Accueil

Les grandes dates de la langue créole (version n° 6)

Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 6)

   Grâce à la vigilance des internautes de tout le monde créolophone, nous voici à la version n°6 de cette liste qui devra être sans cesse améliorée et enrichie. Faute d'un enseignement généralisé dans le système scolaro-universitaire et d'émissions radiophoniques ou télévisées de qualité, le grand public antillais et océanindien ne connaît pas les grandes dates de l'évolution de la langue créole (à base lexicale française).

    Pire : nombre de sites-web de maisons d'édition ou de ventes d'ouvrages en ligne n'indiquent jamais la date de parution des ouvrages alors que c'est ce qui importe au lecteur-lambda et non le numéro d'ISBN dont il n'a que faire.

   Nous avons donc tenté d'en établir une première liste, forcément approximative, en essayant de donner toute leur place aux différents dialectes, au plus grand nombre d'auteurs et d'universitaires ainsi qu'aux manifestations importantes. L'Internet permettant des remises à jour à volonté, nous attendons des lecteurs de notre site qu'ils nous signalent les oublis ou les erreurs afin de republier ladite liste dans un proche avenir et cela autant de fois que nécessaire : montraykreyol@gmail.com.

   

***

 

   1670/80 : le créole est constitué et devient l'idiome principal des habitants des îles sous domination française des Antilles et de la Guyane après une cinquantaine d'années seulement de gestation (entre 1625, année où Français et Anglais prennent pied à l'île de Saint-Christophe__aujourd'hui St-Kitts__pour se la partager et la fin du XVIIe siècle). "Naissance éruptive" écrira le créoliste allemand Ralph LUDWIG.

 

  . 1750 : un missionnaire lazariste publie à La Réunion : "Profession de foi des esclaves nègres".

 

   1754 : Le Blanc créole de Saint-Domingue (aujourd'hui Haïti), DUVIVIER DE LA MAHAUTIERE publie le tout premier texte littéraire en créole : la chanson-poème "Lisette quitté la plaine". Un esclave noir, coupeur de canne de son état, se lamente parce que sa dulcinée l'a quitté, chose peu vraisemblable en cette période d'esclavage flamboyant. A ce propos, il n'est pas étonnant du tout que les premières personnes à écrire le créole furent des Blancs créoles. Cela pour deux raisons : ils ont participé à l'élaboration de cette langue et elle est aussi la leur ; le Code Noir (1685) interdisait aux maîtres d'apprendre à lire et à écrire à leurs esclaves noirs.

 

   . 1755 : Le Français Benoit de MAILLET publie un ouvrage intitulé : "Telliamed, ou Entretien d'un philosophe indien avec un missionnaire français sur la diminution de la mer" dans lequel il reproduit un procès-verbal à propos de l'apparition d'un homme marin sur les bords de l'île, au Diamant. Deux nègres sont interrogés et répondent en créole.

 

   . 1760-1780 : traduction en créole d'un extrait de la Bible par un auteur anonyme, à une date non précisée mais qui se situe vraisemblablement dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle : "La Passion de Notre Seigneur selon Saint-Jean en langage nègre". L'édition de ce texte, retrouvé par hasard, est due au créoliste guadeloupéen Guy HAZAEL-MASSIEUX. Il commence comme suit : "Dans temps la, comme jour Paque té proche, toute pères jouifs la ïo tous faire complot pour quimber Jesi : min yo té bin barassés. Io té dire, comment nous va faire ? Si nous faire touyé li dans temps grand fête comme ça, toute moune va lévé la sous nous pour prendre pati pou li...". 

 

   . 1801 : NAPOLEON BONAPARTE fera publier un grand nombre de proclamations en créole, notamment à Saint-Domingue qu'il tente alors de reconquérir dans le but non-avoué d'y rétablir l'économie sucrière et donc l'esclavage des Noirs. La "Proclamation du 8 novembre 1801, signée par "Primié consil : Napoléon BONAPARTE", commence ainsi : "Paris, 17 brimer, an 10 Répiblique francé, yonn et indivisib, Consils La Répiblique francé a tout zabitans Saint–Domingue :

Qui ça vout tout yé, qui couleur vous yé, qui côté papa zot vini, nous pas regardé ça ; nous savé tant selman que zote tout libre, que zote toute égal doubant bon Dié é dans zieur la Répiblique…
Capitaine Général Leclerc, que nous voyé pour commandé Saint–Domingue, li méné avec li tout plen navire, tout plen soldat, tout plen canon ; mais pas crère sila–yo qui va di zote que Blanc vlé faire vous esclave encore…»

 

   . 1804 : l'année même de l'accession de l'indépendance de Saint-Domingue, devenue désormais "Haiti" ou "Pays de haute montagnes" dans la langue des Tainos, les autochtones de l'île décimés à la fin du XVe siècle par les conquistadors espagnoles, paraît, à New-York, le tout premier recueil de poésie en créole, texte anonyme : "Ydilles ou essais de poésie créole par un colon de Saint-Domingue". Il sera republié, dans une édition revue et augmentée, à Philadelphie, en 1811 avec un nom d'auteur différent : non plus "un colon de Saint-Domingue", mais "un habitant d'Hayti". Il présente ainsi le créole au début de l'ouvrage : "La langue créole est une espèce de jargon que parlent généralement les Nègres, les Créols et la plupart des colons de nos isles d'Amérique. C'est un français corrompu, abâtardi, mais approprié à des organes plus doux, où l'on fait disparaître par de fréquentes élisions, par diverses modifications, et surtout par des transpositions continuelles, les sons trop rudes des consonnes et les fortes articulations...".

 

   . 1822 : Le Mauricien François CHRESTIEN publie la toute première traduction des Fables de LA FONTAINE en créole : "Essais d'un bobre africain".

 

   1828 : Le Français, installé à L'île Bourbon (aujourd'hui La Réunion), Louis HERY, publie la deuxième traduction des Fables de LA FONTAINE en créole : "Fables créoles dédiées aux dames de l'île Bourbon".

 

   . 1835 : Proclamation de l'Abolition de l'esclavage à l'île Maurice publié le 17 janvier en trois langues : anglais, français et créole.

 

   . 1842 : __ L'Alsacien Victor SCHOELCHER, le plus éminent des abolitionnistes français du XIXe siècle, publie une liste de proverbes créoles dans son ouvrage : "Des Colonies : abolition immédiate de l'esclavage".

 

                 __ L'Abbé GOUX, un Français, publie un catéchisme en créole : "Catéchisme en lange créole précédé d'un essai de grammaire sur l'idiome usité", Imprimerie Vrayet de Surcy. Il semblerait que destiné à la Martinique, il n'y ait jamais été utilisé.

 

   . 1844 : Le Martiniquais (béké) François MARBOT publie la première traduction des Fables de LA FONTAINE en créole martiniquais : "Les Bambous. Fables de La Fontaine travesties en patois créole par un vieux commandeur". L'auteur ne traduit pas véritablement le fabuliste français, mais le "travestit", chose qui renvoie au fait que la morale qui conclue les fables sont détournée au profit de l'idéologie esclavagiste, trahissant les idéaux de liberté que promeuvent les textes de LA FONTAINE. Cependant, cet ouvrage connaîtra un réel succès et connaîtra pas moins de quatre rééditions, la dernière datant de 2002, dans le cadre des "Guides du CAPES de créole" (édit. Ibis ROUGE) et préfacée par Raphaël CONFIANT. Notice biographique : François-Achille MARBOT, né en 1817 à Fort-Royal (aujourd'hui Fort-de-France), en Martinique, fit carrière dans l'Administration de la Marine. Officier supérieur en 1853, il fut Contrôleur colonial en Guadeloupe de 1854 à 1857, puis après quelques mois en Guyane, de 1858 à 1863, date de son départ comme Ordonnateur de la Réunion où il décédera en 1866.

 

 

   . 1850-1870 : Le  Guadeloupéen d'adoption (il est de parents français de l'Hexagone) Paul BAUDOT écrit les premières fables en créole guadeloupéen inspirée de LA FONTAINE.

 

   . 1855 : Le Mauricien Pierre LOLLIOT publie : "Poésies créoles", Imprimerie du Mauricien. Il contient 24 poèmes dont 9 adaptations des Fables de LA FONTAINE. La préface est un poème en alexandrins et en créole.

 

   1869 : le Trinidadien John JACOB THOMAS, instituteur de son état, publie la toute première grammaire du créole : "The Theory and Practice of Creole Grammar". Au XIXe et début du XXe siècle, le créole à base lexicale française était la langue principale des campagnes trinidadiennes. Il était dénommé "patois". Il subsiste encore au XXIe siècle dans quelques villages comme Paramine, Maraval ou Morne Coco où l'Eglise catholique tente de le maintenir en vie, faisant des messes en créole. A l'Université des West-Indies, sur le campus de Saint-Augustine, à Port-of-Spain, il est étudié dans les cours de linguistique, notamment sous la houlette du Pr Jo-Ann FERREIRA.

 

         

 

    . 1872 : Le Guyanais Alfred de SAINT-QUENTIN publie les premières fables en créole guyanais : "Introduction à l'histoire de Cayenne suivie d'un recueil de contes, fables et chansons en créole avec traduction en regard, notes et commentaires", Marchand.

 

   . 1877 : L'Haïtien J. J. AUDAIN publie : "Recueil de proverbes créoles".

  

   . 1880 : Le Mauricien Charles BAISSAC publie la première étude sur le créole mauricien : "Etude sur le patois créole mauricien", édit. Berger-Levrault.

 

   . 1882 : L'Allemand Hugo SCHUCHARDT va publier, entre 1882 et 1891, 9 volumes consacrés à l'étude de différents créoles, surtout ceux à base lexicale portugaise et est aujourd'hui considéré comme le père de la créolistique (ou "étude des langues créoles"). Titre de son œuvre : "Kreolische Studien".

 

   . 1884 : Le Mauricien Charles BAISSAC publie : "Récits créoles", Paris, H. Houdin.

 

   1885 : __Le Guyanais Alfred PAREPOU publie le tout premier roman entièrement en créole : "Atipa". Cet ouvrage n'a jamais été distribué en Guyane et fut longtemps considéré comme perdu jusqu'à ce qu'un exemplaire soit retrouvé, près à la Bibliothèque du Congrès de Washington (USA) et republié avec l'aide de l'UNESCO en 1982. Sous-titré"roman guyanais", il ne s'inspire pas du tout des grands romanciers du XIXe siècle comme ZOLA, FLAUBERT ou STENDHAL puisqu'il est composé de 12 chapitres qui peuvent se lire dans n'importe quel ordre, chapitres composés pour l'essentiel de dialogues. Récit et description y sont quasiment absents. PAREPOU étant un pseudonyme, la créoliste québécoise Marguerite SAINT-JACQUES-FAUQUENOY estime qu'il ache un conseiller général mulâtre du nom d'Alfred MEYTERAND.

 

 

                 __L'Anglo-gréco-américain Lafcadio HEARN publie : "Ghombo Zhèbes. Little dictionnary of creole proverbs".

 

   . 1886 : la British and Foreign Bible Society publie à l'île Maurice : "Evangil sélon sén  Matthié".

 

   . 1888 : __Le Mauricien Charles BAISSAC publie : "Le Folk-lore de l'île Maurice", Maisonneuve et Larose.

 

                  __la British and Foreign Bible Society publie à l'île Maurice : "Evangil sélon sén Marc".

 

   . 1892 : la British and Foreign Bible Society publie à l'île Maurice : "Evangil sélon sén Luk".

 

   . 1896 : __L'Haïtien Oswald DURAND publie dans son recueil "Rires et pleurs" le premier poème lyrique en créole d'après l'accession à l'indépendance, le 1er janvier 1804, de l'ancienne Saint-Domingue : "Choucoune". On y retrouve certaines ressemblances avec "Lisette quitté la plaine" (1754) du Blanc créole de Saint-Domingue, Duvivier de LA MAHAUTIERE.

 

                 ___La British and Foreign Bible Society publie à l'île Maurice : "Evangil sélon sén Jan".

 

   . 1900 : La British and Foreign Bible Society publie à l'île Maurice : "L'Ouvraz apotr".

 

   . 1901 : L'Haïtien Georges SYLVAIN publie la première traduction en créole haïtien des fables de LA FONTAINE : "Cric ? Crac ? Fables de La Fontaine racontées par un montagnard haïtien et transcrites en vers créoles"

 

   . 1925 : Le Mauricien Philogène SOULSOBONTEMPS, pseudonyme qui n'a jamais pu être décrypté à ce jour, publie : "Zistoir trésor bonne femme Magon", Imprimerie (improbable !) Grandporienne de Vieux Grand Port. L'ouvrage commence comme suit : "Beaucoup dimoune ti prétend bonne femme Magon ti eine sourcier et qui, asoir,

           dans grands marées noires, li té allé faire so loup-garou...".

 

   . 1929 : La Seychelloise Rodolphine YOUNG écrit les premières fables en créole seychellois inspirées de LA FONTAINE. Elles seront publiées en 1983 en Allemagne sous la direction de la linguiste  et créoliste allemande Annegret BOLLEE aux éditions H. Buske. Il semblerait vue R. YOUNG ait eu connaissance du recueil de fables créoles du Martiniquais François MARBOT ("Les Bambous"), datant de 1844, et s'en soit inspirée.

