Accueil

LE TOMBERAU DE FACTURES IMPAYEES DE L'EX-CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE

   LE TOMBERAU DE FACTURES IMPAYEES DE L'EX-CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE

   La nouvelle collectivité, la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), a donc reçu à sa naissance, dans son berceau, comme cadeau de bienvenue en quelque sorte, plusieurs millions d'euros de factures impayées. Evidemment, les anciens occupants de Plateau-Roy se sont plus et complus à nier cet état de fait avec la complicité de certains médias, mais la réalité est là : quasiment chaque jour, des fournisseurs se présentent à Plateau-Roy pour demander à ce qu'on leur règle leur facture.

Etaient-ce là les grands gestionnaires que le PPM/EPMN se vantaint d'être ? Il est vrai qu'ils avaient promis 5.000 emplois et qu'on n'en a vu qu'environ deux-cent, mais où ? Dans les organismes dépendant de l'ex-Région et donc de la nouvelle CTM. Le PPM/EPMN a embauché à tours de bras sur des bases souvent népotistes et clientélistes, augmentant un personnel déjà pléthorique et plombant ainsi les finances de la nouvelle collectivité. Ils avaient également promis une quinzaine de zones d'activités économiques un peu partout à travers la Martinique. Or, on n'en a vu que l'ébauche d'une seule : une...déchetterie construite à Saint-Joseph à côté d'un lotissement résidentiel !!! Chose qui a provoqué la colère des habitants de l'endroit.

   Retenez donc des chiffres : 216 millions de factures impayées en 2016 et 100 millions à la mi-2017.

   Par contre, s'il y a une facture qui a été payée rubis sur l'ongle c'est celle d'un montant de 750.000 euros (sept-cent cinquante mille) des fameux "totems du Grand Saint-Pierre", ces poteaux rongés par des termites aujourd'hui qui décorent l'après-tunnel du Carbet. Et qui a payé cette facture mirobolante ? Le PNM (Parc Naturel de Martinique) quand Ronald BRITHMER en était le DGS. Pourquoi est-ce un organisme chargé de l'environnement qui s'est chargé de débourser cette somme ? C'est ce que dira la justice qui a été saisie...

Pages