Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

L’ÉCOLOGIE CERTES, MAIS LA CONFIANCE D’ABORD !

par Louis BOUTRIN

Militant écologiste de longue date, je me suis investi très tôt dans la défense de l’environnement de mon pays. Essayiste et Co-auteur du livre «Chronique d’un empoisonnement annoncé», je ne me suis pas contenté de révéler au grand public le scandale du Chlordécone puisque dans la foulée, j’ai formulé aux autorités publiques «12 mesures pour sortir de la crise du Chlordécone». Administrateur (bénévole) de l’Agence des 50 pas géométriques et soucieux de la préservation, de la gestion, de la mise en valeur de notre littéral, je me suis penché sur les aspects juridiques, organisationnels et financiers nécessaires à la mise en œuvre d’un projet que j’ai présenté pour le transport maritime de passagers.

C’est pour continuer ce combat écologiste,
C’est pour le vaste chantier des énergies renouvelables qui demeure, à côté de l’emploi, une priorité parmi les priorités,
C’est pour mettre en œuvre ce « Plan séisme Martinique » qui nous permettra de diminuer notre vulnérabilité face à cet aléa, d’exporter notre ingénierie et d’en faire un atout de développement économique,
C’est pour finaliser le chantier des transports publics,
C’est aussi pour ce projet vital de compagnie aérienne Antillo-Guyanaise, (voir mon livre «Au-delà des discours!»), véritable outil de développement et d’ouverture sur le monde, que je me suis engagé auprès d’Alfred Marie-Jeanne.

Mais,  vous pensez bien que si j’ai répondu favorablement à la proposition d’Alfred Marie-Jeanne de venir renforcer son équipe à la Région, ce n’est pas uniquement pour apporter mon expérience et mon expertise sur les questions de développement durable. Si je l’ai fait, c’est d’abord pour la confiance que je place en l’homme.

Oui, la Confiance, d’abord!

Confiance dans la verticalité de cet homme qui a traversé toute sa carrière politique, sans jamais renier ses idéaux, s’en jamais trahir ses engagements, et contrairement à d’autres, sans jamais s’enrichir personnellement. Et, c’est cette verticalité là qui a fait la réputation d’Alfred Marie-Jeanne. Mais, c’est aussi à cause de cette verticalité là, que certains se sont autorisés à le salir, à bafouer son honneur, sa dignité, dans l’espoir de le discréditer.

Confiance en sa capacité à gérer les affaires des Martiniquais pendant que d’autres ont fait de la culture du déficit et de l’endettement leur religion.  En cette période de crise financière et d’incertitude économique mondiale, bien des pays, à l’instar de la Grèce, sont en quasi faillite. Dans un tel contexte international difficile, la Martinique n’a pas besoin d’expérimentation mais d’un homme expérimenté dont la gestion rigoureuse constitue une garantie pour l’avenir de nos enfants et du pays.

Confiance en sa perspicacité et en sa capacité à assurer la transition vers la future Collectivité Unique qu’il a toujours appelée de ses vœux. Honnêtement, comment pourrait-on confier les clés de la Région et dans la foulée, celles de la future Collectivité de Martinique, à celui qui est incapable de faire émerger la Ville  Capitale? Fort de France se dépeuple, se dévitalise  et reste engoncée dans un endettement sans fin.

D’ailleurs, ne dit-on pas qu’en politique, les finances publiques sont à la fois le miroir et le moteur d’une Collectivité ?  Miroir, dans la mesure où elles reflètent les actions menées, les dépenses et prélèvements fiscaux sur les citoyens mais aussi moteur car elles dénotent la capacité de cette Collectivité à intervenir dans le développement économique.

Alors OUI, si les économistes disent vrais,
Si d’autres experts classent la Région Martinique en 12ème position, parmi les 26 régions de France, loin devant la Guadeloupe ou la Réunion souvent citées en exemples,

Alors, Oui, soyons sincères avec nous-mêmes, gardons notre confiance en Alfred Marie-Jeanne à la tête de la Région Martinique et avançons en confiance avec sa liste, la Liste des Patriotes et sympathisants.

Photo : Louis BOUTRIN à l'Assemblée Nationale lors de la présentation de son livre sur le Chlordécone, en compagnie d'Alain Lipietz.