Accueil

L’UE veut faire payer Israël après la destruction d’écoles palestiniennes

L’UE veut faire payer Israël après la destruction d’écoles palestiniennes

L'Union européenne a présenté une facture de plus de 30 000 euros à Israël après la destruction de plusieurs écoles en Palestine.

31 252 euros. C’est le montant réclamé par l’Union européenne à Israël au titre de « compensation financière » après que l’armée d’occupation a détruit plusieurs écoles palestiniennes. Huit Etats membres de l’UE avaient en effet financé plusieurs écoles au bénéfice de communautés bédouines en Cisjordanie occupée, indique Le Figaro. A la veille de la rentrée scolaire, l’armée a notamment démantelé des écoles à Qods et à Jubbet Adh Dhib, non loin de Bethléem. Des destructions contraires aux lois internationales — Israël prive ainsi des écoliers de leur droit le plus élémentaire —, alors qu’Israël assure que ces écoles ont été bâties sans permis de construction. L’Union européenne a, ces derniers jours, exprimé « sa grave inquiétude après les récentes confiscations par Israël de matériel d’écoles palestiniennes au sein de communautés de bédouins en Cisjordanie occupée » et rappelé à l’Etat hébreu que « tout enfant a droit à un libre accès à l’éducation et les Etats ont l’obligation de protéger, de respecter et d’appliquer ce droit, en assurant que les écoles soient des espaces inviolables et sûrs pour les enfants. » Côté palestinien, on dénonce l’attitude israélienne : le Premier ministre Rami Hamdallah dénonce « une politique délibérée des autorités israéliennes visant à exercer des pressions afin que les communautés palestiniennes quittent leurs terres en vue de s’en emparer et construire de nouvelles colonies. » L’UE réclame donc plus de 30 000 euros à Israël. Si le pays colonisateur refuse de payer, l’Union européenne retirera automatiquement cette somme des programmes de coopération dont bénéficie Israël.

Pages