Accueil

MA CRÉOLITÉ CHEZ LES ROMS EN SLOVÉNIE

Maxette Olsson

« Quel terme devrais-je employer pour vous désigner ? » demandai-je à M. Horvat, le leader Rom du village de Pusca en Slovénie.
« Vous m´appelez comme vous voulez, me répondit-il. L´essentiel est que je sais qui je suis. »
Et je suis d´accord car je me suis Créole ce qui signifie qu´avant tout je suis… moi-même. Sé sa !

À diverses époques, la langue française a eu différents termes pour désigner le peuple rom :

- Romanichel, qui vient de l'adjectif romani.
- Sinti ou Manouche, qui est proche de manushya, qui signifie homme libre en sanskrit et en hindi. Les Manouches sont traditionnellement haut-en-couleurs, souvent forains et virtuoses. Ecoutez Django Reinhardt !
- Gitan, de l'espagnol gitano, qui lui-même est une déformation d’egyptiano. Ceux-ci se disent Catalans. Beaucoup sont toreros et ont l'Art du Flamenco, tels les célèbres danseurs et danseuses comme Luisiuo, Imperio Argentina, Carmen Amaya, Lola Florès et la Chunga. Le légendaire guitariste Manitas de Plata est gitan.
- Égyptien, le terme se retrouve également dans la dénomination en langue anglaise : Gypsy. Égyptiens, selon le mythe qui dit que les Roms qui seraient venus d'Égypte. Les plus célèbres sont les Gypsy Kings.
- Tsigane ou Tzigane est un terme qui apparaît dans la langue française au début du XXe siècle du mot russe tsigan, lequel est le diminutif du mot grec byzantin Atsinganos, littéralement les « intouchables ».
- Bohémien terme du XVe siècle est plus courant en France du XVe au XVIIIe siècle.

Quel que soit leur nom, les Roms sont tous issus d´un seul peuple répandu dans les 4 coins du monde, du Canada à l’Australie, en passant par l’Afrique du Sud :

Rom est le terme adopté par l'Union Romani Internationale (IRU). Il signifie dans la langue Romanès « homme accompli et marié au sein de la communauté." Lors du Congrès mondial tzigane tenu du 8 au 12 avril 1971 à Londres, la communauté se choisit comme emblème un drapeau bleu et vert, avec une roue de couleur rouge. Le mouvement institua la date anniversaire de ce congrès, le 8 avril, comme journée nationale de toutes les communautés rom dans le monde. L'hymne, « Djelem, djelem », a été écrit par Jarko Jovanovic.

La plupart des Roms sont artisans, commerçants, forains, rémouleurs, vanniers, … des débouya-pa-péché en quelque sorte. Ils sont surtout musiciens et artistes tel, selon la télé bulgare « La Nouvelle télévision », Charlie Chaplin, oui ! Né dans une caravane à Birmingham, il a révélé dans ses archives personnelles son origine d'une famille rom d'Angleterre. Zavatta est un autre illustre rom. La députée européenne hongroise, Livia Jaroka est la première romni au Parlement européen. Et messieurs et dames buuuuuuuuuut !!!!!! pour vous rappeler que le footballeur Français Eric Cantona, a une origine rom ainsi que le génial danseur espagnol de flamenco Joaquin Cortes. Honneur à la Macédonienne Edema Redzepova, la Mère Térésa des Rom, la chanteuse renommée qui a adopté et élevé 47 enfants, tous diplômés. Et bien sûr notre guitariste favori à mon mari et moi, Paco de Lucia.

Ils sont huits millions répartis dans les Balkans. Plus de trois millions d'entre eux habitent en Roumanie, soit plus de dix pour cent de la population. La montée du nationalisme mondial ainsi que la crise économique a fragilisé la situation des Roms déjà précaire selon leur histoire jalonnée d'épreuves et de persécutions. En effet rappelons qu´en 1370-1371, fut retrouvé le premier acte dans le monastère de Vodita qui mentionne 40 familles Roms esclaves, offertes au Prince de Serbie, en passant par la révolution de 1848 où l´ abolition de l'esclavage est ordonnée. Ordre qui sera annulé et provoquera la plus grande migration de Roms vers l'Europe de l'ouest et en particulier vers la France et... récemment plus de 800 000 Roms furent victimes des crimes commis par les Nazis ... En 1933 Hitler mit en place sa politique, associant les Tsiganes aux malades mentaux, et asociaux, instaurant la stérilisation forcée, et interdisant les mariages mixtes et en 1935, les « lois de Nuremberg » classèrent les Tsiganes comme « racialement inférieurs », puis au moment des jeux olympiques de Berlin, la police arrêta tous ceux de la capitale. Ils seront battus et incarcérés en Allemagne, en Autriche et déportés par milliers dans les camps de concentration dès 1938, et furent soumis aux expériences pseudo médicales du sinistre Josef Mengele"

