Accueil

Selon le magazine "CAPITAL", Olivier SERVA (Guadeloupe), est le plus travailleur des parlementaires ultramarins

Selon le magazine "CAPITAL", Olivier SERVA (Guadeloupe), est le plus travailleur des parlementaires ultramarins

   Peu connu en-dehors de son île natale, Olivier SERVA a un parcours à la fois professionnel, associatif et politique assez impressionnant. Celui qui, aux dernières élections législatives (2017), a été élu député de la circonscription de la Guadeloupe est d'abord un professionnel de haut niveau, multi-diplomé en matière de comptabilité et d'économie. Ce natif des Abymes, possède d'ailleurs un cabinet d'audit et d'expertise-comptable très renommé. Au niveau associatif, il a créé le mouvement citoyen EKO ZABYM en 2010 lequel a organisé maints débats, notamment autour des questions de protection de l'environnement et d'écologie.

   Au plan politique, il s'est présenté en 2014 aux élections municipales aux Abymes contre l'indéboulonnable Eric JALTON, réussissant à se faire élire conseiller municipal. Aux Régionales de 2015, il se rallie au mouvement "CHANGEZ D'AVENIR" conduite par Ary CHALUS dont la liste bat celle de Victorin LUREL. Le jeune politicien (il est né en 1974) devient alors le 3è vice-président de la Région Guadeloupe. Et enfin il devient député en juin 2017 ! Olivier SERVA a très tôt apporté son soutien à Emmanuel MACRON et siège dans le tout nouveau parti fondé par ce dernier, LREM (La République en Marche).

   Ce parcours impressionnant se poursuit quasiment au pas de charge puisqu'il vient d'être classé "député ultramarin le plus actif" avec :

 

       . 23 présences en commission.

 

       . 16 interventions en commission.

 

       . 38 interventions dans l'hémicycle.

 

       . 39 amendements proposés.

    Pour un parlementaire qui vient de débarquer au Palais Bourbon, cela mérite d'être salué d'autant qu'Olivier SERVA avait voulu créer un "groupe parlementaire Outremer" qui rassemblerait tous nos élus, indépendamment de leurs affiliations politiques, dans le but de mieux défendre nos territoires. Cette fois ce fut un échec, mais cet échec ne lui est aucunement imputable. Au moins un parlementaire qui ne se la coule pas douce dans les travées en velours rouge de l'Assemblée nationale !

      A noter également que le deuxième député ultramarin le plus actif est encore guadeloupéen. C'est une femme, Hélène CHRISTOPHE-VAINQUEUR qui fut la suppléante de Victorin LUREL et lui succéda dans la 4è circonscription de la Guadeloupe. Elle est inscrite au groupe socialiste de l'Assemblée.

Pages