Accueil

L’opposition seychelloise réclame la démission du président Faure

L’opposition seychelloise réclame la démission du président Faure

L’opposition seychelloise a défilé ce samedi matin dans les rues de Victoria pour réclamer le départ du président Danny Faure.

Malgré la pluie, les partisans de Linyon Demokratik Seselwa (LDS) scandaient « Danny out » avec des pancartes.

C’est la deuxième fois que l’opposition descend dans la rue pour exprimer son opposition au président Faure.

L’opposition seychelloise estime que le moment est arrivé pour que cesse le gaspillage des ressources de l’État, la vente des terrains publics, l’accès à la nationalité seychelloise, et le manque de direction dans les institutions de l’État.

« Nous souhaitons montrer au président Faure que nous avons le soutien du peuple seychellois » a dit à la SNA Roger Mancienne, président du LDS.

À deux ans de l’élection présidentielle aux Seychelles, l’opposition accentue ainsi la pression sur le président Faure lui demandant de démissionner.

Ce dernier a déjà expliqué qu’il irait jusqu’à la fin de son mandat qui se terminera à la fin de l’année 2020.

 

L’opposition a une nouvelle fois réaffirmé son opposition à toute présence étrangère sur l’île d’Assomption. (Rassin Vannier Seychelles News Agency)  Photo License: CC-BY        

Depuis octobre 2016 les Seychelles, archipel de l’Océan Indien connaissent une cohabitation, car l’opposition a remporté les élections législatives et contrôle l’Assemblée nationale.

L’opposition a une nouvelle fois réaffirmé son opposition à toute présence étrangère sur l’île d’Assomption.

Le gouvernement seychellois avait signé un accord avec l’Inde pour la construction d’une base militaire, mais l’opposition qui devait ratifier le texte, après un mécontentement des seychellois, a décidé de ne pas donner suite.  

« Le président Faure nous a montré que nous ne pouvons pas avoir confiance en lui, car il nous a dit quelque chose et après il a fait autre chose » a dit Mancienne.

Il faut que nous corrigeons les fautes qui ont été commises au cours des 40 dernières années a dit Mancienne.

La semaine prochaine le LDS a prévu de se rendre à Ladigue, la troisième îles la plus peuplée pour poursuivre leur campagne pour le départ du président Faure.  

 La manifestation s'est dispersée dans le calme.