[http://www.camargue.fr/pages/gitans.html#Ancre14->http://www.camargue.fr/pages/gitans.html#Ancre14] … Ce n´est pas de la couillonnade ... jusqu´à 1989 où un montreur d´ours Dumitru Dinca, un rom Ursari fût à la tête de la révolte de Bucarest qui initia la révolution de Décembre.

La situation actuelle des Roms en Roumanie et dans le monde est préoccupante car discriminés. Nous ne saurions nier qu´ils le sont. Une distinction qui limite leurs activités sociales dans une société en crise. 40% d'entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté soit avec moins de 2,15€ par jour. Ce qui explique les vagues de migration que l'Europe de l'Ouest observées ces dernières années. L'espérance de vie des Roms est de 15 ans de moins que la majorité de la population dans le centre et l'Est de l'Europe.

Les Roms sont naturellement des pèlerins chrétiens. Il semble que le mauvais accueil qui leur est parfois réservé dans d'autres églises, les incite à se retrouver entre voyageurs pour prier à leur manière et accomplir quelque vœu à leur patronne adorée Sara la Noire. À mes débuts en Suède un vieux journaliste m´avait surnommé Sara la Noire dont je n´avais jamais entendu parlée. Sara la Noire aurait été la servante noire de Marie Salomé et Marie Jacobé ; après la Crucifixion de Jésus, à la mort de Marie, Marie-Salomé, Marie Jacob et Marie Madeleine auraient dérivé sur une barque vers la côte provençale, au lieu-dit Notre-Dame-de-la-Mer devenue Saintes-Maries-de-la-Mer en 1838, lieu sacré de leur pèlerinage.

Selon "Le conseil de l´Europe"
[http://goodpracticeroma.ppa.coe.int/fr/pdf/120->http://goodpracticeroma.ppa.coe.int/fr/pdf/120], en 2010, le projet d´insertion de l´Union des Roms en Slovénie s’efforce d’améliorer au sein de la communauté Rom l’efficacité du processus d´adaptation par le biais de l’éducation et la formation des assistants scolaires, des enseignants et du personnel scolaire tous Roms, mais aussi l´information des parents Roms afin de les encourager à assumer leurs responsabilités. Ce projet financé à 1 593 100 €par le Fonds social européen (FSE) et le ministère slovène de l’Éducation et des Sports accentue l’intégration des enfants Roms dans le système slovène d’éducation ainsi que la lutte contre la ségrégation et la discrimination. Une bonne pratique éprouvée qui a réussi en 2010.

Le groupe ciblé comprenait 1219 enfants. 31 écoles maternelles. 31 assitants Roms et 31 écoles accueillant des enfants Roms, les parents Roms, les enseignants et le personnel scolaire. Coopération réussie. La diminution des craintes des enfants et des parents Roms vis-à-vis de l’école est un bon succès.

C´est ainsi que bien embrassée par la charmante, chaleureuse et très accueillante leader des Roms Sonja Horvat en Slovénie, accompagnée du directeur de l´Armée Dusan Grof, je pus introduire ma créolité à Pusca. Un petit village de Roms qui ont naturellement la grâce de l´hospitalité. Et qui m´attendait ? La Vierge Noire appelée aussi Sara la Noire, ma protectrice, leur protectrice, aussi celle de la Martinique. Ha, ha, ha,... Je me suis sentie "La Gitane Créole", beau titre pour un film d´Emir Kusturica. Une expérience qui m´a rempli de gratitude. Merci Dusan ! Merci à vous tous en Slovénie !

Maxette Olsson

Bibliothèque :
[http://fr.wikipedia.org/wiki/Sara_la_noire->http://fr.wikipedia.org/wiki/Sara_la_noire]

Les Vierges Noires de Jacques Bonvin

Pages