Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

MARTINIQUE - POLITIX RFO : CHARGE MALADROITE, AGRESSIVE ET IMBECILE DE C. CONCONNE CONTRE C. LISE

L’insignifiance de ces propos agressifs démontre l’état d’esprit de son auteur !

Ceux qui avaient écouté l’émission politix du lundi 7 juin n’en croyaient pas leurs oreilles ce matin !

Invitée aujourd’hui pour commenter le Plan de Relance de la Région Martinique, Catherine CONCONNE, 1ère Vice-Présidente du Conseil Régional s’est laissée aller à une attaque en règle contre la personne du Président Claude LISE qualifié "d’homme aigri, affecté dans sa vanité pour n’avoir pas su faire ce que nous réalisons aujourd’hui. Un homme avec une volonté de nuisance et de destruction".

Une déclaration qui relève de la maladresse politique au moment où le PPM prétend rassembler toutes les forces vives du pays. Dans Politix de la veille, le président C. Lise, d’un ton calme, n’avait fait qu’appeler à la prudence compte tenu de son expérience passée et d’une fâcheuse habitude de l’Etat à se désengager. Il s'est même montré très ouvert en apportant sur la table des travaux prêts à démarrer, estimés à 59 millions d'€. Qui dit mieux ? Pourtant, sa sincérité et donc celle de la Collectivité qu’il représente, sont directement remis en cause. Qu’en sera-t-il des autres partenaires, comme les Communes, qui n’ont pas à ce jour la capacité financière nécessaire à leurs nombreux projets ? En outre, l’insignifiance de ces propos agressifs démontre l’état d’esprit de son auteur.

On peut également relever dans cette interview de la 1ère Vice-Présidente, la malhonnêteté intellectuelle du PPM qui s’enorgueillit aujourd’hui de trouver une Région non endettée. Une Région qui, comme le disait Alfred MARIE-JEANNE à son départ, "permettra désormais toutes les audaces".

C’est là une reconnaissance implicite de la bonne gestion d’Alfred MARIE-JEANNE au moment même où, toutes les autres Collectivités du pays sont plongées dans le rouge, ce qui nous fait douter considérablement de la fiabilité de ce plan de relance. Nous sommes bien loin des accusations portées contre Alfred MARIE-JEANNE pour sa gestion "ringarde" des affaires du pays et cette fameuse théorie de la thésaurisation.

Quant aux 5 000 emplois annoncés durant la campagne électorale, on apprend, au détour de cet entretien matinal, qu’il s’agit bien de 5 000 emplois mais ce sont des emplois directs... et induits.

Allez-va, bande de farceurs, rendez-vous dans 4 ans !

Louis BOUTRIN

P.S. : Pour ceux qui ne sont toujours pas convaincus de l’audace prudente d’Alfred MARIE-JEANNE en matière de gestion d’une Collectivité publique en période de crise :

Après l’annonce de l’Etat français de réduire considérablement son déficit public et de geler les dépenses publiques, c’est au tour de la grande Allemagne, jadis si puissante et performante, d’annoncer un ... PLAN D’AUSTERITE pour faire face à la crise économique internationale. Angela Merkel a dévoilé ce plan, le plus rigoureux de l’après guerre.

Pour économiser 84 Milliards d’€, il faudra réduire considérablement le financement de l’aide sociale, supprimer 10 000 postes dans la fonction publique et opérer des restrictions dans tous les secteurs de l’économie. Seules l’éducation et la recherche seront épargnées.

Oui mais, on ne peut pas comparer l’Allemagne à la Martinique (sic !) Cette crise économique ne nous concerne pas, bien que nous soyons plus européens que les européens. Et, pour cause ! Nous avons les meilleurs prix Nobel d’économie qui ont travaillé sur ce Plan de Relance Martinique et dans 4 ans, nous aurons créé 5 000 emplois et construit 2 000 logements sociaux !

Ce qui a de plus triste dans cette romance jouée depuis plusieurs mois, c’est que ceux qui sont chargés d’informer et d’éclairer la population se sont transformés en ardents zélateurs du Pharaon de Plateau Roy. En dehors, de l’allégeance et des génuflexions point de salut.

Commentaires

leandre | 11/06/2010 - 02:55 :
Faudrait-il forger l'orrogante Catherine à la modestie, à l'humilité et au respect pour les aînés (ceux qui l'ont précédé à la région et au président du C.G.)? On ne va pas la marteler. Qu'elle se regarde dans le miroir de sa conscience. Par autosuggestion, elle devrait se faire une nouvelle personnalité adaptée à la Martinique.