Accueil

OEA : LE DISCOURS D’HAÏTI EST « HISTORIQUE » SELON LE PRESIDENT DU VENEZUELA

OEA : LE DISCOURS D’HAÏTI EST « HISTORIQUE » SELON LE PRESIDENT DU VENEZUELA

Ce que Marco Rubio qualifie de « honteux », Nicolas Maduro y voit un geste « historique ».

L’événement est rare et a suscité l'angoisse. La sentence était très attendue notamment par les pays de la région. Au final, le Venezuela a échappé de justesse aux sanctions visant à le suspendre de l’Organisation des Etats Américains lors d'une réunion du Conseil Permanent mardi dernier.

« Nous avons remporté une grande victoire, ni la Charte démocratique n’a été approuvée ou la déclaration tristement célèbre de la coalition des gouvernements des pays droite pays n’a été approuvée. La victoire populaire, la victoire populaire pour le Venezuela. Nous avons vaincu le Département d'Etat, nous avons battu le ministère mexicain des Affaires étrangères et la droite du Venezuela », s’est réjoui le chef de l'Etat, Nicolas Maduro, dans une déclaration au palais de Miraflores à Caracas, diffusée par Venezolana de Television.

Si le président vénézuélien a souligné le rôle de son ministre des Affaires étrangères, Delcy Rodríguez, dans la défense de la souveraineté et de l'indépendance du Venezuela, la position d’Haïti, entre autres, face au Secretaire Géneral de l’OEA, Luis Amagro, y valait tout son pesant d’or. Encore quand on se souvient des menaces de « coupe massive de l’aide américaine » brandies par le sénateur américain Marco Rubio, si « [ces pays] échouent à défendre la démocratie quand il s’agira de voter ».

Mais l’ambassadeur d’Haïti à l’OEA, Jean-Victor Harvel Jean-Baptiste, a tenu tête. « Force est alors de constater que les sanctions ne sont pas la solution », a-t-il déclaré devant l’assemblée, estimant que «  seul le dialogue, la recherche du compromis, la médiation non partisane et sans ingérence, peuvent protéger et promouvoir la démocratie dans la région ».

Coup dur pour le sénateur républicain, Marco Rubio qui crie « Vote honteux aujourd’hui par Haïti, le Salvador et la République Dominicaine lors de la réunion de l’OEA à l'appui de Nicolas Maduro » sur Twitter.

Pourtant, le discours de l’ambassadeur haïtien aura eu surtout le mérite d’avoir réveillé la fierté des citoyens haïtiens, inspiré du respect et de la reconnaissance du président vénézuélien. « Aujourd'hui, El Salvador, République Dominicaine et Haïti ont fait des discours historiques à l'appui du droit à la paix, l'indépendance et le rejet contre tout coup d'Etat contre notre Venezuela. Il y a de la dignité dans la réponse », loue Nicolas Maduro.

Post-scriptum: 
Crédit photo: lachachara.org

Pages