Accueil

LYCEE FRANTZ FANON : LE GRAND N'IMPORTE QUOI DU RECTORAT MARTINIQUE

LYCEE FRANTZ FANON : LE GRAND N'IMPORTE QUOI DU RECTORAT MARTINIQUE

   Cela s'appelle, puisqu'il vaut mieux appeler un chat un chat, du grand n'importe quoi. Et aussi se foutre de la gueule des élèves et de leurs parents.

  Cela se passe pourtant dans ce lycée, situé dans la ville de Trinité, qui porte le nom d'un grand homme. D'un homme emblématique du combat martiniquais : Frantz FANON. De toute évidence, le Rectorat de Martinique n'en à que faire et plus précisément, n'en fait qu'à sa guise. Comme de faire passer en Terminales des élèves de 1è qui avaient redoublé et qui, tout comme leurs parents, l'avaient accepté. Des élèves de la section STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion).
   A quoi est due ce qui peut de prime abord apparaître comme une soudaine générosité ? Que cache-t-elle en réalité ? Très simple : il y avait trois classes de 1è STMG au lycée Frantz FANON et le rectorat de Martinique a décidé d'en fermer une en juin dernier. Du coup les deux rescapées se sont retrouvées surchargées (presque 40 élèves par classe) et il a fallu faire place nette. Et comment ? Par un coup de baguette magique : faire passer en Terminale les redoublants. 
  Mais le plus pervers dans tout cela est que la nouvelle n'a été annoncée à ces redoublants et à leurs parents...que le troisième jour de la rentrée de septembre alors que la composition des classes de l'année scolaire d'après est connue, dans tous les établissements, dès le mois de juin. Il s'est donc agi là pour le Rectorat de Martinique de mettre élèves et parents devant le fait accompli. Car quelle autre possibilité ont-ils que d'accepter ce qui n'est rien d'autre qu'une "vakabonnagerie" ?
   Après l'affront fait à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) par ce Rectorat qui a créé un CFA (dans un autre lycée) alors que la formation professionnelle relève des prérogatives des régions depuis les lois de décentralisation des années...1980, voici que le Rectorat de Martinique se moque de la Communauté éducative du Lycée Frantz FANON.
   Jusqu'à quand les Martiniquais accepteront-ils ces comportements de proconsul ?...

Pages