Accueil

Singapour, économie la plus dynamique au monde

Singapour, économie la plus dynamique au monde

La cité-Etat affiche une santé économique insolente avec un taux de croissance en 2010 de près de 15%, sans doute le plus élevé au monde.

Singapour a indéniablement tourné le dos à la crise qui continue encore de peser sur les économies occidentales. Après une année 2009 noire marquée par un repli de 2,1% du produit intérieur brut, le gouvernement de la cité-Etat a en effet annoncé que la croissance allait se situer entre 13 et 15% cette année, bien au-dessus de ses premières estimations qui tablaient sur une progression de 7 à 9% du PIB. Ce relèvement des prévisions s’explique largement par l’excellente tenue de l’économie au premier semestre avec une croissance estimée à 18%.

C’est la forte progression des exportations de produits manufacturés qui tire en partie l’économie de la cité-Etat. Selon l’International Enterprise, l’organisme singapourien de promotion du commerce, les exportations (hors pétrole) ont bondi de 29% en juin sur un an, soutenues notamment par la forte demande en produits électroniques et pharmaceutiques, deux secteurs très en pointe à Singapour. Le secteur manufacturier est d’ailleurs l’un des trois piliers de l’économie de la cité-Etat.

Troisième place financière asiatique

Singapour bénéficie également de la bonne tenue des activités financières et des services aux entreprises. La cité-Etat est aujourd’hui la troisième place financière d’Asie et a été sacrée troisième pays le plus compétitif au monde, selon le Global Competitiveness Report 2009-2010 du Forum économique mondial. Elle est également numéro un au dernier classement de la Banque mondiale pour la facilité à faire des affaires.

Autre pilier de l’économie singapourienne, les activités de logistique et de communication ont également enregistré un rebond. Son statut de plateforme régionale devrait profiter du dynamisme économique des autres pays asiatiques, comme la Chine ou le Vietnam, qui devrait lui permettre de compenser les difficultés que connaissent encore les Etats-Unis et l’Europe. Malgré la crise, le port de Singapour est depuis 2005 le premier port mondial en termes de nombre de transbordements de containers.

La cité-Etat s’affirme enfin comme une destination touristique prisée, avec notamment l’ouverture ces derniers mois de ses deux premiers casinos qui rencontrent un grand succès populaire.

Pages