 

   . 1935 : __La Guadeloupéenne Madame SCHONT publie un recueil de contes : "Quelques contes créoles". Elle fut professeure agrégée au Lycée Carnot, avec un note au lecteur de M. Charles Moynac, ancien professeur au Lycée de Pointe-à-Pitre. Gouvernement de la Guadeloupe et dépendances, 1935, 111 pp. Ouvrage publié à l'occasion du tricentenaire des Antilles.

 

                 __2è édition des textes du Guadeloupéen Paul BAUDOT avec une traduction et une préface de son compatriote MAURICE MARTIN : "Œuvres créoles", Imprimerie officielle, Basse-Terre. Extrait de la préface :

                      "Ainsi notre sublime Conteur national rendait un hommage flatteur à ces récits naïfs et charmants, qu'avec une pointe d'irone on appelle parfois Contes de nourrices et d'enfants.

                        Sans doute, ici comme ailleurs, les gens instruits, les intellectuels, ont jeté le dédain de l'oubli sur ces innocentes et ravissantes chimères. Cependant, tous tant que nous sommes aux Antilles, nos premières années ont été bercées par ces chansons créole, douces et mélancolique qu'une tendre servante noire murmurait au-dessus de notre berceau. Et notre jeune imagination s'est éveillée au merveilleux de ces contes souvent agrémentés de courtes romances et dont compère Lapin et compère Zamba sont les héros."  

 

   . 1936 : __L'Haïtienne Suzanne SYLVAIN-COMHAIRE publie la première grammaire du créole haïtien : "Le Créole haïtien : morphologie et syntaxe", réédité en 2012 par les éditions Slatkine.

 

                 __Le Père Roger DUSSERCLE publie à l'île Maurice, notamment pour les îles éloignées (Rodrigues, Chagos) : "Petit catéchisme en créole".

  

   . 1937 : L'Haïtien Jules FAINE publie le premier ouvrage de philologie créole : "Philologie créole : études historiques et étymologiques sur la langue créole d'Haïti", Imprimerie de l'Etat, Port-au-Prince.

 

   . 1939 : Le Mauricien Xavier Le Juge de Segrais (ou, en créole, Le Zize de SEGRE) publie : "Zolies zistoires missié La Fontaine dans créole Maurice".

 

   . 1945 : Les pasteurs protestants nord-américains McCONNELL et LAUBACH publient la première traduction de la Bible en créole (haïtien) : "Bib-la".

 

   . 1949 : création de l'Académie des Jeux Floraux de la Guadeloupe qui a pour objet de promouvoir la poésie en français et en créole.

 

   . 1950 : Le Martiniquais Gilbert GRATIANT publie le premier recueil de fables en créole martiniquais ne s'inspirant pas de celles de LA FONTAINE : "Fab' Compè Zicaque". Il est le premier fabuliste créolophone à se détacher du modèle lafontainien et à enraciner ses textes dans la vie et la culture créoles.

 

   . 1852 : Le Mauricien Zavié Léziz dé SEGRE publie : "Vingt nouveaux zolies histoires dans créole Maurice".

 

   . 1953 : L'Haïtien Félix MORISEAU-LEROY publie un recueil de 13 poèmes : "Diacoute".

 

   1956 : La Martiniquaise (békée) Elodie JOURDAIN publie la première thèse de doctorat en lexicologie sur le créole martiniquais soutenue à La Sorbonne : "Le Vocabulaire du parler créole de la Martinique", éditions Klincksiek.

 

   . 1957 : création de l'ACRA (Académie Créole Antillaise) en Guadeloupe dont Rémy NAINSOUTA est le Secrétaire permanent. Quelques autres membres : Gerty ARCHIMEDE, Florette MORAND, Ancelot BELLAIRE, Hector BEAUBRUN, Roger FORTUNE, Joseph HAZAEL-MASSIEUX, Bettino LARA, Casimir LETANG etc. Ses objectifs étaient les suivants :  "… faire l’inventaire de notre trésor linguistique : établir la significatiion des mots et locutions proverbiales, ainsi que leur généalogie, avec remarques et anecdotes, s’il y a lieu ; rechercher, en particulier, les sources de langues qui coulent dans le langage créole : fixer la graphie ; révéler le génie de l’idiome et le défendre contre le français, un de ses pères envahissant et abusif. »

 

   . 1958 : La Martiniquaise Marie-Thérèse JULIEN LUNG-FOU continue la tradition d'écriture des fables en créoles en se détachant du modèle lafontainien dominant : "Fables créoles transposées et illustrées", Fort-de-France, Dialogue.

 

   . 1964 : création du tout premier journal en créole haïtien, BOUKAN, par le Komité Protéstan Montré Moun Li-a/Comité protestant d'alphabétisation et de littérature.

 

   . 1965 : __Le Guadeloupéen ZAGAYA (un pseudonyme) publie : "Proverbes créoles de Guadeloupe", Talleres graficos de Ediciones Castilla, Madrid.

 

                 __L'Haïtien Carrié PAULTRE publie la toute première nouvelle en créole haïtien : "Ti Jak". Il s'agit de l'histoire d'un jeune homme, fils de paysans, intelligent et laborieux, envoyé en ville par ses parents afin de continuer ses études.

 

                 __L'Haïtien Georges CASTERA publie un recueil de poèmes : "Klou gagit", Madrid, s. n.

 

   . 1966 : Le Martiniquais Georges MAUVOIS publie une pièce de théâtre à connotation politique qui met en scène la diglossie : "Agénor Cacoul : pièce en trois actes", Imprimerie populaire. Le personnage de Cacoul représente ces maires de couleur aux ordres de la caste békée (blanche créole), dans la première moitié du XXe siècle, qui cherchaient par tous les moyens à briser les grèves rituelles du début de la récolte de la canne à sucre (janvier-février).

 

   . 1967 : création du deuxième journal en créole haïtien, BON NOUVEL, par un prêtre catholique belge (flamand), le Père Joris CUEPPENS qui exerçait en Haïti depuis 1959. Le premier numéro est sorti le 04 avril 1967 et fut imprimé à 4.000 exemplaires à l'imprimerie La Phalange à Port-au-Prince. Il comportait 8 pages et était vendu 10 gourdes. Aujourd'hui le journal dispose d'un site-web : www.bonnouvel.org

 

   . 1969 : __Le Français Jean-Pierre JARDEL et Pierre DAVID publient : "Les Proverbes créoles de la Martinique: langage et société", Fort-de-France, CERAG (Centre d'Etudes Régionales Antilles-Guyane).

 

                 __La Martiniquaise Marie-Thérèse JULIEN LUNG-FOU publie des comédies bilingues : "Trois bonnes fortunes". 

 

                 __Le Trinidadien Lawrence D. CARRINGTON publie : "St-Lucia Creole Basic Course", Washington, D. C., Peace Corps. 

 

   . 1970 : L'Haïtien Georges CASTERA publie un recueil de poèmes : "Bwa mitan",  New-York, s. n.

 

   1971 : __Le Guadeloupéen Sony RUPAIRE publie un recueil poétique bilingue engagé dans la "lutte de libération nationale" de son île. La poésie en créole est mise pour la première fois au service de la revendication politique : "Cette igname brisée qu'est ma terre natale/Gran parad Ti kou baton", édit. Parabole.

 

                 __Le Mauricien René NOYAU (alias Jean ERENNE) publie : "Tention caïma".

 

                 __Le Guadeloupéen Auguste BAZERQUE publie : "Langage créole", Artra, 687p. Cet ouvrage, rédigé en 1969, sera publié après sa mort.

 

   . 1972 : __La Québécoise Marguerite Saint-Jacques Fauquenoy publie : "Analyse structurale du créole guyanais", Klincksieck.

 

                 __Le Français Michel CARAYOL publie : "Les sons comparés du français e du créole réunionnais. Approche théorique limitée à des fins pédagogiques", Saint-Denis : CDDP de La Réunion.

 

   . 1973 : La Martiniquaise Marie-Thérèse JULIEN LUNG-FOU publie : "Fables créoles transposées et illustrées".

 

   . 1974 : __ Le Réunionnais Jean ALBANY publie un livre de mots et d'expressions créoles rares ou en voie de disparition : "P'tit glossaire : le piment des mots créoles".

 

                 __L'Haïtien Jules FAINE publie le tout premier dictionnaie du créole haïtien : "Dictionnaire français-créole", Québec, Leméac.

 

                 __La Martiniquaise Marie-Thérèse JULIEN LUNG-FOU publie : "Nouvelles fables créoles", Imprimerie Antillaise Saint-Paul, Fort-de-France.

 

                  __Le Français Robert CHAUDENSON publie : "Le lexique du parler de La Réunion", Paris : Honoré Champion, 2 tomes.

 

                 __L'Haïtien Gérard FERERE soutient une thèse de doctorat à l'Université de Pennsylvanie (USA) : "Haitian Creole Sound-System, Form-Classes, Texts".

  

   . 1975 : __ L'Haïtien FRANKETIENNE publie le tout premier roman en créole haïtien : "Dézafi", éditions Fardin. 

   

                  __Le Martiniquais Jean BERNABE soutient la première thèse de doctorat sur les grammaires des créoles guadeloupéen et martiniquais à La Sorbonne : "Grammaire basilectale approchée des créoles guadeloupéen et martiniquais", L'Harmattan

 

                  __L'Haïtien Emile CELESTIN-MEGIE publie le deuxième roman en créole haïtien : "Lanmoun pa genn baryè", édit. Fardin.

 

                __La Guadeloupéenne Dany BEBEL-GISLER et l'Haïtien Laennec HURBON publient un ouvrage bilingue créole/français : "Cultures et pouvoir dans la Caraïbe. Langue créole, vaudou, sectes religieuses en Guadeloupe et en Haïti", L'Harmattan. ISBN : 2-85802-007-8.

 

                 __L'Haïtien Carrié PAULTRE publie une nouvelle déjà parue dans le journal "BOUKAN" en 1966 : "Lerison", Imprimerie des Antilles, Port-au-Prince.

 

                 ____Le créole est utilisé pour la première fois de manière officielle à la radio à l'île de LA DOMINIQUE.

 

                 __L'Haïtien Nono NUMA publie une traduction du "CID" de CORNEILLE "Jénéral Rodrig. Ppiès téyat an 5 ak", édit. Bon Nouvel, Port-au-Prince, Haïti.  

                  

 

   . 1976 : __Le Guadeloupéen Gilbert de CHAMBERTAND publie le tout premier recueil de nouvelles : "Dix bel conte avant cyclone", édit. Jeunes Antilles, Basse-Terre, Guadeloupe.

 

                __La Roumaine Ioana RADULESCU-VINTILA publie : "Le Créole français", Paris, Mouton.

 

                 __Le Martiniquais Jean BERNABE fonde, au sein du CUAG (Centre Universitaire Antilles-Gyane), sur le campus de Fouillole (Guadeloupe), où il est maître de conférence en littérature, le GEREC (Groupe d'Etudes et de Recherches en Espace Créole), cela avec des enseignants guadeloupéens du secondaire, notamment : Donald COLAT-JOLIVIERE, Robert FONTES, Danik ZANDRONIS etc. Quelques années plus tard, les Lettres et Sciences humaines seront transférées sur le campus de Schoelcher en Martinique (les Sciences le seront alors sur le campus de Fouillole) et Jean BERNABE continuera son action, deux décennies durant, avec les Martiniquais Lambert-Félix PRUDENT, Raphaël CONFIANT, Marie-José SAINT-LOUIS, Jacques COURSIL, Gerry L'ETANG et les Français Bernadette CERVINKA et Robert DAMOISEAU.   

 

                 __La Guadeloupéenne Dany BEBEL-GISLER publie le premier ouvrage revendiquant le créole comme à la fois une langue à part entière et celle du peuple guadeloupéen : "La Langue créole, force jugulée", L'Harmattan.          

   

                __L'Haïtien Georges CASTERA publie un recueil de poèmes : "Konbèlann". Ce terme qui désigne l'acte de détourner à son usage personnel l'électricité publique en installant des branchements illégaux sur les poteaux, pratique répandue dans les quartiers populaires des grandes villes haïtiennes, signifie aussi et plus largement "combine".

 

                __Création du premier journal martiniquais entièrement en créole publié dans l'émigration martiniquaise à Paris et vendu également à la Martinique : "DJOK". Ce journal, dont le poète MONCHOACHI sera le principal artisan, durera de 1976 à 1978. ISSN : 0150-0228.

 

                 __L'ACCT (Agence de Coopération Culturelle et Technique) publie un recueil de contes de Sainte-Lucie, La Dominique, la Louisiane, La Martinique, la Grenade, la Guadeloupe et Haïti sous la coordination du Dr Maurice BRICAULT : "Lectures bilingues graduées (créole-français)", édit. ACCT.

 

                 __Le Martiniquais  MONCHOACHI publie un recueil de poèmes : "Disidans", édit. Djok, Paris.

 

                 __Le Comité International des Etudes Créoles (CIEC), a été fondé en 1976 à Nice (date du 1er Colloque International des Etudes Créoles). Il regroupe des créolistes d’origine fort diverse, élus précisément par leurs pairs en fonction de la diversité des points de vue, des théories et des mondes créoles qu’ils sont susceptibles de représenter.

