Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Lettre ouverte aux macronistes martiniquais

Jean-Laurent Alcide
Lettre ouverte aux macronistes martiniquais

 On ne vous chicanera pas sur la décision de votre président de confiner la Martinique. En cas de force majeure, il faut savoir taire (momentanément) les divergences politiques.

 Et le covid-19 est, de toute évidence, un cas de force majeure très difficile à gérer. Nous n'adhérons donc pas aux théories du complot qui prétendent que MACRON a imposé ce nouveau confinement juste pour étouffer la grogne sociale dans l'Hexagone et pour empêcher le soutien aux activistes lors de leurs procès à la Martinique. Quand bien même ce serait vrai, ce ne serait jamais que le jeu normal de la politicaillerie !
 C'est qu'il y a plus grave, cent fois plus grave à nos yeux. Ceci : la récente déclaration, au journal de TF1, chaîne de télé de grande écoute, de Jean CASTEX, votre premier ministre. La voici :
 « Nous devrions nous autoflageller, regretter la colonisation, je ne sais quoi encore »
 Cette déclaration est une insulte jetée au visage des Martiniquais, des Guadeloupéens, des Guyanais et des Réunionnais dont la majorité des ancêtres fut esclave durant deux siècles et demi. C'est une déclaration inadmissible qui aurait normalement dû pousser nos parlementaires dits d'Outremer à exiger des excuses de la part de CASTEX. Ils et elles n'ont pas bronché. C'est leur affaire ! Mais vous, Macronistes martiniquais, qui, à la CTM notamment, avez le verbe haut, approuvez-vous cette déclaration ? Trouvez-vous normal qu'un haut responsable de l'Etat déclare urbi et orbi que les Français n'ont pas à regretter la colonisation ? Est-il admissible que quelqu'un dont le peuple a bénéficié du travail gratuit de nos ancêtres, sous le fer et le fouet en plus,  puisse cracher ainsi au visage de ce derniers ? Nous cracher au visage ?
  Tout silence de votre part équivaudrait à une approbation.

Commentaires

Michel P. | 04/11/2020 - 11:10 :
1) Castex parle des attentats islamistes. Il s'inscrit en faux contre les français qui prétendent que ces attentats n'auraient pas lieu si la France s'auto-flagellait pour la colonisation. 2) Indépendamment de ce qu'on peut penser de la colonisation en général, force est de constater que les auteurs des attentats ne les motivent pas par la colonisation. La décapitation d'un professeur est le fait d'un tchétchène, or la France n'a jamais colonisé la Tchétchénie. Les assassinats à Charlie Hebdo se réfèrent à des caricatures. Parfois, les islamistes s'en prennent à des églises, ce qui atteste un motif religieux. 3) Le dernier attentat à Vienne concerne un pays qui n'a jamais colonisé personne. 4) En revanche, les persécutions en cours en Chine (avec les Ouïghours), en Birmanie (avec les Rohingyas), en République centrafricaine, en Ouzbékistan, au Tadjikistan et au Turkménistan (avec leurs minorités musulmanes) ne semblent pas provoquer d'attentats. 5) Ajoutons que la Turquie, avec l'empire ottoman, fut l'une des plus grandes puissances coloniales (en sus d'avoir commis un génocide contre les arméniens).
michel mirgan | 04/11/2020 - 08:39 :
Sé la pak ba mouton ka soté !!!Les islamistes savent très bien ce qu'ils font !!!I ls préfèrent commettre leurs crimes dans les démocraties où la circulation est facile ,où leurs droits sont mieux garantis y compris celui d'avoir un avocat ,où ils sont moins surveillés que dans les dictatures totalitaires ou les autocraties.
Firmin G. | 04/11/2020 - 12:25 :
T'as raison, Mirgan ! La "démocratie" américaine a attaqué un pays, l'Irak, qui ne lui avait jamais déclaré la guerre, au motif fallacieux d'y récupérer des "armes de destruction massive", armes qui n'ont jamais été trouvées. Résultat des courses à ce jour : 270.000 morts et l'Irak toujours à feu et à sang. Ensuite, la "démocratie" française a attaqué la Lybie de Khadafi, qui non seulement ne lui a jamais déclaré la guerre mais protégeait l'Europe du déferlement des migrants négro-africains. Résultat des courses : 130.000 morts et la Libye toujours à feu et à sang. T'es vraiment con, Mirgan ! Pas con comme un balai, mais comme trois balais. Pfff !...
michel mirgan | 05/11/2020 - 18:09 :
LETTRE OUVERTE AUX ANIMATEURS DE CE SITE Je m’adresse solennellement aux animateurs de ce site excellent que je fréquente depuis plusieurs années. Un individu qui se présente sous le pseudonyme significatif de Firmin , m’agresse systématiquement à chacun de mes commentaires récents. Alors que chacun est encouragé à donner son point de vue, ce triste sire s’ingénie à m’injurier systématiquement ainsi ceux qui ne sont pas d’accord avec lui. Michel P, autre commentateur a en effet été aussi victime des injures de ce monsieur. C’est maintenant moi qui subis ses injures non pas ses contradictions, ce qui est normal mais des injures inacceptables débordant largement du cadre de l’échange, apanage de ce site polémique. Voici les propos auxquels j’ai eu droit en 15 jours : Espèce de gros facho!! T'es vraiment con, Mirgan ! Pas con comme un balai, mais comme trois balais. Pfff !... Mirgan, le 55° pris trop tôt le matin, ça n'éclaircit pas les neurones. Toujours à déformer le sens des articles, le Mirgan ! Les haineux (moi en l’occurrence) manquent d'humour. Conneries !...Faut quand même pas abuser du 55° Ceci est parfaitement indigne de la démocratie qui est un cadre légal dans lequel, l’échange d’idées au-delà des divergences vise à créer en fait une communauté intellectuelle autour de valeurs partagées. Ces injures rompent donc le pacte consensuel constituant la démocratie en faisant basculer les relations dans la violence verbale qui en est la négation. Ce monsieur méprise donc profondément les Martiniquais dans leur participation à une dimension de la démocratie.Je respecte trop ce site et ses lecteurs pour m’abaisser à répondre à cet énergumène qui conteste donc nos règles les plus élémentaires du vivre-ensemble. Je vous demande donc solennellement de prendre toute mesure permettant d’arrêter les injures proférées trop systématiquement par cet énergumène. Je vous remercie

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages