Accueil

Quand les députés s'enrichissent avec leur permanence parlementaire : notre journaliste a répondu à vos questions

Quand les députés s'enrichissent avec leur permanence parlementaire : notre journaliste a répondu à vos questions

Selon les informations de franceinfo, au moins 32 députés de la précédente législature ont financé l'achat de leur permanence parlementaire avec des fonds publics. Yann Thompson, l'un des auteurs de cette enquête, a répondu à vos questions.

Au moins 32 députés de la précédente législature ont financé l'achat de leur permanence parlementaire – ces locaux utilisés par les élus pour recevoir le public en circonscription – grâce à leur indemnité représentative de frais de mandat, a révélé franceinfo jeudi 23 novembre. Plusieurs ont déjà revendu ce bien immobilier, parfois avec d'importantes plus-values. Pour mieux comprendre cette affaire, Yann Thompson, co-auteur de notre enquête, a répondu à vos questions. Vous trouverez l'intégralité de ses réponses en-dessous de cet article.

>> Cinq questions pour comprendre l'affaire des permanences parlementaires

Notre journaliste vous a notamment expliqué comment de l'argent public a ainsi servi à financer le patrimoine personnel d'élus de la République. Précision importante : la pratique était autorisée jusqu'en 2015. Selon certains députés contactés par franceinfo, elle a même été encouragée par l'Assemblée nationale, qui a fini par interdire aux élus de telles acquisitions avec leur indemnité de frais de mandat.

Pages