Le 1er Comité se composait de :

  • Mervyn Alleyne (Université des West Indies, Kingston),
  • Jean Benoist (Université de Montréal),
  • Alain Bentolila (Université Paris V),
  • Jean Bernabé (Centre Universitaire Antilles-Guyane, Martinique),
  • Annegret Bollée (Université de Cologne),
  • Jean-Claude Castelain (AUPELF),
  • Robert Chaudenson (Université de la Réunion),
  • Chris Corne (Université d’Auckland),
  • Danielle d’Offay (Seychelles),
  • Guy Hazaël-Massieux (Université de Provence),
  • Gabriel Manessy (Université de Nice),
  • Pierre-marie Moorghen (Université de la Réunion),
  • Pradel Pompilus (Université d’Etat d’Haïti),
  • Andrée Tabouret-Keller (Université de Strasbourg),
  • Albert Valdman (Université d’Indiana). 

               __Les deux ouvrages du Mauricien Zavié Léziz dé SEGRE ("Vingt zolies zistoires Misié Lafontaine dans créole Maurice (1939) et "Vingt nouveaux zolies zistoires dans créole Maurice (1952) sont publiés en un seul volume.

 

                __La Martiniquaise Marie-Thérèse JULIEN LUNG-FOU publie : "Les Piments doux", Imprimerie Antillaise Saint-Paul, Fort-de-France.

 

                __La Martiniquaise Ina CESAIRE et la Française Joëlle LAURENT publient des contes bilingues (créole/français) : "Contes de mort et de vie aux Antilles", Paris, édit. Nubia.

 

   . 1977 : __ Le Réunionnais CHRISTIAN publie le premier roman en créole réunionnais : "Zistoir Christian. Mes aventures. Histoire vraie d'un ouvrier réunionnais en France", éditions François Maspero.

 

                 ___Création du premier journal entièrement en créole de la Martinique, Grif An TèD'abord mensuel, il devint vite hebdomadaire, dura 5 ans (1977-1982) et sortit 52 numéros.. Son directeur de publication : Serge DOMI. Membres du comité de rédaction : Térez LEOTIN, Claude LARCHER, Claude CLAIRICIA, Raphaël CONFIANT, Georges-Henri LEOTIN, Serge HARPIN, Patrick CADROT etc. ISSN : 0983-673X.

 

                 __Le Réunionnais Axel GAUVIN publie une vibrante défense et illustration de la langue créole : "Du Créole opprimé au créole libéré. Défense de la langue réunionnaise.", L'Harmattan.

 

                 __L'Haïtien Yves DEJEAN soutient une thèse de doctorat à l'Université d'Indiana (USA) : "Comment écrire le créole".

 

                 __Le Mauricien Renée ASGARALLY l'un des tout premiers romans en créole mauricien : "Quand Montagne prend difé...", Mascarena University Publications, Rose Hill. Il sera traduit en français quelques années plus tard sous le titre de "La Brûlure". 

                

 

   . 1978 : __L'Américain Albert VALDMAN publie un ouvrage consacré à une description générale des différents créoles des Amériques, en particulier l'haïtien, au plan du système phonologique, de la morphosyntaxe et du lexique : "Le Créole : structure, statut et origine", Klinsieck.

 

                 __Le Martiniquais MONCHOACHI publie un recueil de poèmes : "Konpè Lawouzé", édit. Grif An Tè.

 

                 __Le Réunionnais Mgr Gilbert AUBRY lance le mouvement de la "Créolie" lors d'une conférence à l'hôtel de ville de Saint-Denis (capitale de La Réunion) :"Hymne à la Créolie".

 

                 __L'Haïtien FRANKETIENNE publie une pièce de théâtre : "Pèlen-tet", édit. du Soleil.

 

   . 1979 : __Le Martiniquais Raphaël CONFIANT publie le tout premier roman en créole martiniquais : "Jik dèyè do Bondyé", édit. Grif An Tè.

 

                 __Le Martiniquais MONCHOACHI publie un recueil de poèmes : "Bel Bel Zobel", édit. Grif An Tè.

 

                 __2è Colloque du Comité International des Etudes Créoles aux Seychelles sur le thème : "Etudes créoles et développement".

 

                 __L'Haïtien FRANKETIENNE publie une adaptation en français de son roman en créole "Dézafi" paru en 1975 : "Les Affres d'un défi", édit. Henri Deschamps. L'auteur écrit en exergue : "Issue de la matrice féconde et toute brûlante de DEZAFI, cette œuvre ne doit pourtant pas être abordée comme une traduction de ce roman créole; LES AFFRES D'UN DEFI représente une authentique création dans l'aventure littéraire de l'auteur, une nouvelle expérience dans son interminable quête à travers les vastes forêts de la poésie et de l'art." 

 

              ___L'Haïtien FRANKETIENNE publie une pièce de théâtre (écrite et jouée en 1977) : "Troufoban", Imprimerie Les Presses Port-au-Princiennes.

 

              __Le Guadeloupéen Roger VALY-PLAISANT publie une pièce de théâtre sur Mai 1802 : "Soukwé jouk", Gwadloup édisyon.  

 

              __L'Haïtien Lesli F. MANIGAT publie un texte politique : "Ki sa sitiyasion Ayiti a mandé tout Ayisyin ?" Déklarasion politik pou tout moun diskité koté nou louvri sou sa nou ka kouè, koté nou espliké program politik nou pou péyi d'-Ayiti", Caracas, s. e.

 

              __Le Martiniquais Lambert-Félix PRUDENT soutient une thèse de doctorat de troisième cycle sous la direction de Jean-Baptiste-MARCELLESI à l'Université de Rouen Haute-Normandie : "Du Baragouin à la langue antillaise. Analyse historique et sociolinguistique du discours sur le créole".

 

              __Les Québécois Claire LEFEBVRE et Robert FOURNIER publient un article : "La Particule La en créole haïtien", in revue "CAHIERS DE LINGUISTIQUE" n° 9, p. 37-72, Les Presses de l'Université du Québec.             

               

    . 1980 : __Le Guadeloupéen Robert GERMAIN es l'auteur de la toute première grammaire du créole guadeloupéen : "Grammaire créole", L'Harmattan. Calquant la grammaire du français, cet ouvrage rate quelque peu sa cible.

 

                __Le Martiniquais Lambert-Félix PRUDENT publie un ouvrage retraçant la genèse du créole antillais avant de s'interroger sur la créolistique jusque-là monopolisée par des non-natifs et sur la nécessité d'une recherche autocentrée : "Des Baragouins à la langue antillaise", L'Harmattan.

 

                __Avec l'appui du gouvernement de la Dominique, des défenseurs du créole créent le Konmité pou Edit Kwéyol (KEK).

 

                  __L'Haïtien Pierre VERNET publie un ouvrage sur la graphie du créole haïtien : "Techniques d'écriture du créole haïtien : aspects phonético-phonologique, morphosyntaxique et sémantique à l'intention des enseignants", Montréal, Imprimerie Le Natal.

 

                 __Les Martiniquais Antonius ROSEMAINClaude ROSEMAIN et Marceau ELISEE-DESIR publie un recueil poétique comportant des textes en français et en créole : "Tête de morne et Bord de Canal", Fort-de-France, Impression SCRIPT.

 

                   __L'Haïtien Yves DEJEAN publie un ouvrage sur l'écriture du créole : "Comment écrire le créole d'Haiti", Québec, Collectif Paroles.

 

                 __Le Mauricien Dev VIRAHSAWMY publie une pièce de théâtre trilingue (créole mauricien-créole réunionnais-français) : "Bef dâ disab".

 

                __Le Martiniquais Christian BOULARD publie une pièce de théâtre consacré à un célèbre hors-la-loi, BEAUREGARD, qui défia durant des années les forces de l'ordre : "Beauregard. Chimin libèté", édit. Bélia.

 

               __L'Haïtien Pierre VERNET publie : "Technique d'écriture du créole haïtien", Port-au-Prince, Le Natal.

 

                __Le Martiniquais MONCHOACHI publie un texte poétique : "Manteg", édit. Gallimard (Cahier de poésie).

 

                __Le Guadeloupéen Roger VALY-PLAISANT publie une nouvelle : "Jédi", Nouveau Bureau d'Edition, Paris.

 

                __La Martiniquaise Marie-Thérèse JULIEN LUNG-FOU publie 3 livres : "Contes merveilleux, sentimentaux, moraux ou initiatiques",  "Contes diaboliques", "Contes animeaux, proverbes, titimes ou devnettes", édit. Désormeaux.

 

 

   . 1981 : __Le Mauricien Dev VIRAHSAWMY publie la première traduction en créole de SHAKESPEARE : "Zénéral Makbef : pies â 3 ak", Rose-Hill, Bukié Banané.

 

                 __Le Guadeloupéen Gérard LAURIETTE publie un ouvrage pédagogique intitulé : "Le Créole de la Guadeloupe : l'enseignement du français à partir du créole", CRDP de l'Académie de Guadeloupe.

 

                __Le Guadeloupéen Alain RUTIL publie : "Contes marie-galantais de Guadeloupe", édit. Caribéennes.

 

                __Création de l'Association Bannzil Kréyol lors du 3è Congrès du Comité International des Etudes Créoles qui s'est tenu à Vieux-Fort, dans l'île de Sainte-Lucie. Congrès dont le thème était : "Un créole/des créoles : continuité et créativité dans le monde créole". Conrès houleux au cours duquel les créolistes antillais et de l'océan indien se "révoltèrent" contre la domination sans partage de la discipline (la créolistique) par les chercheurs et universitaires européens et nord-américains (étasuniens et canadiens). Notamment contre le fait que le créole n'était considéré par ces derniers que comme un simple objet de travail, un cobaye, et qu'il n'était jamais utilisé dans les communications. A l'initiative du Martiniquais Jean BERNABE, auquel est due la dénomination "Bannzil kréyol", la plupart des créolistes "natifs" présents lors de congrès prirent la décision de créer une structure parallèle ou concurrente du Comité International des Etudes Créoles. Par la suite des branches locales virent le jour (Bannzil Kreyol Réinion, Bannzil Kreol Sesel, Bannzil Kréyol Matinik, Bannzil Kréyol Kiba etc.) qui organisèrent des colloques et des manifestations durant plusieurs années, mais n'obtinrent pas les soutiens espérés des autorités politiques des différents territoires concerné. Le premier président de Bannzil Kréyol-Matinik fut le Martiniquais Raphaël CONFIANT auquel succéda la Guadeloupéenne Jane ETIENNE. Aujourd'hui, seul Bannzil Kréyol-Kiba, qui rassemble le presque 1 million de créolophones cubains (descendants des immigrés haïtiens du XIXe siècle), continue à fonctionner.

 

                 __Le Guadeloupéen Roger VALY-PLAISANT publie une nouvelle sur le thème de la drogue : "Lèt-la", Nouveau Bureau d'Edition, Paris.

 

                 __Le Martiniquais Lambert-Félix PRUDENT publie un article : "Diglossie et interlecte", in Revue "LANGAGES" n° 61, "Bilinguisme et diglossie", sous la direction du Français Jean-Baptiste MARCELLESI.

 

   . 1982 : __La Réunionnaise Gillette STAUDACHER-VALLIAMEE publie : "Phonologie du créole réunionnais : unité et diversité".

 

                 __Le Guadeloupéen Hector POULLET publie un recueil de poèmes : "Pawol an bouch", édit. Désormeaux.

 

                 __Le Mauricien Dev VIRAHSAWMY publie : "Dropadi, teks pou ên trazi-komédi iziklal bazé lor Mahabarata", Terre Rouge, Bukié Banané.

 

                __Le Martiniquais MONCHOACHI publie un recueil poétique : "Nostrom", édit. Caribéennes.

 

             ___La Division "Culture" du Ministère de l'Education et de l'Information des Seychelles publie, à l'occasion de la "Semaine créole" un recueil de poèmes d'auteurs variés comme Antoine BEL, Quincy BIJOUX, Georges CAMILLE, Antoine DINGWALL, Robert Georges, Channel Joseph, Marie-Cécile MEDOR, Marlon NAIKEN, Elva POOL, Ralph ROSALIE, Bernard VALENTIN, Benjamin VEL et June VEL : "25 poenm Kreol seselwa", édit. Piblikayon Nasyonal, Seychelles National Printing Company Ltd. 

 

              ___Le gouvernement des Seychelles organise la "SEMENN KREOL" et le "PREMIER KOZMAN BANNZIL KREOL" rédige ses textes fondateurs dans un bulletin trimestriel.

 

               ___Le Martiniquais Raphaël CONFIANT publie un recueil de poèmes : "Jou baré", édit. Grif An Tè.

 

               ___La Québécoise Claire LEFEBVRE et al. (eds) publient : "Syntaxe de l'haïtien", Ann Arbor, MI, Karoma.

 

               ___Le Guadeloupéen Roger VALY-PLAISANT publie une nouvelle dans la revue "PRESENCE AFRICAINE" : "Chofè taksi-la".

 

   . 1983 : __Le Martiniquais Jean BERNABE publie sa thèse de doctorat en linguistique soutenue à La Sorbonne en 1975 sous le titre : "Fondal-natal. Grammaire basilectale approchée des créoles guadeloupéen et martiniquais", édit. L'Harmattan.

