Accueil

L'indignation à géométrie variable (et très médiatique) de C. Taubira

L'indignation à géométrie variable (et très médiatique) de C. Taubira

   Des dizaines de milliers d'Africains, pudiquement appelés "migrants", se noient depuis au moins cinq ans en mer Méditerranée. Des milliers de Palestiniens sont massacrés depuis trois-quarts de siècle par l'armée israélienne, y compris des femmes et des enfants. En Birmanie, les Rhoyingas sont génocidés dans l'indifférence générale. Au Chili, les Amérindiens "Mapuches" sont chassés de leurs terres ancestrales par la force et abattus lorsqu'ils osent résister. Sans même parler des Noirs américains descendus par des policiers blancs à tous les coins de rue et même parfois chez eux (la semaine dernière Botham JEAN, originaire de Sainte-Lucie, était tué chez lui, à Dallas, par une policière blanche qui s'était...trompée d'appartement). Et que dire des Tibétains et des Ouighours violemment opprimé par la Chine !

   Etc...etc...etc...

  Bref, partout à travers le monde, il y a des peuples entiers qui souffrent du colonialisme, de l'impérialisme et de l'implacable système capitaliste néo-libéral. Or, qu'apprend-t-on ces jours-ci ? Que Christiane TAUBIRA, l'ex-ministre de la justice d'origine guyanaise, de François HOLLANDE, est en grève de la faim pour soutenir la...grève de la faim d'un cinéaste...ukrainien emprisonné en...Russie. Celui-ci, Oleg SENTSOV, proteste contre l'annexion de la Crimée par Wladimir POUTINE et donc la Russie. Il est emprisonné dans un camp non loin de la Sibérie, ce qui rappellerait le sort d'un grand écrivain russe SOLJENITSINE et son livre L'Archipel du Goulag.

   Considérant W. POUTINE comme un dictateur, l'Occident dit "démocratique" mais fauteur de guerres partout dans le monde (notamment au Moyen-Orient), saute sur la moindre occasion pour discréditer le régime du maître de Moscou. L'annexion de la Crimée et l'emprisonnement de SENTSOV en sont une toute trouvée. Petite parenthèses : la Crimée par rapport à l'immense Russie, deuxième pays le plus vaste du monde, est, proportionnellement, de la taille de l'île de Mayotte par rapport à celle de la France. Mayotte que la France a soustrait illégalement à l'archipel des Comores sans qu'aucune démocratie occidentale n'émette la moindre protestation. Fermons la parenthèse !

   Donc la dame TAUBIRA s'est intégrée à une chaîne de grévistes de la faim très médiatique, allant même jusqu'à être son tout premier maillon, cela devant l'ambassade de Russie à Paris. Pas fou, ce beau monde ! Elles et ils se relaieront  pour ne pas risquer leur peau quand même. Toutefois, avec eux, les ambassades d'Israël, de Lybie (où l'esclavage des Noirs a repris), de Birmanie, du Chili, du Congo-Kinshasa, des Etats-Unis ou de Chine peuvent dormir tranquilles. Ce n'est, en effet, pas très médiatique de s'enflammer contre les violations des droits de l'homme qui se déroulent dans ces pays. Que pèsent, en effet, 300 migrants africains dont le bateau chavire au large de la Sicile ou 350 enfants palestiniens de moins de 15 as emprisonnés dans les geôles israéliennes face au sort qui est fait à l'immense cinéaste ukrainien SENTSOV ? Nouvelle petite parenthèse : il n'a que...2 films à son actif. Bref !

   C. TAUBIRA n'est qu'une cabotine qui essaie d'émerger à nouveau médiatiquement après la Bérézina électorale du Parti socialiste et la quasi-disparition de ce dernier dans le paysage politique français. C'est tout simplement pathétique...

Image: 

Pages