Accueil

PLAÇONS LES 8 DE SAWT EL AMEL SOUS LA PROTECTION DU MOUVEMENT OUVRIER INTERNATIONAL




Comité international syndical de solidarité avec les travailleuses et travailleurs palestiniens ( 1 )

e mail j-p.barrois@wanadoo.fr

Plaçons les 8 de Sawt El Amel sous la protection du mouvement ouvrier international

Annulation de la décision du tribunal de Nazareth contre Wehbe Badarne et les travailleurs du village de Ein Mahel !

Aucune sanction ne doit être prononcée contre des syndicalistes qui n'ont fait qu'exercer leur mandat !

Ce Jeudi 24 Janvier 2008 dans une décision inique qui bafoue les principes les plus élémentaires de la démocratie et les conventions de l'OIT , le tribunal de Nazareth vient de déclarer 8 syndicalistes Arabes Palestiniens de Galilée coupables de - tenue d'une réunion illégale et trouble de l'ordre public et agression d'un agent de police dans l'exercice de ses fonctions

Le tribunal rendra sa sentence le 14 février.

Les 8 de Sawt El Amel risquent des peines de prison et de fortes amendes.

- Jamal Hassanen, Samir Habiballah, Wahida Habiballah, Khaldiya Hassanen, Mahmoud Habiballah, Wehbe Badarne, Arif Habiballah, Khitam Habiballah sont des responsables de Sawt el-Amel »- une organisation défendant les droits des travailleurs Palestiniens Arabes qui - à l'intérieur des frontières de 1948 - sont soumis au Plan Wisconsin, un plan dit de retour à l'emploi qui contrevient à toutes les dispositions des normes internationales du travail de l'OIT.

Les faits remontent à huit ans - au 27 octobre 1999 devant les bureaux du service de l'emploi de la ville haute de Nazareth et concerne des chômeurs d' Ein Mahel, un village arabe. En septembre 1999 les dossiers des chômeurs d' Ein Mahel ont d'abord été tranférés du bureau de placement de Nazareth à celui de la haute ville de Nazareth où les demandeurs d'emploi ont été victimes d'une discrimination sustématique. 199 des 454 chômeurs d' Ein Mahel ont perdu leurs allocations au prétexte qu'ils auraient “refusé de travailler ".  Un des principaux stratagèmes employé consistait à les envoyer sur des lieux de travail qui n'existaient pas . Le 27 Octobre 1999,un groupe de travailleurs et de militants syndicaux ont exigé de rencontrer le responsable des service d'emploi. Son refus a provoqué manifestation spontanéé. La police a commencé à se livrer à des provocations à l'encontre des manifestants. Trois femmes au chômage ont été blessées,et neuf personnes ont été arrêtées , dont le Directeur de Sawt el-Amel Wehbe Badarne.

Nous en appelons au mouvement ouvrier international

Ces responsables d'une organisation à caractère syndical n'ont fait que leur devoir de défenseurs des interets des travailleurs en organisant des réunions, manifestations et protestations pour défendre les interets matériels et moraux de leurs mandants, en l'occurence les hommes et les femmes sans emploi livrés au plan Wisconsin .

C'est là un droit imprescriptible et indivisible reconnu par toutes les conventions des droits de l'homme ainsi que par les conventions de l'OIT dont l'état d'Israel est membre.

Nous appelons tous les syndicalistes et défenseurs des droits de l'homme à travers le monde à signer cet appel, à nous le retourner et à en faire parvenir une copie à

Monsieur le Procureur Général Menahem Mazuz Salah ad-Din Street 29 Jerusalem 91010; Israel Fax: +972 (0)2 6467001

APPEL

A retourner à j-p.barrois@wanadoo.fr

Avec copie à

Monsieur le Procureur Général Menahem Mazuz Salah ad-Din Street 29 Jerusalem 91010; Israel Fax: +972 (0)2 6467001

Nous soussignés militants syndicalistes, militants des droits de l'homme, simples citoyens exigeons qu'aucune sanction ne soit prononcée à l'encontre des 8 de Sawt El Amel Wehbe Badarne Directeur de Sawt El Amel ainsi que Issam Omar, Awni Shihadat, Jamal Hassanen, Samir Habiballah, Wahida Habiballah, Khaldiya Hassanen, Mahmoud Habiballah,Arif Habiballah et Khitam Habiballah.

Ces militants n'ont fait que leur devoir de défenseurs des intérêts des travailleurs en organisant des réunions, manifestations et protestations pour défendre les intérêts matériels et moraux de leurs mandants en l'occurence les hommes et les femmes sans emploi livrés au plan Wisconsin.

C'est là un droit imprescriptible et indivisible reconnu par toutes les conventions des droits de l'homme à l'échelle internationale ainsi que par les conventions de l'OIT dont l'état d'Israel est membre.

Nous nous adressons à Monsieur le Procureur Général Menahem Mazuz et à travers lui à toutes les autorités:

Nous soussignés plaçons les 8 de Sawt El Amel sous la protection du mouvement ouvrier international

Annulation de la décision du tribunal de Nazareth contre Wehbe Badarne et les travailleurs du village de Ein Mahel !

Aucune sanction contre des syndicalistes qui n'ont fait qu'exercer leur mandat !

Je m'associe à cet appel:

Nom, Prénom:

Syndicat ou organisation :

Adresse :

E – mail :

Ce procès injustifié entraine des frais d'avocat énormes . C'est la raison pour laquelle nous appelons les signataires du présent appel - individuels ou organisations syndicales - a soutenir les frais de justice en versant à l'ordre de " Fonds de solidarité avec les femmes de Nazareth"  52 rue du Louvre BP 2405 75024 Paris cédex 01 .France .

Virements internationaux : compte LCL 30002 - 00441 - 0000008791R - 5  - IBAN : FR 89 3000 2004 4100 0000 8791 R 05 - BIC : CRLYFRPP

Pour tout contact postal : " Fonds de solidarité avec les femmes de Nazareth"  52 rue du Louvre BP 2405 75024 Paris cédex 01 .France

( 1) Le Comité international syndical de solidarité avec les travailleuses et travailleurs palestiniens a été constitué par les syndicalistes et militants de 23 pays qui ont participé à la Conférence internationale réunie à Alger en Décembre 2006 en soutien aux travailleurs et travailleuses Palestiniens Arabes de Nazareth soumis au plan Wisconsin