 

                  __Le Guyanais Bertène JUMINER, recteur de l'Académie Antilles-Guyane, fait annoncer par l'écrivain martiniquais Xavier ORVILLE, lors du IV Colloque International des Etudes Créoles qui se tenait, le 23 mai de cette année-là, en Louisiane, sa décision d'autoriser et d'apporter son appui aux différentes expériences d'enseignement du créole dans les collèges de l'académie. Cette décision s'inscrit dans le cadre de la circulaire ministérielle du 21 juin 1982 relative "à l'enseignement des langues et cultures régionales dans le service public de l'Education nationale".

 

                  __La Guadeloupéenne Sylviane TELCHID publie : "Jé kréyòl (jeux créoles pédagogiques n° 1), AHPK, Pointe-à-Pitre.

 

                  __Le Mauricien Henri FAVORY publie : "Tras. Enn pyes teat ann set rawn", Piblikasyon Grup Enn.  

 

                  __Organisation de la toute première "JOUNEN KREYOL ENTENASIONAL" sous l'égide de l'association "Bannzil Kreol" le 28 octobre.

 

                  __Le Guadeloupéen Roger VALY-PLAISANT publie un recueil de nouvelles : "Louké", édit. La Plume

 

   . 1984 : __Le Martiniquais Lambert-Félix PRUDENT coordonne et préface la première anthologie de poètes créolophones des Amériques et de l'Océan indien : "Anthologie de la nouvelle poésie créole", Editions Caribéennes et Agence de Coopération Culturelle et Technique.

 

                 __L'Haïtien Michel-Ange HYPPOLITE publie un recueil de poèmes : "Anba-Lakay"édit. Koukourouj.

 

                 __L'Enstiti Pédagojik Nasyonal d'Haïti publie un livre de lecture pour les 3è année de l'enseignement secondaire : "Konprann sa nou li. Lekti 3èm ané", édt. Deschamps.

 

              __Le Français Robert DAMOISEAU publie : "Eléments de grammaire du créole martiniquais", édit. Hatier-Antilles.

 

              __Le Trinidadien Lawrence D. CARRINGTON publie : "St. Lucian Creole : A Descriptive Analysis of its Phonology and Morphosyntax", Hamburg : Helmut Buske.

 

              __Les Martiniquais Raphaël CONFIANT et Lambert-Félix PRUDENT créent le magazine trimestriel ANTILLA KREYOL dépendant le l'hebdomadaire ANTILLA. Ce journal durera de 1984 à 1990. ISSN : 0988-2103.

 

              __Le Français Michel CARAYOL publie : "Particularités lexicales du français réunionnais", Paris : Nathan, 392 p. 

 

   . 1985 : __Les Saint-luciens Mano LEON, Mary CALIXTE, Lydia JOSEPH, Yolanda GALLION et Benson DETERVILLE publient un recueil de textes réalisés lors d'un atelier d'écriture du créole à Augier avec le soutien du "Summer Institute of Linguistics" : "Mannyè nou lévé an Sent Lisi", s.e.

 

                 __Le Martiniquais Raphaël CONFIANT publie un roman en créole : "Bitako-a".

 

                 __Le Guadeloupéen Alyénus TEOGENE publie : "Ranboulé 1. Pawòl kréyòl : dékatman lang, dékatman lespwi", Bastè, A Nabis, 97 p.

 

                __Le Français Pierre CELLIER soutient une thèse de doctorat à l'Université de Provence : "Description syntaxique du créole réunionnais : essai de standardisation", 752 p.          

 

                __Le Français Pierre CELLIER publie : "Comparaison syntaxique du créole réunionnais et du français", Saint-Denis/Paris, Université de la Réunion.

 

                 __Le Martiniquais Serge RESTOG publie un recueil poétique : "Matinik dékatjé", autoédition, ISBN : 2-903843-04-08.

 

                 __La Réunionnaise Ginette RAMASSAMY soutient une thèse de doctorat à l'Université Paris V : "Syntaxe du créole réunionnais, analyse de corpus d'unilingues créolophones", 405 p.

 

   . 1986 : __La Martiniquaise Térez LEOTIN publie un recueil de poèmes en créole : "An ti ziédou kozé", éditions Bannzil Kréyol.

 

 

              __Le Martiniquais Serge RESTOG publie un recueil poétique : "Twa pyé pawòl (Paroles panachées), autoédition, ISBN : 2-906478-00-8.

 

   . 1987 : __Le Guadeloupéen Max RIPPON publie un recueil de poèmes en créole : "Pawol naïf", édit. Caribéennes.

 

                 __Création de Lenstiti Kreol (L'Institut Créole) des Seychelles, l'année même où le kreol seselwa est reconnu comme langue officielle aux côtés de l'anglais et du français.. Il est présenté comme suit : "A Mahé, c'est un véritable temple de la culture créole sous ses aspects littéraires qui est situé à Anse Aux Pins. Abrité dans une maison coloniale, cet institut est la fierté de toute une nation pour le travail abattu en faveur de la langue et la littérature créole depuis sa création en 1987. C'est à la fois un centre de recherches et une maison d'édition dont la réputation dépasse largement les frontières seychelloises de part la richesse de ses travaux".

 

                 __L'Allemande Ingrid NEUMANN-HOLZSCHUH édite, avec la collaboration de sa compatriote Sonja FUCHS : "Textes anciens en créole louisianais avec introduction, notes, remarques sur la langue et glossaire", édit. Helmut Buske Verlag, Hamburg.

 

                 __L'Haïtien Paul LARAQUE publie un texte poétique bilingue dont la traduction en français est due à son compatriote J. F. BRIERRE : "Sòda mawon/Soldat marron", édit. Samba, Port-au-Prince, Haïti.

 

                 __Le Martiniquais Raphaël CONFIANT publie un roman : "Marisosé".

 

 

                 __Le Guadeloupéen Alain RUTIL publie des contes bilingues (créole/français) avec une préface de sa compatriote Maryse CONDE : "Les Belles paroles d'Albert GASPARD", édit. Caribéennes.

 

                 __Le Français Daniel BAGGIONI publie : "Petit dictionnaire créole réunionnais/français", Saint-Denis, Publication de l'Université de La Réunion,

 

                 __Le Martiniquais Jean BERNABE publie une étude grammaticale : "fondas kréyol-la", L'Harmattan.  

 

                 __Le Réunionnais Alain ARMAND publie : "Dictionnaire kreol rénioné-français", Saint-André : Océan Editions, 400 p.

 

   . 1988 : __L'île de La DOMINIQUE instaure JOU KREYOL ou CREOLE DAY le dernier vendredi du mois d'octobre. Par la suite, les autres pays créolophones retiendront le 28 octobre comme JOUNEN KREYOL ENTENASIONAL (Journée Internationale du Créole).

 

                 __Les statuts de l'association internationale BANNZIL KREOL sont déposés à la Préfecture de Saint-Denis de La Réunion avec comme présidente la Seychelloise (aujourd'hui décédée) Danielle de SAINT-JORRE​ et comme secrétaire le Réunionnais Alain ARMAND.

 

                  __Le Martiniquais Robert NAZAIRE publie un conte bilingue : "Ti-Kako et la fiole magique/Ti-Kako pli malen ki djab-la", édit. Caribéennes.

 

                 __L'Haïtien Joseph FRANTZ soutient une thèse de doctorat à l'Université Paris VII : "La Détermination nominale".

 

                  __Le Guyanais Elie STEPHENSON publie une pièce de théâtre bilingue accompagnée d'une analyse de la Québécoise Marguerite FAUQUENOY : "O Mayouri"; L'Harmattan.

 

   . 1989 : __Les Martiniquais Jean BERNABEPatrick CHAMOISEAU et Raphaël CONFIANT publient l'"Eloge de la Créolité", éditions Gallimard. Ce texte donnera naissance au troisième grand mouvement littéraire des Antilles françaises après la Négritude (Aimé CESAIRE) et l'Antillanité (Edouard GLISSANT) à savoir le Mouvement de la Créolité.

 

                   __La Québécoise Marguerite FAUQUENOY dirige un recueil d'articles consacré au tout premier roman jamais écrit en créole : "ATIPA revisité ou les itinéraires de Parépou", PUC (Presses Universitaires Créoles/L'Harmattan).

 

                   __L'Haïtienne DEYITA (alias Mercedes F. GUIGNARD) publie un roman : "Esperans dezire", "dit. Deschamps.

 

                   __Les Martiniquais Daniel BOUKMAN et Igo DRANE publient : "B-a ba jou démaré : an ti liv pou apwann li épi matjé kréyol", Paris, Mango. "Il s'agit d'un manuel d'alphabétisation illustré par Conrad CAESAR et Max CATAYEE pour que la langue créole devienne plus accessible" (4è de couverture).

 

                    __L'Allemand Ralph LUDWIG édite et préface un recueil d'articles : "Les Créoles français entre l'oral et l'écrit", Series Script-Oralia 16, Tübingen : Gunter Narr Verlag, Pp. 307.

 

                    __L'Haïtien Michel-Ange HYPPOLITE publie : "Atlas leksik zo mounn (leksik nan 4 lanng), édit. Koukourouj.

 

   . 1990 : __Les Guadeloupéens Hector POULLET et Sylviane TELCHID, l'Allemand Ralph LUDWIG et la Française Danièle MONTBRAND publient le tout premier dictionnaire du créole guadeloupéen : "Dictionnaire créole/français", Servédit/édit. Jasor.

 

                 __Le Guadeloupéen Hector POULLET publie un conte bilingue : "Tibouchina", édit. Messidor. Il est ainsi présenté par l'éditeur : "Sous prétexte de raconter l'histoire de la jeune Tibouchina, le conteur narre en fait les modes de vie antillais de sa propre enfance. Moi-même est amoureux fou de Tibouchina, la belle jeune fille aux yeux brillants et à l'adorable petite bouche. Malheureusement, Tibouchina a décidé de s'enfuir dans la forêt, pour échapper à sa méchante sœur. Moi-même la retrouvera-t-il ?".  

 

                     __Le Mauricien Vicram RAMHARAI publie : "La Littérature mauricienne d'expression créole/Essai d'analyse socio-culturelle", Port Louis, édit. Les Mascareignes.      

 

                  __L'Haïtien Georges CASTERA publie un recueil de poèmes : "Gaté priyè", Port-au-Prince, A Contre-Courant.

 

                   __Le Français Daniel BAGGIONI publie : "Dictionnaire créole réunionnais/français", Saint-Denis : Azalées Editions,

 

                    __L'Etasunienne (/Américaine) Ellen SCHNEPEL soutient une thèse de doctorat à l'Université Colombia (USA) : "The Politics of language in the French Caribbean : the Creole Movement in the island of Guadeloupe".

 

 

   . 1991 : __Le Guadeloupéen Max RIPPON publie un recueil de poèmes : "Dé gout dlo pou Dada", édit. Jasor, Pointe-à-Pitre.

 

                 __La Martiniquaise JALA (alias Jeanine LAFONTAINE) publie un recueil de poèmes : "An tjè ka palé...kouté !", édit. Bannzil Kréyol.  

 

                 __Le Mauricien Richard ETIENNE traduit "Othello" de SHAKESPEARE : "Otelo", édit. LPT.

 

                 __Parution du premier numéro du journal de l'association BANNZIL KREYOL-MATINIK "Bannzil Kréyol".

 

 

   . 1992 : __Le Français Robert CHAUDENSON publie un ouvrage sur la genèses des créoles : "Des Iles, des hommes, des langues : essai sur la créolisation linguistique et culturelle", L'Harmattan.

 

                  __Le Martiniquais Georges MAUVOIS publie une pièce de théâtre : "Man Chomil" (Triptyque), édit. Presses Universitaires Créoles.

 

                  __L'Haïtien Michel DeGRAFF soutient une thèse de doctorat à l'Université de Pennsylvanie (USA) : "Creole grammars and the acquisition of syntax : the case of Haitian".

 

                 __Le Français Pierre PINALIE publie : "Dictionnaire élémentaire français-créole", L'Harmattan.

 

                 __Le Trinidadien Lawrence D. CARRINGTON publie : "Dictionnary of St. Lucian Creole" (compiled by John E. MONDESIR) New-York, Mouton de Gruyter.

 

                 __La Française Bernadette CERVINKA-TAULIER publie sa thèse de doctorat dirigée par le Martiniquais Jean BERNABE, à l'Université des Antilles et de la Guyane : "Le Lexique créole de la Guadeloupe : héritage, créativité, prédictibilité", 3 tomes, édit. Atelier National de reproduction des thèses, Lille.

 

                  __La Réunionnaise Gilette STAUDACHER-VALLIAMEE publie : "Phonologie du créole réunionnais : unité et diversité", édit. Peteers Sélaf 335, Paris, 178 p.

 

   . 1993 : __La Française Marie-Christine HAZAEL-MASSIEUX publie : "Ecrire en Créole. Oralité et écriture aux Antilles", L'Harmattan.

 

                 __Le Seychellois J. SAVY publie : "Biografi mizisien seselwa", Lenstiti Kreol.  

 

                 __Le Guadeloupéen Max RIPPON publie un recueil de poèmes : "Agouba", édit. Jasor, Pointe-à-Pitre.   

 

                 __La Martiniquaise Georges HUYGHES DES ETAGES, psychologue de son état, publie : "Paran kouté, sé ba zot man ka palé". Il s'agit d'un ouvrage éducatif à destination des parents antillais primé par l'association BANNZIL KREYOL e traduit en créole réunionnais par le Collège de psychopathologie de l'océan Indien.

 

                 __Le Seychellois Jean-Joseph MADELEINE publie un roman : "Anmontan danm lerwa", Lenstiti Kreol.

 

                 __Le Martiniquais Lambert-Félix PRUDENT soutient une thèse de doctorat d'Etat à l'Université de Rouen Haute-Normandie : "Pratiques langagières martiniquaises. Genèse et fonctionnement d'un système créole".                 

 

   . 1994 : __La Seychelloise Jéris DOGLEY publie : "Mwan Florans", édit. Lenstiti Kreol.

 

                 __Le Martiniquais Vincent PLACOLY publie une adaptation du "Burlador de Sevilla" de Tirso DE MOLINA  et du "Dom Juan" de MOLIERE  : "Don Juan", comédie en 3 actes, édit. Hatier-Martinique.

 

                 __L'Haïtien Jean-Robert CADELY soutient une thèse de doctorat à l'Université du Québec à Montréal : "Aspects de la phonologie du créole haïtien".

 

                 __Le Louisianais Barry ANCELET publie : "Cajun and Creole Folktales. The French oral tradition of South Louisiana", University Press of Mississipi. 

 

                 __L'Université des Antilles et de la Guyane (UAG) crée à la Faculté des Lettres et Sciences humaines (campus de Schoelcher, Martinique) sous la houlette du GEREC (Groupe d'Etudes et de Recherches en Espace Créole) dirigé par le Martiniquais Jean BERNABE : une Licence, une Maîtrise, un DEA (Diplôme d'Etudes Approfondies et un Doctorat de Langues et Cultures Créoles).

 

                 __L'Allemand Ralph LUDWIG édite et préface des textes d'auteurs antillais : "Ecrire la parole de nuit. La nouvelle littérature antillaise. Nouvelles, poèmes et réflexions poétiques de Patrick CHAMOISEAU, Raphaël CONFIANT, René DEPESTRE, Edouard GLISSANT, Bertène JUMINER, Ernest PEPIN, Gisèle PINEAU, Hector POULLET et Sylviane TELCHID, Paris, Gallimard, Collection "FOLIO Essais".

 

                 __L'Haïtien Emmanuel W. VEDRINE publie : "Di yon vèb tire yon kont/Say a Verb I will tell you a riddle", VEDCREP, Boston, MA.  

 

   . 1995 : __Le Guyanais Georges BARTHELEMI publie le premier dictionnaire du créole guyanais : "Dictionnaire pratique créole guyanais/français", Ibis Rouge.

 

                 __Les Martiniquais Raphaël CONFIANT, Marcel LEBIELLE et David DOMOISON (photographe) publient : "Les Maîtres de la parole créole", Gallimard. Vingt-six conteurs de divers pays créolophones des Amériques ont été enregistrés et photographiés dans leur vie quotidienne. Ils sont présentés par R. CONFIANT "marqueur" de leur parole.

 

                __Le Seychellois Antoine ONEZIME publie un roman : "En lot laspe lavi", Lenstiti Kreol.

 

                __Inauguration, le 24 mars, de la Salle Guy HAZAEL-MASSIEUX, créoliste guadeloupéen, à la Faculté des Lettres et Sciences humaines de l'Université des Antilles et de la Guyane (campus de Schoelcher, Martinique) à l'initiative du doyen de cette faculté, le Martiniquais Jean BERNABE, cela sous la présidence d'honneur de monsieur le Professeur Jean-Claude WILLIAM (martiniquais). Programme de l'inauguration :

    10h30-11h30  Ouverture par le professeur Jean BERNABE.

                           . Témoignage de Raphaël CONFIANT, écrivain, ancien étudiant de Guy HAZAEL-MASSIEUX à l'Université de Provence.

                           . Intervention de Mme Marie-Christine HAZAEL-MASSIEUX, épouse de Guy HAZAEL-MASSIEUX  et maître de conférences à l'Université Aix-Marseille.

                           . Dévoilement de la plaque Guy HAZAEL-MASSIEUX (mot de monsieur le Recteur JUMINER, professeur de sciences médicales).

                          . Dévoilement de la photographie de Guy HAZAEL-MASSIEUX (mot du directeur du GEREC (Groupe d'Etudes et de Recherches en Espace Créole) Jean BERNABE).

 

         12h  :       . Ouverture de l'exposition des travaux de Marie-Christine et Guy HAZAEL-MASSIEUX accompagnée d'une exposition gracieuse de toiles du peintre martiniquais Luc MARLIN mot du professeur Alain YACOU, directeur du CEC et dev la revue "ESPACES CARAIBES" (dont le dernier numéro est un hommage à Guy HAZAEL-MASSIEUX).

                          . Vin d'honneur.

   

         15h-17h : Séminaire de Mme Marie-Christine HAZAEL-MASSIEUX réservé aux créolistes e l'UAG et créolisants invités par le GEREC sur le thème : "Créole et traduction".

 

         18h-20h : . Conférence-débat sur le thème : "Problèmes et enjeux de l'orthographe du créole".

                          Intervenants : Jean BERNABE

                                                Marie-Christine HAZAEL-MASSIEUX

                                                Raphaël CONFIANT

 

                __L'Haïtien Michel-Ange HYPPOLITE (alias "Kaptenn Koukourouj") publie un recueil de poèmes : "Zilé nou", édit. Production Koukourouj, Québec.

 

                 __Le Martiniquais Daniel BOUKMAN publie une pièce de théâtre : "Délivrans !", L'Harmattan.

 

                 __Le Mauricien KHAL publie un recueil poétique bilingue créole/français : "Kot sa parol la ? Rôde parole", édit. Le Printemps, Maurice. L'ouvrage est illustré avec trois tableaux originaux d'Edmond MASSON et de photographies de SOBHA.

 

                 __Les Martiniquais Isabelle et Hennri CADORE publient un conte bilingue (créole/français) illustré : "Ti Pocame/Ti Pokam", L'Harmattan. Les illustrations sont de Bernadette COLENO.

 

                 __Le Martiniquais Gerry L'ETANG traduit en français le roman "Kòd yanm" de Raphaël CONFIANT : "Le Gouverneur des dés", édit. Stock. C'est la toute première fois que la traduction d'un roman écrit en créole est publiée par un grand éditeur français.

 

                 __Le Martiniquais Serge RESTOG publie un recueil poétique : "Kapistrel", autoédition, ISBN : 2-903843-05-9.

 

   . 1996 : __Le Martiniquais Georges MAUVOIS traduit "Don Juan" de MOLIERE en créole : "Don Jan", Ibis Rouge.

 

                 __Publication des articles écrits entre 1980 et 1993 sur la morphosyntaxe, le lexique et la sémantique des créoles par le Guadeloupéen Guy HAZAEL-MASSIEUX  : "Les Créoles : problèmes de genèse et de description", Publications de l'Université de Provence.

 

                 __Le Guyanais Elie STEPHENSON publie deux pièces de théâtre bilingues : "La Nouvelle légende de D'Chimbo" et "Massak", édit. Ibis Rouge/Association Guyanais d'Edition. ISBN : 2-911390-04-0.

 

                 __Le Mauricien Lindsey COLLEN publie un roman : "Misyon Garson", Lédikasyon pou Travayer, Port-Louis, Maurice. ISBN : 99903-33-11-4. Dans le magazine mauricien "Week-End" en date du 27 octobre, sa compatriote, l'écrivaine Shenaz PATEL écrit :

                      "C'est l'histoire d'un voyage. En trois jours. A l'intérieur même de Maurice. A l'intérieur de soi. L'histoire d'un voyage initiatique."

 

                 __Le Guadeloupéen Max RIPPON publie un recueil de poèmes : "Rékòt : brisures de mots", avec une préface de Maryse CONDE et un écho plastique de Michel ROVELAS, édit. Jasor, Pointe-à-Pitre.

 

                 __Le Martiniquais Jean-Pierre ARSAYE publie une traduction en français du roman "Bitako-a" de Raphaël Confiant"Chimères d'En-Ville", édit. Ramsay.

 

                 __La Société Biblique Canadienne publie un texte de l'Alliance Biblique des Antilles Françaises avec des illustrations d'Annie VALLOTON : "Mirak Jézikri fè",imprimé au Canada., 30 p. ISBN : 0-88834-830-4. Le livret est présenté comme suit :

                     "Ces textes sont extraits de Evangiles traduits en créole antillais. Ce livret a été préparé pour la série intitulée "ANNOU KONTRE JEZIKRI" pour lecteurs débutants".

 

                 __La Seychelloise Lina GABRIEL publie : "Retrouvay", édit. Lenstiti Kreol.

 

                 __Le Martiniquais Jeff FLORENTINY publie une pièce de théâtre dont le manuscrit avait reçu en 1995 le Prix Sony RUPAIRE du Conseil régional de la Martinique récompensant un texte littéraire en créole : "Dodin !", édit. Bannzil Kréyol/C.D.R.

 

   . 1997 : __Le Mauricien Sedley Richard ASSONNE publie un roman en créole : "Robis", Lékikasyon pou travayer, Port-Louis, Maurice.

 

                  __Le Martiniquais Georges Eleuthère MAUVOIS publie une traduction de la pièce de SOPHOCLE : "Antigòn", Ibis Rouge.

 

                 __Lédikasyon pou travayer, mouvement populaire et syndical mauricien, republie 28 contes en créole écrits par le Mauricien Charles BAISSAC à l'occasion de la célébration du centenaire de ce dernier : Sirandann Sanpek. Zistwar an kreol", édit. LPT.

 

                  __Le Martiniquais Georges de VASSOIGNE publie un recueil de fables préfacé par Jean BERNABE : "Fab Kréyòl", édit. Lafontaine.

 

                  __Les Etasuniens (/Américains) Albert VALDMAN et Thomas A. KINGLER publient : "The Structure of Louisiana Creole" in Albert VALDMA (édit.), "French and Creole in Louisiana", New-York, Plenum Press.

 

   . 1998 : __Le Martiniquais Raphaël CONFIANT publie le premier dictionnaire des devinettes créoles tant des Amériques de que l'Océan indien : "Dictionnaire des titim et sirandanes : devinettes et jeux de mots du monde créole", Ibis Rouge.

 

                 __La Guadeloupéenne Maryse ROMANOS publie avec une préface de Raphaël CONFIANT : "La poésie antillaise d'expression créole de 1960 à nos jours. Essai d'analyse socioculturelle", L'Harmattan.

 

                 __La Française Dominique FATTIER soutient une thèse de doctorat sur le créole à l'Université d'Aix-Marseille 1 sous la direction de Robert CHAUDENSON "Contribution à l'étude de la genèse d'un créole : l'Atlas linguistique d'Haïti, cartes et commentaires".

 

                  __Lenstiti Kreol des Seychelles publie une traduction en créole d'un conte tibétain extrait de l'ouvrage "Contes du Tibet", édit. Alpina, illustré par  : "Zetwal bomaten ek Rosinyol".

 

                  __A l'initiative de la Martiniquaise Nady NELZY-ODRY fut organisée, le samedi 09 mai, à 8h30,, dans le grand amphithéâtre du campus de Schoelcher, à l'Université des Antilles et de la Guyane (aujourd'hui Université des Antilles) la toute première "Dikté Kréyol", cela en collaboration avec le GEREC (Groupe d'Etudes et de Recherches en Espace Créole") dirigé par le Pr Jean BERNABE, l'association Bannzil Kréyol-Matinik présidée par la Guadeloupéenne Jane ETIENNE et l'ACCC. A noter que cette manifestation fut retransmise en direct par les télévisions de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Guyane.

 

                  __La Guadeloupéenne René MAURIN-GOTIN publie un recueil de contes bilingue : "Manman D'lo et autres contes des Antilles", L'Harmattan-Jeunesse.

 

                  __Réédition et préface par le Français Jean-Marc LALETA BALLINI des "proverbes créoles" recueillis par le Français Victor SCHOELCHER dans un ouvrage de 1842 : "Proverbes nègres traduits du créole en français et précédé de "L'Intelligence de l'homme noir", édit. du Phare. ISBN : 2-913242-02-2.

 

                  __Le Guadeloupéen Ogis (Berthely) M'BITAKO publie un recueil de poèmes : "Nèg Mawon", édit. New Legend. 

 

                  __L'éditeur martiniquais DESORMEAUX publie un recueil de cantiques de Noël : "Kantik Nwel". L'ouvrage est présenté comme suit : "Noël, que nous chantons aujourd'hui avec allégresse, a toujours donné lieu chez nous et ailleurs à des réjouissances musicales et culinaires. Des airs comme "Michaux veillait" ou "Douce nuit" ont été depuis jadis fredonnés dans tout le royaume de France et des alentours. Pour la première fois aux Antilles, nous fournissons des indications sur leurs origines. Dans un but pratique, les morceaux que nous présentons sont classés par ordre alphabétique pour les retrouver tout de suite. Le format du livret ainsi que les caractères ont été choisis pour faciliter une lecture commode à tous âges."

