Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Où sont passés les 3,5 millions d'euros de la SODEM ?

Où sont passés les 3,5 millions d'euros de la SODEM ?

  2012, 13 et 14 peuvent nous sembler loin mais cette rubrique "ARCHIVES" de notre site vise à rafraîchir la mémoire des uns et des autres. A l'époque c'est le PPM qui est au pouvoir à la Région (devenue CTM aujourd'hui) et celui qui préside la SODEM est un élu PPM.

   En 2015, changement de majorité et création de la nouvelle collectivité. Quelques mois, plus tard une élue de cette nouvelle majorité, devenue présidente de la SODEM, découvre alors un trou de 3,5 millions d'euros dans les caisses de la structure. La journaliste de MARTINIQUE 1è Cécile Marre va alors enquêter sur cette affaire pour le moins trouble qui rappelle curieusement celle du CEREGMIA (12 millions d'euros de fonds européens disparus des caisses de l'Université des Antilles). Depuis, des plaintes ont été déposées auprès des tribunaux tant pour l'affaire de la SODEM que celle du CEREGMIA (dans laquelle sont aussi mêlés des membres ou des proches du PPM), mais aucune n'a abouti à ce jour ! Les responsables de ces actes délictueux coulent une existence paisible sans que cela dérange le moins du monde la justice-sous-les-cocotiers...

Commentaires

Karl | 09/04/2021 - 23:29 :
Ces plaintes que l'on annonce avoir déposées sont-elles de simples plaintes au procureur de la république ou des plaintes contre X pour détournement de fonds portées devant le doyen des juges d'instruction avec constitution de partie civile? La réponse apportée à cette question permettra de savoir si les deux élus sont ou non des gens sérieux. Rappelons que lorsqu'il est déposé plainte avec constitution de partie civile devant le doyen des juges d'instruction : 1 - un magistrat instructeur est désigné par le dit doyen, 2 - c'est ce dernier qui dirigera l'enquête par le biais de commissions rogatoires délivrées à un service d'enquête, 3 - les parties civiles auront accès au dossier d'instruction et aux actes de procédures et ils pourront demander au magistrat instructeur d'en accomplir voire de saisir la chambre de l'instruction en cas de refus. Est-ce qui a été fait?
redaction | 10/04/2021 - 07:01 :
Apparemment, ce sont de simples plaintes auprès du procureur de la république qui ont été déposées. Mais ça change quoi ? Dans l'affaire du CEREGMIA, des plaintes avec constitution de parties civiles pour détournement de fonds publics ont été déposées mais 5 ans et demi après, les auteurs "présumés" de ceux-ci, bien que révoqués à vie par les instances universitaires, n'ont toujours pas été convoqués par la justice pénale. Ils coulent des jours paisibles sous les cocotiers...

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages