Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

M. LE GRAND MAITRE DU GRAND ORIENT DE FRANCE, POURQUOI N'AVEZ-VOUS PAS DESAVOUE LE CHEF DU CEREGMIA ?

M. LE GRAND MAITRE DU GRAND ORIENT DE FRANCE, POURQUOI N'AVEZ-VOUS PAS DESAVOUE LE CHEF DU CEREGMIA ?
   Vous venez donc ce jeudi 09 janvier nous porter la bonne parole maçonnique en Martinique.
  Fort bien !
  Vous déclarez ceci dans une interview au quotidien local :
  "...toutes les obédiences maçonniques en général et le Grand Orient de France en particulier, font preuve de la plus grande vigilance contre leurs propres membres défaillants. Ceux qui mettent en cause l'intérêt de l'Ordre par leur manquement aux règles de l'intégrité sont l'objet de sanctions disciplinaires pouvant aller jusqu'à l'exclusion."
 Or, vous ne sauriez ignorer l'affaire du détournement de fonds européens à hauteur de 12 millions d'euros opéré par un ex-groupe de recherches en économie de l'Université des Antilles appelé le CEREGMA. Et vous ne sauriez l'ignorer pour au moins les deux raisons ci-après :
 
   . le chef du CEREGMIA non seulement est franc-maçon, mais en outre, est membre d'une loge parisienne du Grand Orient de France.
 
   . divers médias hexagonaux (MEDIAPART, LE CANARD ENCHAINE, LE NOUVEL OBSERVATEUR etc.) ont évoqué cette affaire.
 
 Vous ne pouvez ignorer non plus que les trois principaux responsables (sur une trentaine de mis en causes, selon le Procureur de la République à Fort-de-France) ont été radiés à vie de la fonction publique suite à des rapports accablants émanant de la Cour des Comptes, du Sénat, de l'IGAENER (Inspection Nationale de L'Education Nationale et de la Recherche) et surtout de l'OLAF (ou "FBI européen");
 Vous ne sauriez ignorer qu'après cette sanction administrative, l'affaire du CEREGMIA est désormais entre les mains de la justice pénale et plus précisément du Parquet National financier, à Paris, qui, demandera des comptes aux trois responsables et à la trentaine de leurs acolytes.
 OR, A AUCUN MOMENT, NOUS N'AVONS ENTENDU LE GRAND ORIENT DE FRANCE DESAVOUER CES PERSONNES ! Ni non plus n'avons entendu parler de sanctions ou de radiations les concernant.
 POURQUOI CELA ? QUE SIGNIFIE PAREIL SILENCE ?
 Nous enverrons des observateurs au Temple de Tartenson ce soir afin de vous écouter. Ils ne prendront pas la parole ni ne vous poseront aucune question, mais se chargeront de faire savoir aux Martiniquais si vous persistez ou pas dans votre mutisme s'agissant de l'affaire du CEREGMIA dans laquelle nombre de francs-maçons sont impliqués...

Pages