 

   . 1999 : __La Française Marie-Christine HAZAEL-MASSIEUX publie un ouvrage sur l'état des langues créoles à la veille du nouveau millénaire : "Les Créoles. L'Indispensable survie",

 

                  __Le Saint-Lucien Marcian W.E. JN PIERRE publie les contes : "Wimen san mizik" et "Chouval é monti mwen", édit. An Tjè Nou Ltd, St-Lucia. 

 

                 __Le Mauricien Noel ALLAS publie un recueil de contes traduit en créole seychellois par la Seychelloise Marie SOUBANA : "Kont é lézann morisyen", Loréa Prix "Antoine Abel" 1997,

 

                  __La Guadeloupéenne Sonia CATALAN publie un recueil de proverbes : "Sa moun ka di : expressions et proverbes créoles", Ibis Rouge.

 

                  __Le Français Pierre PINALIE et le Martiniquais Jean BERNABE publient : "Grammaire du créole martiniquais en 50 leçons", L'Harmattan.

 

                  __La Québécoise Claire LEFEBVRE publie : "Creole genesis and the acquisition of grammar. The case of haitian creole", Cambridhe University Press.

 

                 __La Seychelloise Georgine ROBERT publie : "Kont ek lézann seselwa", édit. Lenstiti Kreol. Cet ouvrage a obtenu le Prix Antoine Abel en 1997. 

 

                 __Le Martiniquais Jean-Marc ROSIER publie un roman : "An Lavi chimérik", Fort-de-France, édit. Bannzil Kréyol-Matinik.

 

                 __Le Réunionnais Jean-Louis ROBERT publie un recueil de contes bilingue (créole/français) : "Larzor et autres contes", L'Harmattan.

 

              __Le Martiniquais Serge RESTOG publie un conte : "Krapo mayé jòdi", édit. Lafontaine.

  

   . 2000 : __Le Martiniquais Jean-Pierre ARSAYE publie la première traduction en créole martiniquais d'un grand auteur français, Guy DE MAUPASSANT : "An dousin kanpay èk dot istwèkout" (Une partie de campagne et autres nouvelles), L'Harmattan.

 

                  __Le Réunionnais Daniel VERONIQUE coordonne le numéro 138 de la revue "LANGAGES" à laquelle ont collaboré R. CHAUDENSON, C. Corne, M. DeGraff, A. KHIM et A. SYEA "Syntaxe des langues créoles", Larousse.

 

                  __L'Haïtien Georges CASTERA publie un recueil de poèmes : "Filalang", Les Cayes, Dewill.

 

                  __ Le Martiniquais Raphaël CONFIANT publie le tout premier dictionnaire de néologismes : "Dictionnaire des néologismes créoles", Ibis Rouge.  

 

                   __L'Haïtienne Hosanna Cléma PIERRE publie un conte : "Enjistis sosyal", édit. CIDIHCA.

 

                   __Le Martiniquais François KICHENASSAMY publie un recueil de contes bilingues : "Les Contes à dormir debout/Kont pou dòmi tou doubout", édit. L'Harmattan.

 

                   __Le Mauricien Dev VIRAHSAWMY publie une "traduction-adaptation" d'un conte de GRIMM : "Prens Krapo", édit. Playgroup.

 

                __Le Martiniquais Raphaël CONFIANT autotraduit en français son recueil de nouvelles "Jik dèyè do Bondyé" paru en 1979 : "La Lessive du Diable", édit. Ecriture.

 

                __Le Saint-lucien Michael WALKER publie : "Bonjou Sent Lisi. Palé épi ékwi kwéyol", imprimé par Mayers Printing Company Ltd., St-Lucia.

 

                __Parution du numéro 5 de la revue MOFWAZ du GEREC (Groupe d'Etudes et de Recherches en Espace Créole). Le coordonnateur en est le Martiniquais Michel DISPAGNE et le directeur, son compatriote Jean BERNABE.

 

                 __La Louisianaise Sybil KEIN publie : "Creole : The History and Legacy of Louisiana's Free People of Color", édit. LSU Press.

 

   . 2001 : __Le Martiniquais Jean BERNABE rédige un ouvrage didactique sur le thème de la Fable créole qui était au programme de la toute première session du CAPES de créole : "La Fable créole", Ibis Rouge. Cet ouvrage est publié dans la collection "Guides du CAPES de créole" dirigée par Raphaël CONFIANT chez cet éditeur.

 

                  __Le Français Gabriel MANESSY publie : "Créoles, pidgins, variétés véhiculaires : procès et genèse", CNRS. Il s'agit d'identifier les processus et de définir les conditions propres de la formation des créoles et des pidgins. D'établir leurs rapports avec les langues-sources et notamment les langues africaines. A la marge de la linguistique cognitive, l'auteur postule la rémanence de schèmes conceptuels acquis dans l'exercice des langues nouvellement acquises.

 

                  __L'Allemand Ralph LUDWIG, la Guadeloupéenne Sylviane TELCHID et la Française Florence BRUNEAU-LUDWIG publient : "Corpus créole. Textes oraux dominicais, guadeloupéens, guyanais, haïtiens, mauriciens et seychellois : enregistrements, transcriptions et traductions. En collaboration avec l'Allemand Stefan Pfänder et Didier de ROBILLARD, Hamburg, Buske Verlag : Kreolische Bibliotek 18. 

 

                 __Le Martiniquais Raphaël CONFIANT publie un ouvrage sur la didactique de la traduction créole/français : "La Version créole", Ibis Rouge. Cet ouvrage est publié dans la collection "Guides du CAPES de créole" que l'auteur dirige chez cet éditeur.

 

                __Le Guadeloupéen Ogis (Berthély) M'BITAKO publie une traduction de la pièce de théâtre en anglais du Saint-Lucien Derek WALCOTT (Prix Nobel de littérature 1992), "Dream on monkey mountain" (1970) "Ti-Jan é Dyab-la", édit. Désormeaux.

 

                __Le mouvement populaire et syndical mauricien Lédikasyon pou travayer publie l'ouvrage bilingue du Mauricien Lee HARING : "Anu koleksion folklor Moris/Collecting folklore in Mauritius", édit. LPT.

 

                __L'Haïtien J. Lyonel DESMARATTES publie une adaptation du "Tartuffe" de MOLIERE  : 3mouche Defas", Educa Vision Inc. Coconut Creek, FL. Extrait de la présentation (par Bryan. C. FREEMAN) :

                     "Men, kijan Mouche Defas pa menm ak Tartuffe ? Pou koumanse, se pa nan peyi Lafrans nou ye non, se nan peyi isit, an Ayiti Toma nou ye. Salon Ivon ak Neli, se pa salon Orgon ak Elmire menm menm. Se pa Molière  lavil Pari nan disetyèm syèk, se Moliere an AAyiti, an Ayiti ventyèm ièk la."

 

                __La troupe théâtrale martiniquaise GWOUP RASIN KAS publie une pièce bilingue : "La Tè ki ta'w pa ta'w", Ibis Rouge.

 

                __Le Guadeloupéen Roger VALY-PLAISANT publie un recueil de nouvelles : "Gyanpo. Kont et istwa kout", édit. Jasor, Pointe-à-Pitre.

  

   . 2002 : __ création du CAPES (Certificat d'Aptitude Professionnel de l'Enseignement secondaire) de créole par le ministre français Jack LANG après des années de lutte des créolistes martiniquais rassemblés au sein du GEREC (Groupe d'Etude et de Recherches en Espace Créole) à savoir Jean BERNABE, Robert DAMOISEAU, Raphaël CONFIANT, Gerry L'ETANG etc. Ce concours de recrutement d'enseignants de l'enseignement secondaire (collège et lycée) sera le même pour les 4 territoires français d'Outremer où est parlé un créole : la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et la Réunion. 

 

               __Les Martiniquais Georges Eleuthère MAUVOIS et Marie-Denise GRANGENOIS publient un manuel de textes pour l'enseignement primaire : "Ti Zétouel : contes, fables, poésies en...créole : textes d'ici et du monde entier", Atelier des Presses Littéraires à Saint-Estève.

 

                __La Guadeloupéenne Sylviane TELCHID publie : "Bwa pou nou alé. Tèks é jé kréyol pou mèt é zélèv lékol", édit. Jasor, Pointe-à-Pitre.  

 

               __Le Martiniquais MONCHOACHI traduit la pièce de théâtre "Fin de partie" de l'Irlandais Samuel BECKETT : "Jé-a bout", édit. New Legend.

 

               __L'Haïtien Mont-Rosier DEJEAN publie dans la Collection "Guides du CAPES de créole" avec une préface du Français Robert DAMOISEAU :"Fab Lafontèn, Ibis ROUGE. ISBN : 2-84450-169-9.

 

               __Le Martiniquais MONCHOACHI traduit la pièce de théâtre "En attendant Godot" : "La ka espéré Godot", édit. New Legend.

 

                __La Française Elisabeth VILAYLECK publie : "Ethnobotanique et médecine traditionnelle créoles", Ibis Rouge.

 

                __Le Martiniquais Raphaël CONFIANT autotraduit en français son roman "Bitako-a" paru en 1985 : "Morne Pichevin", édit. Bibliophane.

 

             __La Dominicaine (République Dominicaine) Erenia D'MERITON publie une traduction en créole seychellois de poèmes extraits de son ouvrage "Simples notes" : "Poenm an kreol", chez l'auteur.

 

                __Le Martiniquais Jean-François LIENAFA publie un recueil de poèmes : "Yanm san ranm", édit. New Legend.

 

                 __La Seychelloise Penda CHOPPY publie une traduction de certains mythes grecs antiques (Thésée et le Minotaure, Persée et la tête de la Gorgone) "Lézann klasik. Lagres ansyen vol. 1é", Lenstiti Kreol.

 

                 __Parution du numéro 11 de la revue ESPACE CREOLE du GEREC (Groupe d'Etudes et de Recherches en Espace Créole). Le directeur de publication est le Martiniquais Jean BERNABE et le coordonnateur, son compatriote Raphaël CONFIANT.

 

                 __Le Martiniquais Serge RESTOG publie un recueil poétique : "Pawol ki dous", autoédition, ISBN : 2-903843-06-0.

 

   . 2003 : __Le Français Robert DAMOISEAU publie : "Eléments de grammaire comparée français/créole" guyanais", Ibis Rouge.

 

                   __La Martiniquaise Térez LEOTIN publie un roman en créole accompagné d'une traduction en français : Lavwa égal. La Voix égale", Ibis Rouge.

 

                   __Le Français Robert CHAUDENSON publie : "La Créolisation : théorie, applications, implications", L'Harmattan.

 

                   __La Guadeloupéenne Sylviane TELCHID publie : "Kréyòl : fanm chatengn" (exercices créoles par thème destinés aux scolaires), CDDP-Guadeloupe.

 

                   __Le Martiniquais Jean-François LIENAFA publie un recueil de poèmes : "Lapli pawol", chez l'auteur.

 

                   __Le Seychellois Reuban LESPOIR publie : "Mon desten", édit. Lenstiti Kreol.

 

                   __Le Martiniquais Daniel BOUKMAN publie une pièce de théâtre accompagnée d'une 4è de couverture rédigée par Georges MAUVOIS : "Es lakou dò ?", édit. Mabouya.

 

                   __Le Dominiquais Marcel D'Jamala FONTAINE publie : "Dominica's diksyonnè. Kwéyòl-Annglé/English-Creole", chez l'auteur.

 

                __Le Martiniquais Serge RESTOG publie dans la collection "Guides du CAPES de créole" dirigée par Raphaël CONFIANT : "Lamétéo atè Bannzil karayib la (Précis de météorologie caribéenne)", édit. Ibis Rouge, ISBN : 2-84450-190-7.

 

               __L'Haïtien Frantz "Kiki" WAINWRIGHT publie un recueil bilingue (créole/anglais) de nouvelles et de poèmes : "Nan tan malouk...Istwa kout ak pwézi/Whe the going gets tough...Short sories and poetry", édit. Educa Vision Inc, Coconut Creek, Florida.

 

                __Le Martiniquais Jean-Marc ROSIER publie un roman : "Lélékou", K-Edision.

 

               __L'Etasunien (/Américain) Thomas A. KINGLER publie : "Language labels and language use among Cajuns and Creoles in Louisiana", in Tara SANCHEZ et Uri HORESH, Penn Working Papers in Linguistics, vol. 9. 2.

 

               __Le Réunionnais Daniel HONORE publie des contes traduits par son compatriote Jean-François SAMLONG : "Contes créoles. La Rénion zanfan lo monn", Tome 1 et Tome 2, édit. UDIR.

 

               __L'Etasunien (/Américain) Thomas A. Kingler publie : "If I could turn my tongue like that : the Creole language of Pointe Coupee Parish, Louisiana",

 

   2004 : __ Les Guadeloupéens Hector POULLET et Sylviane TELCHID publient la toute première méthode ASSIMIL d'apprentissage du créole (guadeloupéen) : Le Créole sans peine.

