Accueil

Plénière de la CTM du jeudi 12 octobre : "Chaben" remet les pendules à l'heure

Plénière de la CTM du jeudi 12 octobre : "Chaben" remet les pendules à l'heure

   Toutes sortes de radios ou de blogs (jamais en reste de "makakeries") l'avaient annoncé à grand fracas et surtout avec  une délectation malsaine : la plénière de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) du jeudi 12 octobre  serait explosive. Cela pour au moins deux raisons : la "fronde" de Yan MONPLAISIR qui, dans une réunion interne au groupe majoritaire GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS, avait lu une lettre critiquant assez sévèrement la politique économique menée par la CTM ; les menaces d'envahissement de l'hémicycle par la vingtaine (sur 149 employés) de grévistes du Parc Naturel de la Martinique conduits par la CDMT, syndicat qui défend la classe ouvrière et les cadres à 7.500 euros par mois. En clair, Alfred MARIE-JEANNE serait mis sur la sellette et la plénière (prévue sur deux jours) et les 87 dossiers qu'elle devait examiner, renvoyée aux calendes grecques.

   Il n'en a rien été !

   "CHABEN", en tant que président du conseil exécutif de la CTM et donc responsable de la police au sein de celle-ci, fit installer un barrage filtrant visant à empêcher toute intrusion étrangère et s'en est vigoureusement expliqué dans la vidéo ci-après. Le conseiller au front bas, Fred LORDINOT, a bien essayé comme à son habitude de jouer au malin, mais "CHABEN" lui a vertement rabaissé son caquet. Comme on le verra ci-après, les rangs de l'opposition étaient clairsemés puisqu'un bon tiers de ses membres n'avait pas jugé bon de venir exercer le mandat que le peuple leur a donné en décembre 2015...

Document: 

Intervention du Président Alfred MARIE-JEANNE en préambule à la séance plénière du 12.10.2017

Commentaires

jean-michel caraibes | 12/10/2017 - 18:53 :
Bref ,le Grand Chef infaillible a écrasé ses pitoyables ennemis du haut de son assurance impériale :du pur style stalinien .Beurk....

Pages