Accueil

PLUSIEURS COMMUNES DE GUADELOUPE SONT SOUS TUTELLE DE V.LUREL.

Michel GIRDARY

Si Beaucoup de voix s'élèvent pour critiquer la mauvaise gestion de la région Guadeloupe, il leur est difficile cependant d'expliquer les nombreux dysfonctionnements à la tête de l'exécutif régional.

Pour notre part, nous considérons qu'il est de salubrité publique de porter à la connaissance de la population un éclairage sur ce point afin que vous puissiez, à votre tour, donnez votre avis et aussi, aidez les Maires de vos communes à sortir de l'oppression exercée par la région Guadeloupe.

Le chantage est arrivé à un point tel que si les maires veulent obtenir l'aide de la région ou plutôt de son président, ils doivent se plier aux injonctions et autres caprices de celui-ci.

Nous connaissions  LA MISE SOUS TUTELLE DES COMMUNES PAR LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES dès lors que les budgets sont en déficit, c'est l’article L1612-14 du code général des collectivités territoriales.

V.LUREL a inventé la MISE SOUS TUTELLE DES MAIRES, un système oppressif basé sur la loi "TU MARCHES AVEC MOI OU TU CREVES". Les services de la région Guadeloupe sont ainsi détournés de leurs usages au profit de stratégies obscures de maintien au pouvoir d'un homme qui se revendique fièrement de la stature et de l'idéologie d'Hugo CHAVEZ.

Cette situation n'est pas à prendre avec légèreté, les régimes auxquels sont  soumis les maires de vos communes sont des régimes répressifs,  un État (région) sans loi ni foi.

Pour preuve, La région Guadeloupe a souscrit un emprunt de 150 millions d'euros en ce début d'année 2015 pour arroser les communes sous couvert de la signature d'un Contrat appelé faussement et arbitrairement  " Contrats de développement durable territoriaux CD2T".

En réalité cette convention est l'outil par lequel Victorin LUREL soumet les maires à son pouvoir tyrannique et despotique. Et depuis, comme par hasard, la liste des communes ou plus exactement des Maires qui soutiennent la candidature de Victorin LUREL ne cesse de s'allonger. Faut-il y voir un lien de cause à effet !!! Très certainement que OUI.

Si Victorin LUREL était réellement animé de la volonté d'aider les communes en difficultés, pourquoi dans ce cas avoir attendu d'être en campagne pour le faire ? A la tête de la région depuis 2004, il a volontairement laissé se dégrader la situation financière des communes afin de mieux les asservir, ainsi affaiblis, les maires sont obligés de s’agenouiller en faisant révérence au gourou. 

Il sera temps d'évoquer ou plus précisément de dénoncer la manipulation des comptes financiers de la région mais nous pouvons déjà indiquer qu'ils sont faux et nous saurons le démontrer en temps utile. La dette de la région Guadeloupe est très largement sous-évaluée…la dette de la région Guadeloupe est beaucoup plus élevée que ce qui est dit et écrit sur les torchons de la région. Nous aurons à cœur de révéler les niveaux réels de l’endettement de la région Guadeloupe.

Cette mise sous tutelle de vos Maires par Victorin LUREL doit vous interpeller, bien-sûr, mais au-delà, il nous informe aussi que ces derniers ont soit hérité de communes en grandes difficultés financières liées à la mauvaise gestion de leurs prédécesseurs ou de la leur. Le voilà l'axe du mal, le moyen par lequel il exerce ce chantage totalitaire sur les Maires des communes.

Il est en tout cas évident qu'ils se retrouvent pieds et mains liés, obligés de prêter allégeance à V.LUREL s'ils veulent obtenir l'aide providentielle qui dépend exclusivement du bon vouloir arbitraire et discriminant du chef, des besoins personnels de sa campagne pour tenter de se faire réélire alors que la population exprime de plus en plus une lassitude et surtout une défiance vis-à-vis de sa politique orientée vers les amis et la déstabilisation démocratique de la Guadeloupe  . C'est dans ce contexte contraignant et coercitif que se décide le ralliement de nombreux Maires à la cour de V.LUREL...  

Dans quel Pays vivons-nous ? Quel est ce régime fait d'oppression et de chantage ?

Qui est le véritable  Maire de votre commune ?  Est-ce le candidat que vous avez désigné en 2014 lors des élections municipales et communautaires ou est-ce Victorin LUREL  (IVAN le terrible) ?

Si tel est le cas, ce que nous croyons et démontrons, les pouvoirs ne sont-ils pas détenus par un seul homme ? Si oui, LA GUADELOUPE N'EST-ELLE PAS SOUS DICTATURE ?

Tout le monde en parle discrètement dans son coin, n'osant le dire trop fort, de peur de ne s'attirer les foudres d’HUGO CHAVEZ réincarné à la région Guadeloupe.

Les Maires sont dans une situation dramatique, ils vont bientôt vous demander de voter pour Victorin LUREL aux élections régionales de décembre 2015. Si vous le faîte, vous devez savoir que vous allez soutenir une dictature en Guadeloupe, de plus les dictateurs reconduits ont toujours tendance à  faire preuve de davantage de pouvoirs répressifs. Pensez à vos enfants et au type de société que vous voulez pour eux. Souhaitez-vous qu'ils soient esclaves ou libres ! Quel héritage pour nos enfants ?

Les Maires ont été élus pour administrer la commune mais ils ne sont pas habiletés à orienter votre choix aux élections régionales,  ils ne sont pas plus propriétaires de vos suffrages.

S'ils acceptent de se prosterner, le couteau sous la gorge, sous la menace de couper les vivres, il n'est pas dit que vous deviez suivre les chemins de la perdition dans lesquels se sont engouffrés vos chefs d’édilités, n’ayant d’autres recours pour sortir vos communes du rouge. Au contraire, il vous appartiendrait de rétablir l'autorité et la légitimité de votre maire que vous avez démocratiquement élu et ôtant cette épée de Damoclès qu’il a au-dessus de sa tête, telle une guillotine prête à trancher dans le vif si le maire ne se soumet pas au chantage.

Les aides régionales ne devraient pas être accordées dans ce climat, il n’y a aujourd’hui aucune lisibilité sur les critères d’attributions. Le seul critère qui semble se dégager c’est le bon vouloir du président qui a pouvoir de vie ou de mort sur vos communes. Nous demandons une commission d’examen. Il faut mettre de l’ordre à la région.

Ainsi, les aides de la région ne seront plus conditionnées à la servilité de vos Maires vis-à-vis de l'autoritarisme de Chavez mais ces aides seront rétablies pour servir les intérêts de la Guadeloupe et de votre commune.

 

Pour une Guadeloupe libre et démocratique.

 

Michel GIRDARY

Commentaires

Alain JABES | 03/08/2015 - 07:20 :
Cependant je vais être Général. Cet ami est l'un des plus "Bandan" des maires de Guadeloupe " en termes de tout", un jour je lui ai demander d'affronter V.L qui venait de Shooter Marlène Mélisse que j'embrasse au passage. Ce géant me fît comme réponse " les conseilleurs ne sont pas les Payeurs" Pawol a Moun Ki Pè!!! Bise mes Frères Pawol A Nègues Soubarou!!!

Pages