 

                 __Les Seychellois Penda CHOPPY et Norbert SALOMON publient :  "Soungoula ek Bannn Konper", édit. Lenstiti Kreol.

 

                  __  Le Martiniquais Jean-Pierre ARSAYE publie la première thèse de traductologie soutenue à l'Université des Antilles et de la Guyane sous la direction du Pr Jean BERNABE "Français-Créole/Créole-Français : de la traduction. Ethique. Pratiques. Problèmes. Enjeux", L'Harmattan.

 

                 __La Seychelloise Marie-Antoinette ALEXIS publie : "Proverb, Idyonm ek Lekspresion Kreol Seselwa", édit. Lenstiti Kreol.

 

                 __ La Française Dominique CHANCE édite les écrits du Guadeloupéen Rémy NAINSOUTA : "Ecrits créoles(1941-1948)", édit. L'Harmattan.

 

                 __La Seychelloise Florette MONNAIE publie : "Oktav", édit. Lenstiti Kreol.

 

                 __L'Haïtien Toya SETOUT publie : "Franswa Dominik Tousen Breda", Editions CUC, Université Caraïbe, Haïti.

 

                 __La Guadeloupéenne Sylvine TELCHID publie : "Bon doukou. Ekriti, gramè, vokabilè, pwovèb", édit. Jasor. ISBN : 2-912594-40-5.

 

                 __La Réunionnaise Gilette STAUDACHER-VALLIAMEE publie : "Grammaire du créole réunionnais", Paris : Sedes, Université de La Réunion, 180 p.

 

   . 2005 : __Le Martiniquais Jean-François LIENAFA publie un recueil de poèmes : "Sav !", chez l'auteur.

 

                 __La ville de Trinité (Martinique) lance une manifestation d'une semaine pour célébrer le créole intitulée "RABOURAJ" et mise en œuvre par Claude MARLIN. Elle se déroule dans la dernière semaine du mois d'octobre et se termine par la "Journée Internationale du Créole" chaque 28 octobre. Un des temps forts de cet événement culturel est la "Dikté kréyol" organisée par l'association "Dikté Kréyol" dirigée par la Guadeloupéenne Carine GENDREY.

 

                 __Le Mauricien (d'origine rodriguaise) George DE LAMARE LAMVOHEE organise à Las Vegas (Etats-Unis), au mois de mai, un grand "Festival et Symposium Créole" qui rassemble des créolistes et des militants du créole des Etats-Unis (Louisiane), de l'île Maurice, d'Haïti, de la Martinique, de la Guadeloupe et de l'Australie. Ils décident de créer une nouvelle structure : The International Organisation of Creole People (IOCP) dont le bureau est composé comme suit :

 

   . Président : Raphaël CONFIANT (Martinique)

   . Vice-président : Nolan MOLANSON (Houston-USA)

  . Secrétaire général : Georgy de LAMARE (Maurice/Australie)

  . Secrétaire-adjointe et responsable des relations avec la Caraïbe : Carine GENDREY (Guadeloupe)

  . Trésorier : Paula DUPRE-MORE (Los Angeles-USA)

  . Membres : Jocelyn GREGOIRE (île Maurice) ; John DUBOIS HUTCHINSON (Los Angeles/USA)

 

  L'IOCP entendait reprendre le flambeau de la pan-créolophonie qui était presqu'était depuis la relative mise en sommeil de l'association BANNZIL KREYOL.          

                                                                        

 

                  __Le Guadeloupéen M'BITAKO publie une pièce de théâtre : "Lenj sal. Konmédi adan lang Gwadloup", édit. Mwenmenm-anmwen. L'ouvrage est préfacé, en créole, par Claire-Nita LAFLEUR et la postface, en créole également, est d'Hector POULLET.

 

                  __Les autorités des Seychelles proposent, à l'occasion du "FESTIVAL KREOL", que BANNZIL KREYOL ne soit plus une association de droit français, mais de droit seychellois, chose acceptée suite à un vote des membres. Nouveau président : le Seychellois Patrick NANTY. Nouveau secrétaire Raphaël CONFIANT.

 

   . 2006 : __création de l'Office de la Langue Créole de la Réunion (LOFIS LA LANG KREOL) avec comme président l'écrivain Axel GAUVIN.

 

                 __Le Martiniquais Jean-François LIENAFA publie un recueil de poèmes : "Migan mwen. Créolopoétiquement vôtre. Sé ta'w, sé ba'w", chez l'auteur.

 

                 __Le Guadeloupéen Benjamin MOISE dit "BENZO" publie un livret pédagogique : "Astuces et règles de base pour apprendre à lire et à écrire le créole", édit. Ibis Rouge, Matoury (Guyane), "Koleksyon "Langue régionale. Créole guadeloupéen", 102 p. ISBN : 2-84450 

 

                __Le Martiniquais Roland DAVIDAS publie un essai : "Chienfanm", édit. Gawoulé.

 

                __L'Haïtien Georges CASTERA publie un recueil de poèmes : "Blengendeng bleng !", Port-au-Prince, Presses Nationales d'Haïti.

 

               __La Martiniquaise Mireille DESROSES-BOTTIUS publie un conte bilingue dont la traduction en créole est assurée par Térez LEOTIN et accompagné d'illustrations de Sylvie AGAT-ZEPHYR : "Térésin et l'arbre blanc/Térézen é pyébwa blan-an", L'Harmattan. ISBN : 2-2960-0357-5.

 

                __Le Guadeloupéen Hector POULLET publie : "Zakari mil mo kréyol bòkaz/Mille mots du créole guadeloupéen de tous les jours", édit. Art.

 

                __La Martiniquaise JALA (alias Jeanine LAFONTAINE) publie : "Majolay ou l'art du conte créole", édit. Lafontaine.

 

                __L'Haïtien FRANKETIENNE reçoit le Prix de l'Union Latine pour l'ensemble de son œuvre.

 

                __Le Martiniquais Jean-Marc ROSIER publie une traduction du roman de Katherine MANSFIELD, "At the bay" : "Lans-lan", K-Edision.

 

               __Le Guadeloupéen Fabrice DELUMEAU soutient une thèse de doctorat sur le créole à l'Université de Nanterre, Paris X : "Une Description linguistique du créole guadeloupéen dans la perspective de la génération automatique d'énoncés".

 

                __La Martiniquaise Christine COLOMBO publie des contes bilingues (créole/français) : "Ti Jean et Monsieur le Roi/TI Jan é Misié Liwa. Contes de la Martinique", L'Harmattan.

 

   . 2007 : __ Le Martiniquais Raphaël CONFIANT publie le premier dictionnaire créole martiniquais : Dictionnaire du créole martiniquais/français, éditions Ibis Rouge. 

 

                 __L'Etasunien (/Américain) Albert VALDMAN (dir.) publie : "Haitian creole-English bilingual dictionnary", Bloomington, Indiana University, Creole Institute.

 

                  __Le Martiniquais Joby BERNABE publie un recueil de poèmes bilingue (créole/français) accompagné de dessins de l'auteur : "Démaré. Anges de la Terre brûlée", s. e.

 

                  __Le Français Robert DAMOISEAU publie un article dans "Comprendre la Guyane d'aujourd'hui. Un département français dans la région des Guyanes", édité par le Guyanais Serge MAM-LAM-FOUCK : "Le Créole guyanais dans la famille des créoles à base lexicale française de la zone américano-caraïbe", Matoury, Ibis Rouge, p. 501-514.

 

                 __Le Martiniquais Raphaël CONFIANT crée un site-web dédié à la promotion des langues et cultures créoles : MONTRAY KREYOL. Il existe donc depuis 11 ans. 

 

   . 2008 : __Création de "KREY MATJE KREYOL MATINIK" (KM2) ou "Association des écrivains créolophones de la Martinique" par Daniel BOUKMAN, Georges de Vassoigne, Jude DURANTY, Roger EBION, Georges-Henri LEOTIN, Térez LEOTIN, Jean-François LIENAFA, Eric PEZO, Serge RESTOG, Hughes BARTELERY, Romain BELLAY etc... Dans le manifeste qui accompagne cette création, ils écrivent : "Dans le respect de la diversité de leurs positions idéologiques, politiques, au-delà de leurs choix stylistiques respectifs et des thèmes traités, il est temps que les écrivains martiniquais produisant en langue créole romans, nouvelles, essais, poèmes, contes, pièces de théâtre, s’organisent. Il convient que leurs œuvres bénéficient d’une plus grande visibilité et que par le biais d’actions individuelles et/ou collectives, leurs écrits devenant davantage accessibles, circulent au sein d’un lectorat grandissant. »

 

               __L'Haïtien Antony FORTUNAT publie : "Réfleksyon. Kalbas la plen. Degrese'm, m'a sèvi avèk ou. Kui, asyèt péyizan", Broooklyn, NewèYork, Atelye EDUCA VISION INC

 

                 __Le Martiniquais Roger EBION publie un recueil de poèmes préfacé par Georges MAUVOIS et accompagné de photos de Philippe BOURGADE : "La li bel anba la bay", K-Editions.

 

                 __L'Haïtien Louis-Philippe DALEMBERT publie un roman : "Epi oun jou konsa tèt pastè Ba pati", Edisyon Près Nasyonal d'Ayiti.

 

                 __La Française Marie-Christine HAZAEL-MASSIEUX publie : "Textes anciens en créole de la Caraïbe, Paris, Publibook.

 

                 __La Martiniquaise Zoé Lizaë GASHET publie un roman : "An Shat roz", édt. Désormeaux.

 

                 __Le Guadeloupéen Roger VALY-PLAISANT publie un recueil de nouvelles : "Pòyò é kakadò. On rakontaj asi tan a timoun", édit. Jasor, Pointe-à-Pitre.

 

                 __Le Martiniquais Hughes BARTELERY publie un roman : "Ti Anglé-a", K-Editions. ISBN : 98-2-9522132-9-5.

 

                __Le Trinidadien Marvin GONZALES publie un opuscule de chants bilingue (créole/anglais) pour la "Patois mass" ou "Messe créole" organisée, depuis quinze années déjà, dans le village de Paramine (Trinidad) : "Lanmès kéyòl dimanch gwa légliz Paramin. Twa janvyé 2008 a 9.00 maten. Danm nnou Guadaloupe, pwiyé pou nou", s. e. Extrait :

                      "Glowifyé'w Bondyé anho Syel-la

                        We glorify you God in the highest heaven

                        Pòté nou lapé-ou asou latè-a

                        Bring to us your peace here on earth"

 

                 __Le Martiniquais Jean-Marc ROSIER publie une traduction de l'album de bandes dessinées de GOSCINNY et UDERZO "Le Grand fossé" qui a pour personnage principal ASTERIX  : "Gran Kannal-la", Caraibéditions.

 

  . 2009 : __Les Français Henri TOURNEUX et Maurice BARBOTIN publient le deuxième dictionnaire du créole guadeloupéen avec un accent mis sur le lexique spécifique de l'île de Marie-Galante, dépendance de la Guadeloupe : "Dictionnaire pratique du créole de la Guadeloupe suivi d'un inde français-créole", Khartala.

 

                 __Le Martiniquais Jean-Marc ROSIER publie une traduction de l'album de bandes dessinées d'HERGE"Tintin et les Picaros", qui a TINTIN pour personnage principal : "Tintin ek sé  Pikaros-la", Caraibéditions.

 

                 __L'Allemand Ralph LUDWIG publie avec son compatriote Burkhard SCHNEPEL et le Mauricien Vinesh Y. HOOKOOMSING un recueil d'articles : "Multiple Identities in Action : Mauritius and some Antillean Parallelisms, Franckfurt a. M., Peter Lang : Sprache-Identität-Kultur 5.

 

                 __La Guadeloupéenne Mirna BOLUS soutient une thèse de doctorat en LCR (Langues et Cultures Régionales) à l'Université des Antilles et de la Guyane sous la direction de Jean BERNABE :"L'Enseignement du créole en Guadeloupe : un regard sur les pratiques, les objectifs et les outils pédagogiques à l'école primaire".

 

                 __Le Martiniquais Jude DURANTY publie un récit : "Sansann", édit. Zaboka.

 

   . 2010 : __Les Martiniquais Daniel BOUKMAN, Marie-José SAINT-LOUIS et MANDIBELE publie un manuel de textes littéraires en créole dans lequel figure 22 textes d'auteurs créolophones de divers pays : "Tèks kréyol : liv profésè-a", CRDP de l'Académie de la Martinique.

 

                 __L'Etasunienne (/Américaine) Denise LABRIE publie : "Parle Creole French. Southern Louisiana Dialect", édit. CreateSpace Independent Publishing Platform.

 

                 __Le Martiniquais Georges-Henri LEOTIN publie un roman : "Bèlè li sid", édit. Dézafi.  

 

                 __Le Guadeloupéen Benjamin MOISE dit BENZO publie deux contes bilingues : "Bal a Konpè Tig. Le bal de compère Tigre" et "Kochon fè grev. La Grève des cochons",  édit. Nestor, Gourbeyre (Guadeloupe), 28p. ISBN : 98-2-916239-55-2.

 

                 __La Mauricienne Fabiola HENRI soutient une thèse de doctorat à l'Université Paris 7 : "A Constraint-based approach to verbal constructions in mauritian : morphological, syntactic and discourse-based aspects".

