Accueil

Révocation du trio du CEREGMIA : entre journalistes-tèbè et blogueurs-lapia

Révocation du trio du CEREGMIA : entre journalistes-tèbè et blogueurs-lapia

    Un événement rarissime comme la révocation de trois professeurs d'université peut servir de test pour évaluer la fiabilité et la crédibilité des médias martiniquais, tant officiels que non-officiels, radios, télés et blogs confondus. Hormis MARTINIQUE 1è et RLDM qui ont correctement retransmis l'information, une radio comme RCI s'est livrée à un véritable pantomime visant à carrément désinformer l'auditeur. Sur certains blogs ont a pu noter la même chose. Tous insistaient non pas sur la sanction elle-même, mais sur le fait que F. CELIMENE, K. LOGOSSAH et E. CARPIN feraient appel !!!

   C'est du grand n'importe quoi !

   Car qu'aurait dû écrire ou dire un journaliste sérieux et honnête sur le sujet ? Au moins les choses suivantes :

 

   __Le trio du CEREGMIA avait déjà été condamné une première fois en juin 2016.

 

   __Ce trio avait écopé des peines suivantes : révocation pour Fred CELIMENE ; suspension de leur poste sans salaire de 5 ans pour Kinvi LOGOSAH et de 2 ans pour Eric CARPIN.

 

   __Le trio avait fait appel des décisions de juin 2016 et était à nouveau jugé en septembre 2018.

 

   __Le CNESER a confirmé en septembre 2018 la condamnation de F. CELIMENE (révocation donc) et a aggravé celles de LOGOSSAH et CARPIN lesquels passent de "suspendus de leur poste" à "révoqués".

 

   __Ces sanctions sont immédiatement exécutoires et ne deviennent pas suspensives en cas d'appel. Autrement dit, le trio ne peut en aucun cas revenir sur le campus de Schoelcher et continuer y sévir comme ils l'ont fait pendant trois décennies.

 

   Pas besoin forcément de sortir de l'Ecole de journalisme de Paris pour relayer ces informations. Il suffit d'un minimum d'honnêteté mentale (nous ne disons pas "intellectuelle" car ce serait faire trop d'honneur à ces tèbè et à ces lapia). Au fait, pourquoi RCI n'embaucherait-elle pas F. CELIMENE comme pigiste spécialisé dans les questions économiques ? Comme ça, il pourrait nous instruire sur le CREDIT MARTINIQUAIS, VEDETTES MADININA, X-PAY, BOODOM, le GRAN CHAWA, ODYSSI ou encore la SODEM...

Pages