Accueil

Les écoles ougandaises vont commencer à enseigner la langue chinoise pour stimuler le commerce

Linda Shiundu
Les écoles ougandaises vont commencer à enseigner la langue chinoise pour stimuler le commerce

Dans le but de stimuler les échanges commerciaux entre l’Ouganda et la Chine, le gouvernement ougandais a sélectionné 35 écoles secondaires dans l’ensemble du pays qui enseigneront le chinois. Selon le gouvernement du président Yoweri Museveni, la décision qui sera mise en œuvre en 2019 était influencée non seulement par les liens commerciaux, mais également par l’amitié grandissante entre les deux pays.

La décision qui sera mise en œuvre en 2019 a été influencée non seulement par les liens commerciaux, mais aussi par l’amitié grandissante entre les pays. Les écoles ont été identifiées et sélectionnées par le Centre national de développement des programmes d'études (NCDC) du ministère de l'Éducation du pays, a rapporté Daily Nation. Au moins 35 formateurs d'enseignants ayant appris le chinois au cours des neuf derniers mois seront affectés dans des institutions réparties dans les cinq régions du pays. «Nous avons reçu du matériel tel que des manuels et des illustrations. Nous avons également reçu des tuteurs du gouvernement chinois », a déclaré la ministre de la présidence, Esther Mbayo.

La directrice du NCDC, Grace Baguma, a déclaré que le sujet de langue chinoise serait obligatoire pour les élèves du premier et du deuxième cycle et facultatif pour le troisième cycle et les autres classes supérieures. «Nous espérons que les écoles se conformeront. Nous espérons augmenter le nombre d'écoles avec le temps », a déclaré Baguma. Pour soutenir le programme, elle a déclaré que deux autres groupes d'enseignants seront formés au cours des deux prochaines années, de sorte que le nombre passe à 100.

Elle a en outre noté que l'Université de Makerere introduirait un cursus de licence pour les enseignants plus qualifiés. Cela porte à six le nombre de matières internationales enseignées en Ouganda, les autres étant l'anglais, le français, l'arabe, le latin et l'allemand. «Nous faisons partie de cette cause et continuerons à la soutenir. Nous allons introduire la maîtrise avec le temps », a déclaré Eria Hisali du College of Business and Management de Makerere.

- Un total de 35 écoles ont été sélectionnées à travers le pays pour lancer le programme

- La décision vise à stimuler le commerce et l'amitié croissante entre la Chine et l'Ouganda

- Au total, 35 enseignants ont été formés à l’enseignement de la langue et 100 autres le seront au cours des deux prochaines années.

Post-scriptum: 
La décision qui sera mise en œuvre en 2019 a été influencée non seulement par les liens commerciaux, mais aussi par l’amitié grandissante entre les pays. Source: Twitter Read

Pages