 

                 __Le Martiniquais Jude DURANTY publie un roman : Zouki, bon zouti", édit. Zaboka.

 

   . 2011 : __La Guyanaise Aude DESIRE publie un guide de conversation pour le créole : "Le Créole guyanais de poche", Assimil-France.

 

                  __L'Haïtien Jean Durosier DESRIVIERES publie un recueil poétique bilingue : "Lang nou souse nan sous/Notre langue se ressource aux sources", Paris, édit. Caractères.

 

                  __La Martiniquaise Georges HUYGHES DES ETAGES publie : "A l'écoute de la Martinique" accompagné d'un CD pour les textes en créole, édit. Mwen.

 

                  __Le Martiniquais Jude DURANTY publie un recueil d'articles publiés en créole dans l'hebdomadaire martiniquais ANTILLA pendant plusieurs années : "Kréyolad", édit. Zaboka.

 

   . 2012 : __Le Martiniquais Romain BELLAY publie un roman : "Farizet Léranski", édit. Macre Lorillo.

 

                  __Le Mauricien M. ALLESAIB soutient une thèse de doctorat à l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis : "Le Groupe nominal en créole mauricien : études syntaxiques".

 

                 __Le Martiniquais Jean-Marc ROSIER publie une traduction de "Caligula", pièce d'Albert CAMUS : "Kalikoula", K-Editions.

 

                 __Le Martiniquais Daniel BOUKMAN publie une adaptation du "Plutus" d'ARISTOPHANE avec des illustrations de David NE "Lia Lajan", édit. L'Harmattan.

 

                 __L'Haïtien Herby GLAUDE soutient une thèse de doctorat à l'Université de Paris VIII : "Aspects de la syntaxe de l'haïtien".

 

                 __Le Martiniquais Raphaël CONFIANT traduit le roman "L'Etranger" d'Albert CAMUS : "Moun-Andéwò a", Caraibéditions.

 

   . 2013 : __Le Martiniquais Jean-Marc ROSIER traduit en créole la Déclaration des Droits de l'Homme (1789) à la demande de la section Fort-de-France de la Ligue des Droits de l'Homme pour les 110 ans de sa création. Ce projet a été soutenu par le Conseil Régional d la Martinique, le Rectorat de la Martinique et le CRDP-Martinique. L'affiche de cette déclaration en créole sera placée dans les lycées à côté de la version française qui s'y trouve depuis longtemps.

 

                 __Le Guadeloupéen Benjamin MOISE ​dit "BENZO" publie un livret pédagogique : "Alèz pou maké kréyòl", édt. Nestor, Gourbeyre (Guadeloupe), 95 p. ISBN : 978-2-36597-056-3.

 

                  __Le Martiniquais Roman BELLAY publie un roman en créole : "Erna Salomon", K-Editions.

 

                  __L'Haïtienne Marie Ensie PAUL soutient une thèse de doctorat à l'Université Paris III : "La Méthode comparative historique appliquée au syntagme prédicatif des créoles français de Guadeloupe/Martinique, Haïti et Louisiane : interrogations et perspectives".

 

                  __La Martiniquaise Térèz LEOTIN publie une traduction en créole d'"Alice au pays des Merveilles", "dit. Exbrayat.  

  

                  __Le Martiniquais Jean BERNABE publie : "Prolégomènes à une charte des créoles", K-Editions.

 

                  __L'Etasunienne (/Américaine) Catharine Savage BROSMAN publie : "Louisiana Creole Literature. A Historical study", University Press of Mississipi.

 

                  __Le Martiniquais Hughes BARTELERY publie un roman : "Neg Zabitan-an", K-Editions. ISBN : 9782918141334.

 

   . 2014 : __Création de l'Akadémi Kréyol Ayisien (Académie du créole haïtien) sous la direction de Pauris JEAN-BAPTISTE.

 

                 __Le Martiniquais Serge RESTOG publie un récit : "Ti-Léon aviatè", autoédition, ISBN : 278-2-903843-3-7.

 

                 __L'Haïtien Yves Gérard OLIVIER publie : "Konprann. Konnen. 2/Yonn nan tout, tout nan youn", édit. Pawol.

 

                __La Martiniquaise Manuella ANTOINE publie un guide-Assimil de conversation en créole martiniquais : "Créole martiniquais", édit. Assimil.

 

                __La Dominiquaise ​​Sylvia HENDERSON MITCHELL publie : "Kwéyòl Domnik. Dominican kwéyòl for beginners. Includes exercises and extensive glossary".

 

               __L'Haïtien Renaud GOVAIN publie : "Les Emprunts du créole haïtien à l'anglais et à l'espagnol", édit. L'Harmattan.

 

                __Le Martiniquais Daniel Georges BARDURY soutient une thèse de doctorat, sous la direction du Pr Jean BERNABE, qui est une approche cognitive de la grammaire du créole martiniquais : "Prépositions et cognition en créole martiniquais". Il a obtenu la mention "Très honorable".

 

   2015 : __Le Guadeloupéen TIMALO publie le premier roman en créole guadeloupéen : "Dyablès", autoédition.

 

                 __Le Martiniquais Hughes BARTELERY publie un roman : "Barbara, es ou ka sonjé ?", K-Editions. ISBN : 978291814260. 

 

                 __La Guadeloupéenne Paulette DURIZOT JNO-BAPTISTE publie : "Bilinguisme créole-français en milieu scolaire guadeloupéen", L'Harmattan. ISBN : 978-2-343-04555-9.

 

                 __Le Martiniquais Jude DURANTY ​publie un recueil poétique : "Fantézi", édit. Zaboka.

 

   . 2016 : __Le Saint-Lucien Dalphinis MORGAN publie : "History and language in St-Lucia 1654-1915".

 

                 __La Martiniquaise Térez LEOTIN publie un roman bilingue : "La Panthère", édit. Exbrayat.

 

                __A l'occasion du 37è anniversaire de l'indépendance de Sainte-Lucie le gouvernement décide de faire traduire en créole l'hymne national qui n'existait qu'en anglais. C'est le FOLK RESEARCH CENTER qui s'est chargé de cette traduction sous la supervision d'un comité spécial présidé par Son Excellence le Gouverneur Général Dame Pearlette LOUISY. Le titre créole de l'hymne, qui a donc été chanté pour la première fois, le 23 février, est : Chanson nasyonnal.

 

                 __Le Martiniquais DANIEL BOUKMAN traduit en créole un conte écrit par les Françaises Orianne LALLEMAND et Eléonore THUILLIER : "Lou-a ki té bokanté koulè", édit. Auzou.

 

   . 2017 : __Le Guadeloupéen Alain RUTIL publie un recueil de nouvelles intitulé "Pòtré-pòtré a...", édit. L'Harmattan. Il est présenté comme suit : "Il s'agit de 42 portraits de gens ordinaires, chargés de certains attributs de la société guadeloupéenne, observée ici avec attention. C'est un ouvrage qui permettra de se regarder dans le miroir non déformant de la complexité des relations dans la riche mosaïque de la langue et de la culture du pays Guadeloupe."

 

                 __Le Martiniquais Daniel BOUKMAN publie un recueil poétique accompagné d'illustrations et de photos de ses compatriotes Eric PEZO et Robert CHARLOTTE : "Maskoko 2", édit. Mabouya.  

 

                 __Le Martiniquais Jean BERNABE publie : "Ecriture, lecture et facture lexicale du créole. Ranboulzay 2/Révolution 2", L'Harmattan. ISBN : 978-2-343-11078-3, 320 p. En 4è de couverture :

                      "Le présent ouvrage prolonge l'essai publié en 2015 ("Approche cognitive du créole martiniquais, Ranboulzay 1/Révolution 1) et se compose de quatre parties : la première est une réflexion sur l'écriture du créole, la seconde est une nouvelle écrite dans un créole novateur, la troisième est un mini-dictionnaire créole, et la dernière est un mini-corpus de mots et expressions créoles. Cet essai milite pour un rapport équilibré entre les deux langues maternelles, opération qui ne peut réussir sans l'implication des pédagogies scolaires dans une démarche scientifique."

 

                  __L'Etasunien (/Américain) Anand SYEA publie : "French Creoles. A Comprehensive and comparative grammar", édit. Taylor and Francis.

 

                  __La Martiniquaise Karen TAREAU soutient une thèse de doctorat en LCR (Langues et Cultures Régionales) à l'Université des Antilles sous la direction de Raphaël CONFIANT : "De la transmission des pratiques culturelles traditionnelles. Le cas du "bèlè" et de la yole ronde. Analyse anthropologique et linguistique dans une perspective didactique".

 

                   __Le Réunionnais Francky LAURET soutient une thèse de doctorat en LCR (Langues et Cultures Régionales) à l'Université de la Réunion sous la direction de Gilette STAUDACHER-VALLIAMEE : "L'humour réunionnais : dynamique linguistique et cuturelle (1963-2011)".

 

                  __Le Guadeloupéen Hector POULLET publie : "Choukamo kréyol Gwadloup. Zouti 1 : Eritaj. Eléments pour un dictionnaire historique du créole guadeloupéen", Caraibéditions. ISBBN : 9782917623817.

 

                   __L'Etasunienne (/Américaine) Lydia BRADFORD soutient une thèse de premier cycle en créole haïtien à Duke University (Caroline du Nord, Etats-Unis)

 

   2018 : __Le Réunionnais Vincent CONSTANTIN publie huit nouvelles bilingues : "Lom-Kok", éditions du Poisson rouge.

 

                 __Le Martiniquais Fernand Tiburce FORTUNE publie un conte bilingue : "Timanmay la ki té rété kous kouri soley-la" (L'Enfant qui avait arrêté le soleil). Ce conte fait partie d'un recueil de contes écrit en français, "La Calebasse maudite", publié aux éditions Caribéennes en 1987et a été traduit en créole par Dominique VELASQUES.

 

                  __Le Martiniquais Hughes BARTELERY publie une pièce de théâtre : "Ti Chal", K-Editions.

 

                  __La Louisianaise Elista ISTRE publie : "Creoles of South Louisiana. Three centuries strong", University bof Louisiana at Lafayette Press.

 

                  __Décès de l'écrivain créolophone réunionnais Daniel HONORE le jeudi 18 octobre.

 

                  __Parution de la traduction en anglais du premier roman en créole haïtien "DEZAFI" (1975) sous la plume de FRANKETIENNE : "Dézafi", Virginia University Press, USA. Cette traduction est due au Dr Asselin CHARLES.

 

                  __Inauguration du buste de la Guadeloupéenne Sylviane TELCHID au collège de Capesterre-Belle-Eau (Guadeloupe) qui porte son nom. Elle fut, avec Hector POULLET, l'initiatrice des tous premiers cours de créole dans l'enseignement public en Guadeloupe mais aussi en Martinique et en Guyane et a publié de nombreux ouvrages fictionnels et pédagogiques tant en créole qu'en français. La cérémonie d'inauguration du buste (vendredi 18 octobre) s'est faite sous l'égide de la Présidente du Conseil départemental de la Guadeloupe et du Recteur de la Guadeloupe.

 

                 __L'Haïtien André FOUAD publie un recueil poétique : "Pye poudre", édit. Jebca.

 

                  __ouverture, à l'Université des Antilles (Faculté des Lettres et Sciences humaines, campus de Schoelcher, Martinique) d'un MASTER "ETUDES CREOLES" entièrement en ligne et à distance et donc accessible de part le monde à n'importe quel étudiant titulaire d'une licence. Son responsable : le Martiniquais Gerry L'ETANG, maître de conférences-HDR en anthropologie.

 

                  __L'Haïtien Fred Edson LAFORTUNE publie un recueil poétique pour lequel il a obtenu le Prix Kréyol Dominique BATRAVILLE 2018 : "Ann'n lazil".

 

                  __Le 16è Colloque International des Etudes Créoles s'est tenu du 28 octobre au 02 novembre, aux Seychelles en partenariat avec l'Université des Seychelles.

 

***

 

   Le constat que l'on peut faire d'emblée est que plus on avance dans le temps, plus le nombre de publications en créole et sur le créole augmente. A compter des années 50 du XXe siècle, il devient par conséquent plus difficile de suivre toutes les publications parues dans les différents territoires créolophones, d'autant que nombre d'ouvrages continuent à être autoédités et connaissent des diffusion restreintes, voire limitées à leur seul territoire (sans même parler du fait que parfois ils ne comportent ni pagination ni date de publication).

   Entre les deux grandes zones créolophones__celle des Amériques et celle de l'Océan indien__, en dépit d'associations visant à les rassembler comme BANNZIL KREYOL ou l'IOCP, des sociétés savantes comme le COMITE INTERNATIONAL DES ETUDES CREOLES ou encore des festivals culturels (notamment celui des Seychelles et celui, plutôt centré sur la musique, de la Dominique), de la création d'une licence et d'un master d'études créoles à l'Université des Antilles, d'un CAPES commun à la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et la Réunion, subsiste une relative méconnaissance des ouvrages et de leurs auteurs.

  C'est dire que la liste ici proposée est forcément très lacunaire et parfois erronée. D'où l'appel lancé aux internautes pour qu'ils nous suggèrent des ajouts ou des correctifs (email : montraykreyol@gmail.com) en vue de la republication revue et augmentée de ladite liste autant de fois que cela sera nécessaire.

 

Raphaël Confiant

Pages