Accueil

NEG GWADA KONT CHABEN MATINIK : LES COLONIALISTES SOURIENT…

Par Dannick Zandronis

Trop c’est trop. La semaine dernière un vrai faux tract du «Mouvman Gwadloupéyen» (organisation nationaliste groupusculaire créée en 1997 par des dissidents de l’UPLG, mais aujourd’hui disparue) faillit remettre le feu aux poudres entre élus martiniquais et élus guadeloupéens.

Sur un site Internet (relais de TF1 chez nous !) basé en Guadeloupe, qui n’a pas jugé utile de vérifier cette info, ni même de procéder à une petite enquête (le ba-a-ba du journalisme), on pouvait lire ceci : le 30 octobre 07 : {«Une polémique est née en Martinique après la publication d’un tract du Mouvman Gwadloupéyen (Mouvement guadeloupéen, indépendantiste). Le texte dénonce l’attribution du marché de la démolition et de la reconstruction d’une usine de production d’EDF en Guadeloupe à une entreprise martiniquaise. Les travaux, qui ont déjà débuté, ont été suspendus».}

Le 2 novembre, le quotidien France-Antilles affirmait dans un surtitre à la une que : «Des élus guadeloupéens et martiniquais s’affrontent autour d’un faux grossier». Les médias audio visuels reprenaient aussi cette info. Visiblement, nous étions déjà à deux doigts de la guerre fratricide. Et pourquoi ? Parce que l’entreprise Electricité de France (EDF) omniprésente dans nos deux pays, avait décidé (consciemment ou pas) de pousser un peu plus loin le venin de la division. On l’a échappé belle, car les «Hutus-Gwadas» ou les «Tutsis-Madininas» commençaient à brandir leur «sab». Ce n’est pas la peine de se voiler la face, il y a entre nos deux peuples, un soi-disant vieux «contentieux» que le colonialisme français entretient avec une rare duplicité… depuis 1688 , date du transfert de la capitainerie des « îles » de Base Terre ( St Kitts) « à la Martinique » !

L’ennui, c’est que ça fonctionne très bien. Ecoutez la rue : Les Martiniquais sont «trop arrogants», «Ils colonisent la Guadeloupe», trop «filozof» trop quoi encore ? Vus de Fort-de-France, les Guadeloupéens sont des «soubarou bwa mitan», mal dégrossis,etc… Voilà donc deux peuples colonisés depuis des siècles par le même ennemi, qui préfèrent se trouver toutes sortes de raisons pour développer une xénophobie auto mutilante. Y’en a marre ! Quand donc cesserons-nous …. d’être ces bwa-bwa ridicules qu’agitent un «maître» aussi rusé que filou ?
On notera au passage, que nos élus font montre d’une étrange légèreté, car Gillot et Lurel ont quand même signé une pétition, pour » exiger » qu’EDF «respecte ses engagements».

Victorin Lurel et Jacques Gillot, les deux exécutifs sont-ils à ce point naïfs ? Il est urgent que Guadeloupéens et Martiniquais fassent la guerre à cette »guérilla stupide. » Il est temps de crever l’abcès. Il existe en Guadeloupe et en Martinique des associations de solidarité avec Cuba c’est bien. Je crois que nous avons vraiment besoin que des deux côtés, nous fassions preuve de lucidité, de réalisme, de sens politique pour «tchoker» ce bobo et le guérir, faute de quoi, les colonialistes français, peuvent encore se frotter les mains et continuer à nous manipuler. Ils peuvent nous faire ingurgiter jusqu'à plus soif du chlordécone, nous déclarer que nous sommes en état de «catastrophe sanitaire», que l’usage des pesticides était une «bombe à retardement» et puis plouf entendre un soit-disant éminent scientifique français, manger son chapeau et affirmer qu’il s’est planté et que tout ça c’est la faute des médias et des épidémiologistes antillais. Bravo messieurs les colonialistes… Zot pli fò pasé nou.. !

{{Danik Ibrahim Zandwonis}}
_ {Journaliste Gwadloupéyen.}

Pages