoche à Madinina". Ce qui, il est vrai, est à peu près pareil.

   Ce faisant, en s'opposant à la mobilisation étudiante et citoyenne contre le retour des trois délinquants du CEREGMIA, le SNESUP-Martinique se montre objectivement partisan de ce dernier. Ce syndicat, aux troupes maigrelettes fort heureusement, croit pouvoir s'opposer à la volonté quasi-unanime des Martiniquais de nettoyer l'Université des Antilles de la corruption qui la gangrène depuis deux décennies.

   Les Martiniquais tireront donc toutes les conséquences de ce positionnement...

 

Pages