Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Parc Naturel de Martinique : le RDM et les ex-MIM poignardent le GRAN SANBLE dans le dos

Parc Naturel de Martinique : le RDM et les ex-MIM poignardent le GRAN SANBLE dans le dos

   Personne, y compris ses plus farouches adversaires, ne peut nier que Louis Boutrin soit un gros travailleur, en particulier à la présidence du Parc Naturel de Martinique.

   Dans ce pays où beaucoup trop de gens semblent avoir un poil dans la main, que ne lui a-t-on pas reproché de s'occuper de "trop de secteurs" : transports, pêche, économie bleue, sports etc. ! Or, dans chacun d'eux, il a du montrer et démontrer qu'il savait monter des projets et surtout mener ces derniers à leur terme, ce qui n'est pas si fréquent dans une île où chacun prétend savoir ce qu'il faut faire dans tel ou tel domaine mais échafaude de grands projets qui se concrétisent rarement.

    Le 26 août, Louis BOUTRIN a donc été débarqué de la présidence du Parc Naturel de Martinique par une coalition malsaine menée en coulisses par le RDM, ce parti fantomatique qui n'a de cesse de jouer et rejouer la fable bien connue de la grenouille et du bœuf de La Fontaine. Rappelons que son président, Claude Lise, avait été sauvé de la noyade politique en 2015 par Alfred Marie-Jeanne qui l'avait quasiment imposé sur la liste du "Gran Sanblé" aux premières élections territoriales, cela au détriment de Bruno-Nestor Azerot. Chacun se souvient aussi de l'humiliation publique qu'avait infligée à cet ex-PPM le père de Catherine Conconne muni d'un balai dans la cour de la Préfecture. Petit rappel des faits dans ANTILLA (octobre 2011), chose que le PPM s'était tout de même trouvé dans l'obligation de condamner :

  

   "Le PARTI PROGRESSISTE MARTINIQUAIS a publié récemment (le 01 octobre 2011) un  Communiqué dans lequel il « réprouve toute forme d’humiliation » des élus et fait mention expressément non seulement à des propos « diffamatoires ou injurieux » mais à des « gestes méprisants ou coup de balai »… allusion sans équivoque au geste de Mr Conconne (voir le Progressiste du 28 septembre 2011) , qui, lors des résultats du vote des Sénatoriales au terme desquels le Sénateur Claude Lise (ex-PPM et fondateur du RDM) a été battu par les candidats proposés par « Ensemble pour une Martinique nouvelle » dont le PPM constitue l’axe.

La télévision (Martinique 1ere) avait montré le geste de celui qui manipulait un « balai-Zo » et nettoyait toutes les marches sur lesquelles descendait le sénateur battu. Mais auparavant,la fameuse émission de Polo Assouvie de l’après-midi en avait longuement parlé et les auditeurs lors de leur intervention avaient pour leur grande majorité condamné cette action assumée le 28 septembre 2011 par le journal « Le Progressiste »…

 

  Et ne parlons même pas du refus de Camille Darsières, secrétaire général du PPM, d'autoriser Claude Lise à accepter le poste de ministre que lui avait offert Michel Rocard, premier ministre français !  

 

 

   Or, aujourd'hui, le RDM a favorisé l'élection du candidat des dissidents du MIM, rassemblés dans un nouveau parti (PEYI-A), à la présidence du Parc Naturel de Martinique, cela avec l'appui du PMM/EPMN !!! Chose dont on a la preuve en jetant un œil à la composition du nouveau bureau syndical du PNM au sein duquel ces 3 partis (RDM, PEYI-A et PPM/EPMN) se sont partagés les 9 premiers sièges laissant le dernier et 10è à la Droite.

   Si cela n'est pas un coup de poignard dans le dos du "Gran Sanblé", on ne sait pas ce que c'est.

   D'aucuns argueront du fait que Lise n'a cessé de ruer dans les brancards depuis quatre ans parce qu'il estime que le président de la collectivité ne respecte pas son rôle de président de l'assemblée et l'a transformé en simple passeur de paroles lors des plénières. Sauf que c'est le texte qui a créé cette nouvelle collectivité qu'est la CTM qui n'est pas clair à ce sujet et c'est bien pourquoi les Corses qui avaient le même l'ont modifié. Alfred Marie-Jeanne n'est pour rien dans ce flou juridique de même qu'il n'est pour rien dans la prime de 11 sièges attribuée à la liste sortie première lors des élections. Cette véritable "tot" (sinécure) avait été imaginée par le PPM à l'époque où il dirigeait le Conseil régional, sûr et certain qu'il était de remporter les élections de septembre 2015.

   Autre acteur de l'éviction de L. Boutrin, le parti PEYI-A, de JF-Nilor et Nadeau, assemblage de dissidents du MIM d'une part et de membres de l'ex-mouvement NOU PEP LA, proche de Garcin Malsa. Ici encore, ces élus (es) dissidents ne sont devenus conseillers territoriaux que parce qu'ils/elles étaient membres du MIM et de la coalition GRAN SANBLE. Toutes et tous doivent leur carrière politique à Alfred Marie-Jeanne qu'ils ont "sucé" pendant des décennies avant de découvrir subitement aujourd'hui qu'il est un..."dictateur" !!! La meilleure preuve de leur incapacité politique est qu'aucun d'eux, en 30 ans, n'a jamais réussi à ramener la moindre municipalité dans l'escarcelle du MIM, ce qui est quand même un comble. Une seule l'était, Rivière-Pilote, qui fut conquise par Chaben en... 1971. En votant pour un autre candidat que Boutrin et en favorisant l'élection d'un inconnu au bataillon de la défense de la nature, PEYI-A a déchiré le pacte de gestion signé en décembre 2015 et cela pour de basses raisons politiciennes. C'est qu'il vise, en fait, les élections territoriales de 2021 et qu'il prépare de futures alliances. Entre parenthèses, il faut lire les communiqués des deux co-présidents du parti à propos des activistes et autres déboulonneurs de statues : ce sont de parfaits exemples de jésuitisme et d'hypocrisie politique. Dans un langage tortueux, ces communiqués flattent en même temps L'ELECTEUR et LE DEBOULONNEUR. Faut le faire ! Mais derrière le verbiage pseudo-souverainiste de PEYI-A, il n'y a en réalité qu'une soumission aux attributs de la République Une et Indivisible comme on peut le voir sur les photos ci-après.

 

 

   Pour en revenir à la dernière élection à la présidence du Parc Naturel de Martinique et à l'éviction scandaleuse de Louis Boutrin, il faut savoir qu'en favorisant le candidat des ex-MIM de PEYI-A, ces derniers et le RDM ont violé le pacte de gestion qui liait les 7 partis composant le Gran Sanblé Pou Ba Péyi-a an Chans à savoir le MIM, le RDM, le PCM, le PALIMA, le CNCP, MARTINIQUE-ECOLOGIE et BA PEYI-A AN CHANS. Ils viennent même de déchirer ce pacte et ce faisant, préparent sans doute le terrain pour une éventuelle ou future victoire de leur nouvelle coalition aux élections territoriales de 2021. N'y aurait-il, d'ailleurs, pas de sombres  tractations en cours et alliances en préparation  vu que deux jours avant l'élection du président du PNM, circulaient déjà les résultats !!!

 

 

   Mais laissons ces médiocrités politiques à ceux qui s'y complaisent et revenons sur le bilan de la présidence de Louis Boutrin au Parc Naturel de Martinique, bilan que l'on peut décliner en 10 points et qui n'a évidemment pu être mis en œuvre qu'avec l'appui du président de la CTM, Alfred Marie-Jeanne :

 

   __1. Projet de classement de la Montagne Pelée et des Pitons du Carbet au Patrimoine mondial de l'humanité.

 

 

   __2. Relance de la culture du café et mise en place du projet "Grand Café Martinique" avec l'aide des Japonais de la Oshima Coffee Company, deuxième société mondiale d'exportation de café.

 

 

   __3. Mise en place de la navette maritime Fort-de-France/Case-Pilote.

 

 

   __4. Mise en place du Label ZERO CHLORDECONE qui rassemble une soixantaine d'agriculteurs et d'éleveurs.

 

 

   __5. Création de l'Application ZERO CHLORDECONE, téléchargeable sur n'importe quel téléphone portable et qui permet au consommateur de vérifier si les produits qu'il achète sont contaminés.

 

 

   __6. Mise en service du réseau de transports Nord-Caraïbe et Nord-Atlantique, le premier permettant d'aller d'une traite du Morne-Rouge à Fort-de-France et le second de Grand-Rivière au Lamentin (où le voyageur peut prendre le TCSP pour rallier Fort-de-France).

 

 

   __7. Succès des Floralies Internationales organisées aux Trois-Ilets.  

 

 

   __8. Succès du Festival "MARTINIQUE MERVEILLE DU MONDE" qui s'est déroulé sur 11 communes différentes.

 

 

   __9. A l'initiative de l'introduction de l'aviron traditionnel dans l'enseignement d'Education physique en collège et en lycée.

 

 

   __10. Organisation des "Trophées du Patrimoine" visant à récompenser les différents acteurs de notre patrimoine naturel et culturel.

 

 

   Et ne parlons même pas de l'incessant combat mené depuis 2007 (il y a donc 13 ans) contre l'empoisonnement de la Martinique par le chlordécone !

 

 

   Qu'avec un tel bilan Louis Boutrin ne soit pas reconduit à son poste de président du Parc Naturel de Martinique témoigne des haines recuites, des jalousies et des trahisons qui polluent la vie politique martiniquaise et qui avaient déjà vu Eugène Larcher perdre son poste de président de l'ESPACE SUD où pourtant il n'avait pas démérité, loin de là !

   Le plus grotesque dans toute cette affaire est que les élections du PNM devront être refaites dans...6 mois !!!

Commentaires

GIRIER-DUFOURNI... | 28/08/2020 - 12:48 :
Décidément,à la Martinique,rien ne se passe comme ailleurs.Même si les hommes sont différents et n'ont pas les mêmes idées,on aurait pu comprendre qu'avec le travail conséquent fourni par l'équipe sortante,il n' y avait pas lieu d'en changer.Faut-il croire que pour certains,la rancune et la haine sont très fortes pour oublier qu'ils travaillent pour la Martinique.Pourtant,beaucoup de ces hommes doivent leur poste à celui qu'ils détestent et qu'ils qualifient de dictateur et qu'ils veulent dégager.Cependant,leurs paroles médisantes et mesquines et animées de rancoeur demeurent tandis qu'aucun acte de dictature ne peut être relevé.L'adage ;"Tiré pis ba chyen y ka mandé ou kouss couri".Le président de l'assemblée et bien d'autres incarnent cet adage.Ils ne sont pas d'accord avec un homme mais,ils conservent le poste qu'ils ont eu grâce à lui.Tout cela n'augure rien de bon pour la Martinique.Quant au peuple, ce n'est pas dans ce fourre tout inextricable et rempli de trahisons qu'il verra son bien être s'améliorer? Ces élus défendent leurs intérêts et de la plus mauvaise manière?Car il est fait de la manière sans doute "légale"mais la plus ignoble qui soit.Dans ce pays,il y a longtemps que certains observateurs ont compris que tout est bon pour vaincre,souvent sans gloire,avec des méthodes peu louables....Sauront--ils travailler ensemble ces hommes qui se détestent et qui l'ont montré...
michel mirgan | 28/08/2020 - 16:20 :
Bof !!Le MIM-PALIMA-CNCP avaient bien poignardé la gauche dans le dos en 2015 en faisant une alliance contre-nature avec la droite de Monplaisir-Torpille !!!
Frédéric C. | 28/08/2020 - 17:11 :
Quel spectacle lamentable ! Comment voulez vous que les Martiniquais s'intéressent à la politique quand ils voient des macaqueries pareilles... Comment voulez vous qu'ils s'y retrouvent avec de tels renversements d'alliances, de tels jeux de vestes tellement réversibles qu'on ne sait plus où est l'envers et l'endroit ? Ça va contribuer à encourager l'abstention tout ça! Ça fait mal au ventre !
Frédéric C. | 30/08/2020 - 16:16 :
Oui, M.Mirgan, et n'oublions pas que dans ce manjé-cochon derrière Marie-Jeanne, il y avait aussi le RDM de Claude Lise et le P"C"M d'Erichot et Branchi. Bien des anciens du PCM doivent se retourner dans leur tombe (ou leur urne). Le PC avait été créé en Martinique en 1920 contre le "bout de chemin" de Lagrosillière (SFIO, c'est à dire PS) avec l'Usine, le patronat. N'est-ce pas ce que fait le PCM aujourd'hui? Et pour les élections de 2021, à qui va-t-il s'allier? Sa figure la plus médiatique se vendra-t-elle au plus offrant moyennant quelques sophismes dont elle est coutumière ? On verra bien...

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages