Accueil

Les idylles avec les femmes de plus de trente ans sont les plus compliquées

in "Flashmag"
 Les idylles avec les femmes de plus de trente ans sont les plus compliquées

 Avoir des idylles avec des femmes de plus de 30 ans peut être un casse-tête chinois en raison de la charge émotionnelle du passé, et de leurs aspirations jugées souvent très élevées. Aussi il n'est pas bizarre de voir certaines femmes faire une longue liste d'exigences auxquelles devraient répondre leur prétendant, comme un haut niveau d'éducation, des voyages multinationaux et la maîtrise de plusieurs langues.

   Si elles estiment que le respect de ces règles est un gilet pare-balles, une façon de se protéger des erreurs qu’elles ont pu commettre dans le passé, la plupart du temps elles peuvent passer à côté de de la plaque. Un homme qui n'a pas de diplôme universitaire peut être brillant (Steve Jobs). Beaucoup de gens intelligents, n'ont pas de diplômes élevés, et pire pour beaucoup de personnes avec un doctorat, leur l’intelligence n'a rien à voir avec la meilleure façon de vivre ensemble, en fait leurs pedigrees, peuvent même  nuire à l’harmonie d’un couple, par l'attitude arrogante qu'ils influencent. Il est important de regarder au-delà des diplômes et de découvrir si la personne que vous fréquentez à du caractère et de l'intégrité. Partagez-vous des valeurs communes ? Vous sentez-vous à l'aise ensemble ? Est-ce que vous vous éclairez mutuellement ? Ces choses sont beaucoup plus importantes qu'un diplôme de Harvard ou Yale, ou si oui ou non, il parle le mandarin.

   Certaines femmes dans la trentaine réfutent avoir des problèmes de cœur. Et elles le disent haut et fort "Quand Mr. Parfait entrera dans ma vie, ce sera pour améliorer ma vie déjà heureuse ...  pas pour la changer". Le genre de femmes qui est déjà bien établie avec une carrière florissante ne s'attendra pas à ce que vous soyez moindre qu’elles, et en fait, même si vous gagnez mieux votre vie, elles essaieront le plus souvent de garder le contrôle de la relation, parce que les femmes de cet âge-là, ont besoin de prendre le contrôle de leurs vies. Elles blâment les catastrophes de leur vingtaine à leur manque de contrôle et {C}

à{C}

la malhonnêteté des hommes avec qui elle ont eu des amourettes dans le passé. {C}

   L’homme qui entre dans leur vie alors qu’elles sont dans la trentaine paye malheureusement la facture des mauvaises relations passées. Les femmes dans la trentaine, quand elles ne sont pas mariées la plupart du temps, s’organisent en bande, pour se soutenir mutuellement parce qu’une fois la barre des 30 atteinte, sans hommes ni enfants certains vivent cette réalité  comme un cataclysme. Alors qu’elles se soutiennent, elles n’ont pas seulement un certain ressentiment envers des hommes de leur  20 ans, qui les ont laissés pour d'autres; mais il y a aussi une compétition dangereuse entre ces femmes. Une compétition qui forcera un homme à passer non seulement le test de la femme qu'il veut, mais hélas, aussi des membres du groupe, qui trouveront toujours quelque chose contre lui pour décourager leur amie. Certains peuvent blâmer ici l'idée méchante de l'équipe de l'échec, qui veut survivre par les revers amoureux de tous les membres de l'équipage, à chaque fois.

   Cependant, les problèmes de rencontres ne disparaissent pas simplement parce que vous entrez  dans la trentaine, car qu'ils seront là aussi longtemps que vous vous sentez un vide à combler.  Les problèmes commencent à disparaître lorsque vous surmontez vos insécurités et vos croyances limitées sur le sexe opposé. Il y a moins de problèmes de rencontres lorsque vous pouvez communiquer clairement vos désirs et besoins tout en ayant la confiance et le respect de soi. Lorsque vous avez une approche positive des relations idylliques c’est juste une question de temps avant de trouver quelqu'un de spécial pour améliorer votre vie déjà heureuse. Les femmes dans la trentaine expérimentent le côté amer de l'attraction liée à l'âge parce que beaucoup de femmes séduisantes dans la vingtaine rejettent tout sauf les hommes les plus attirants pour une foule de raisons liées principalement à l'insécurité des hommes dans la vingtaine. Aussi elles préfèrent les hommes puissants qui satisferaient leurs besoins et répondraient à leurs désirs. Le conte urbain du Papy bonbon, qui s’achète des minettes a heurté de nombreux jeunes hommes dans leur relation avec leur lycéenne ou étudiante de rêve, tandis que le vieux conte du prince charmant est toujours très présent dans les méandres de l’esprit des femmes. Si un homme est jeune c’est surtout important qu’il soit riche et puissant. Cependant toutes ces filles ne trouveront pas un partenaire dans leur vingtaine, puisque la compétition pour s’accrocher un homme attrayant et puissant est très élevée, donc si une femme ne cueille pas son prince charmant dans la vingtaine quand elle est encore plus fraîche et jolie, ce qui est certain elle arrivera dans la trentaine, avec souvent un background académique qu’ elle se serait appliquée à avoir, pour au moins se permettre d’avoir la vie rêvée par ses propres moyens matériels.

