Accueil

Scandale du CEREGMIA : "Vakabon pa ka wont !"

Scandale du CEREGMIA : "Vakabon pa ka wont !"

   Malgré les pitoyables gesticulations médiatiques du trio du CEREGMIA avec la complicité de journalistes-"tèbè" (KMT, RCI etc.) et de blogueurs-"lapia", le verdict du CNESER (Conseil National de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche) est là et bien là. Et surtout il est définitif ! Fred CELIMENE, Kinvi LOGOSSAH et Eric CARPIN ont été révoqués de la fonction publique. Point barre. 

   Du reste, il faut garder à l'esprit qu'ils ont été écartés de l'université depuis mai 2014, c'est-à-dire depuis 4 ans et demi.

      4 ans et demi qu'ils n'ont plus été en mesure de sévir même si durant toutes ces années-là, ils ont inondé la terre entière de mails injurieux et diffamatoires envers toutes celles et tous ceux qui luttaient contre la corruption. Faut-il rappeler que douze ans avant l'accession à la présidence de C. MENCE-CASTER, l'ex-directeur de l'ex-CEREGMIA, Fred CELIMENE, était déjà passé devant le conseil de discipline de l'Université des Antilles et de la Guyane pour des faits de nature financière extrêmement graves ? Faut-il rappeler que le conseil de discipline de l'Université de Toulouse avait infligé à CELIMENE 5 ans d'interdiction de diriger un labo de recherches ainsi qu'un blâme à Kinvi LOGOSSAH et Eric CARPIN ? Faut-il rappeler que par deux fois le CNESER les a tous les troislourdement sanctionnés ?

   Aujourd'hui, non seulement ils viennent mentir sur les ondes, mais ils se permettent de mettre en doute l'intégrité des membres du CNESER. Comme d'ailleurs ils avaient déjà mis en doute celle des Conseillers à la Cour des Comptes, des Sénateurs, des Inspecteurs de l'Education Nationale et de la Recherche, des policiers du SRPJ, des grands flics de l'OLAF ("FBI européen") etc...qui tous avaient rédigé des rapports accablants sur leurs pratiques. Ah, au fait, juste un petit rappel pour les journalistes-tèbè et les blogueurs-lapia : F. CEIMENE et sa bande sont toujours sous le coup de 7 mises en examen parmi lesquels le "détournement de fonds en bande organisée au détriment de l'Union Européenne."

   Final de compte, s'il fallait retenir une seule chose positive de ce scandale du CEREGMIA, ce serai celle-ci : il a permis d'enrichir la langue créole. En effet, dans cette dernière, il y a un proverbe qui affirme que "Gran-nonm pa ka wont" (Les adultes n'ont pas froid aux yeux). Eh bien grâce à CELIMENE, LOGOSSAH et CARPIN, on en a un tout neuf :

   "Vakabon pa ka wont !" (Les voyous n'ont pas froid aux yeux)...

Image: 

Pages