LES DOMINICAINS MARCHENT CONTRE LA CORRUPTION, LES HAÏTIENS DANSENT LE CARNAVAL!

by aladanel https://rezonodwes.com/
LES DOMINICAINS MARCHENT CONTRE LA CORRUPTION, LES HAÏTIENS DANSENT LE CARNAVAL!

Les dominicains protestent et réclament les $92 millions de pot-de-vin distribués par une firme de construction brésilienne à des autorités dominicaines pour lui faciliter des contrats d’exécution de travaux de construction et d’urbanisation. Organisation d’une marche pacifique contre la corruption et l’impunité dans la capitale dominicaine, ce dimanche 22 janvier 2017, 2ème dimanche d`exercices pré-carnavalesques à Port-au-Prince.

« Quand le peuple parle, le gouvernement est à l’écoute », c’est probablement la première satisfaction obtenue du gouvernement, par les manifestants qui ont été plusieurs centaines de milliers à marcher dans les rues de la capitale dominicaine, dimanche matin, pour protester « contre la corruption et l’impunité », dans le pays de Danilo Medina.

Les manifestants exigent du gouvernement l’ouverture d’une enquête avec toutes les conséquences qui s’en suivent sur les $92 millions de pots de vin qu’aurait versés en contrepartie la firme brésilienne Odebrecht pour être le principal bénéficiaire des appels d’offre.

Le gouvernement qui a entendu le peuple pousser les hauts cris, a immédiatement réagi par la voix du ministre Administratif dominicain de la Présidence. Celui-ci a déclaré dimanche après-midi que » nous voulons tous la justice » ajoutant en substance « quand le peuple a parlé, le gouvernement est à l’écoute » et que « les Dominicains ont exercé aujourd’hui leur droit démocratique de la recherche de la justice pour tous ». Seulement ensemble, nous pouvons faire avancer le pays, a conclu le fonctionnaire du palais de la présidence dominicaine.

La marche anti-corruption et contre l’impunité qui était partie de la « Avenida 27 de Febrero » (en souvenir de la date de la Proclamation de leur Indépendance des mains d’Haïti) Coin Maximo Gomez, et qui a lieu sans incident, s’est achevé au Parc de l’Indépendance où plusieurs artistes ont donné des performances.

Il est important de rappeler que selon des journaux dominicains, les manifestants ont répondu à l’appel d’un groupe de citoyens qui se disaient offusqués quand ils ont appris que plus de $ 90 millions de pot-de-vin étaient versés aux autorités dominicaines par une firme brésilienne Odebrecht dans le but de lui faciliter des contrats pour des travaux d’exécution publics. La marche avait pour but essentiel de réclamer la restitution de cet argent et que ce genre de corruption et d’impunité prenne fin.

Image: 

Pages