   Les femmes de 35 à 40 ans qui sont prêtes à se marier sont malheureusement ignorées par les hommes qu'elles désirent. Leurs pairs masculins de 35-40 ans. Beaucoup d’hommes rejetés par les mêmes femmes quand ils avaient 20 ans deviennent attrayants et puissants dans leurs 30 et 40 ans. Ils ignorent royalement les filles de leurs 20 ans qui sont dans la trentaine et la quarantaine, parce qu'ils sont maintenant plus attirés par les femmes qui sont dans la vingtaine, qui ont selon leur désir une meilleure valeur sexuelle, l'idée de la jeune et vierge épouse au mariage est encore très présente dans l'esprit des hommes même s'ils ne le reconnaissent pas. En outre, les hommes dans la trentaine et la quarantaine, trouvent que les femmes plus jeunes seront sans drames et plus soumises. Les hommes en général n'aiment pas la confrontation perpétuelle avec leurs femmes, et une femme soumise peut être l’idéale pour ces hommes. Puisqu'ils sont plus âgés, et plus riches, certaines femmes leur donneront simplement plus de respect.

   Lorsqu’ils traitent avec des femmes dans la trentaine ou la quarantaine, leur groupe d'âge, les hommes éprouvent souvent d’énormes difficultés car l’agenda féministe semble avoir plus de partisans dans ce groupe d'âge, et à bien des égards. les hommes ont une sainte horreur d’être confondus par leur partenaire féminins, car leurs trucs et arnaques, qu’ils faisaient pour tromper ou se défiler alors qu’ils étaient au lycée, n'a pas de secret pour elles. Le sentiment perplexe d’être lu et démasqué tout le temps par les femmes de leur génération semble décourager certains hommes. Les femmes dans la trentaine deviennent moins commercialisables et sont surprises d'apprendre que les hommes puissants et attractifs ne les veulent plus parce qu'ils chassent maintenant les jeunes femmes qu'elles avaient l'habitude d'être. En général, les hommes recherchent la beauté pendant que les femmes poursuivent le pouvoir, la capacité. Aussi, les femmes se concentrent en grande partie sur la façon de paraître attrayantes, tandis que les hommes se concentrent en grande partie sur la façon de paraître puissants.

   Il y a inversion de la valeur commerciale des genres vers l'âge de 30 ans, puisque c'est généralement à cet âge que les hommes deviennent plus capables (attrayants) et que les femmes deviennent moins belles (moins attrayantes). Les hommes les plus puissants ne veulent pas d'une femme puissante ; ils veulent un alter féminin qui magnifierait ce qu'ils sont eux-mêmes, c'est-à-dire, quelqu'un qui leurs donneraient le sentiment d’avoir réussi, d’être aimés et respectables. Pour la plupart des hommes, cela se fait mieux à travers une jeune femme positive, attirante et gentille qui se concentre sur eux, et pas toujours sur elle-même. Les femmes de 27 à 34 ans sont des professionnelles indépendantes, tout comme leurs pairs masculins. Elles ont eux aussi beaucoup d'options de rencontres, elles sont en train de construire leur carrière et n'ont pas vraiment besoin de se caser. Quand une femme atteint 35 ans, théoriquement, c'est en ce moment qu’elle commence à devenir plus sérieuse. C'est aussi là que tous les problèmes commencent, parce qu'elle mettra la pression sur les hommes qui ne sont pas prêts à se caser.

   Les hommes de 35-40 ans qui sont prêts à se marier veulent toujours prendre un temps de réflexion avant de devenir des pères. Et la pression qu'ils ressentiront les chassera, pour cibler les femmes qui leur donnent un interval pour réfléchir, tout comme les femmes de moins de 30 ans qui ne pensent pas encore à se caser. Avec des revenus plus élevés dont les jeunes femmes jouissent dans le monde occidental, elles sont capables de répondre à la plupart de leurs besoins de sécurité matérielle. La sécurité matérielle des jeunes femmes est également un facteur attractif pour les hommes, qui espèrent aujourd’hui de plus en plus que leurs femmes prennent soin d'elles-mêmes, avec leurs propres moyens. Et il est pertinent de souligner ici que si les hommes ont tendance à aimer les femmes qu'ils peuvent contrôler, en même temps, ils aiment avoir des femmes qui ont l’argent, mais qui ne remettront pas en question leur autorité dans la gestion de la relation ou de la famille à venir.

   Au demeurant dans cet imbroglio sentimental, les femmes de plus de 30 ans qui ont du mal à trouver un partenaire malgré leur stabilité professionnelle, et leur compte en banque bien fourni, aurait intérêt a trouver des partenaires dans leur tranche d’âge qui pour une raison ou une autre n’ont pas atteint leur optimum dans la vie, a défaut de se contenter des partenaire plus vieux de 50 ans et plus.  Les  hommes plus vieux ou  moins riches, et forcément moins attractifs, qui néanmoins sont sincères dans leur démarche et répondent à ce qu’elles espèrent au moins du point de vue sentimental et moral, et même charnel, s’équilibrent  à leur perte d’attraction physique qui est indissociable de la pendule biologique.

 

 

 
 

Pages