Accueil

NOUVELLE COLLECTION "POCHE-POLAR" CHEZ CARAIBEDITIONS

NOUVELLE COLLECTION "POCHE-POLAR" CHEZ CARAIBEDITIONS

   Le dynamique Florent CHARBONNIER, directeur de CARAIBEDITIONS, ne cesse d'innover depuis bientôt dix ans qu'il a fondé sa maison d'éditions. Voici sa dernière innovation !
Cette nouvelle collection polar, qui compte trois ouvrages à ce jour, comprendra trois types de publications :


- Les republications des polars grand format de Caraïbéditions sortis trois ans avant ou plus (exemple des ouvrages déjà sortis en poche : Du rififi chez le Fils de la veuve de Raphaël Confiant ou Chacun son tour d'Olivier Arrighi),


- Les republications de polars grand format parus chez d'autres éditeurs (ex Un poil de mangouste de Jean Joachim) et
- Les publications directes de nouveaux polars d'auteurs confirmés ou débutants (à venir Carême de Sang d'André Berthon).



Déjà parus :
Titre : Chacun son tour
- Collection : Polar POCHE
- Format 110 x 179, 224 pages
Auteur : Olivier Arrighi
- ISBN : 9782373110173
- Prix TTC métropole : 8,25 euros TTC (Prix TTC DOM : 9,50 €TTC)
- Public : Tout public
- Résumé : Myriam Leveque, une métropolitaine à la réussite aussi brillante que controversée, est retrouvée morte sur le parking de son bureau près de Fort-de-France. Contraint de mener l'enquête, Simeoni voit s'envoler ses vacances en amoureux aux Saintes. Embringué dans les méandres de la haute-société martiniquaise avec son lot de magouilles et de combines, il va devoir jouer serré s'il veut sauver sa tête.
Une nouvelle enquête du lieutenant Simeoni dans l'effervescence du Tour des Yoles: un polar tropical sans concessions.

- Titre : Un poil de mangouste
- Collection : Polar POCHE
- Format 110 x 179, 224 pages
- Auteur : Jean Joachim
- ISBN : 9782373110166
- Prix TTC métropole : 8,25 euros TTC (Prix TTC DOM : 9,50 €TTC)
- Public : Tout public
- Extrait : — C’est un beau petit mulâtre! annonça Madame Lambertin calmement et avec conviction.
— Madame, madame, gémit Nelly, ruisselante de sueur, en tenant la main de Madame Lambertin. Vous avez vu sa couleur, donc vous savez qu’il n’est pas de mon mari.
Je vous en prie, jurez-moi, sur la tête de cet enfant, que vous garderez ce secret. Ginette est au courant de tout, mais vous, saurez-vous vous taire à jamais?
Madame Lambertin s’assit sur le bord du lit, épongea le front de Nelly et, en la regardant droit dans les yeux, avec une infinie douceur...
— Madame Bourbon de Chazeilles, si vous saviez la quantité de secrets dont je suis dépositaire! Plus fort que moi, c’est le cimetière!

Pour rappel le premier titre de la collection poche :
- Titre : Du rififi chez les Fils de la veuve
- Collection : Polar POCHE
- Format 110 x 179, 224 pages
- Auteur : Raphaël Confiant
- ISBN : 9782373110159
- Prix TTC métropole : 8,25 euros TTC (Prix TTC DOM : 9,50 €TTC)
- Public : Tout public
- Résumé : Jack Teddyson, le très déjanté détective de Foyal, en l’île de la Martinique, mène l’enquête dans le monde de la franc-maçonnerie. Une jeune femme saint-lucienne, Jessie, a été retrouvée assassinée de la plus horrible manière (dix-sept coups de couteau et les seins sectionnés) au domicile d’un couple de retraités mulâtres, Benoît Delmont et Joseph Lafontant. Ce dernier s’est spontanément accusé du meurtre de celle qui fut leur servante des années durant avant de devenir la concubine de Delmont et a écopé de quinze ans de prison. Cela sans jamais expliquer son geste que les psychiatres et la presse mirent sur le coup d’une folie furieuse.
Trois mystérieux individus, qui se révèleront être des francs-maçons, vont chercher à relancer l’enquête en sollicitant les services de Teddyson. Ils ne croient pas du tout en la culpabilité de leur frère de la loge « Liberté et Justice » à laquelle appartient également Benoît Delmont et veulent démasquer le ou les vrai (s) coupable (s). Au centre de l’affaire, un terrain agricole situé en pleine zone urbanisable que ce même Delmont, le propriétaire, et ses associés du holding « L’Immobilière des Îles », notamment Julius Audibert, PDG de l’hypermarché « Cash-Market », cherchent à faire déclasser alors qu’il est squatté et mis en culture par des immigrés saint-luciens.
Plongée dans un univers où rituels ésotériques et vénération du « Grand Architecte de l’Univers », culte de la Raison et de la Justice, côtoient les intérêts matériels les plus sordides, ce roman policier nous dévoile une facette cachée de la Martinique, trop souvent assimilée à un paradis insulaire.

Pages