Accueil

Stéphanie St-Clair au théâtre : quand la metteur en scène et la comédienne rencontrent les scolaires martiniquais

Stéphanie St-Clair au théâtre : quand la metteur en scène et la comédienne rencontrent les scolaires martiniquais

   Héroïne martiniquaise inconnue, Stéphanie ST-CLAIR a été tirée de l'oubli par un roman de Raphaël CONFIANT, "Stéphanie St-Clair, reine de Harlem" (FOLIO-Gallimard) publié en 2015. Ce texte a aussitôt plu à la Compagnie théâtrale guadeloupéenne "CE QUE JEU VEUT" qui en a tiré un spectacle qui a d'abord connu le succès en Guadeloupe en 2018, avant d'en connaître le même à la Martinique ces jours-ci, dans le cadre du récent "Festival des Petites Formes" de TROPIQUES-ATRIUM

   Dans une mise en scène à la fois sobre et puissante, recréant les diverses vies de l'héroïne et les différents lieux qu'elle a arpentés au cours de son existence aventureuse, mise en scène due à Nicole DOGUE, la comédienne Isabelle KANCEL a donné une prestation de près d'une heure trente qui a laissé le public de l'Atrium quasiment sans voix, ce vendredi 17 janvier dans la soirée. Devenue vieille, Stéphanie, organisatrice des paris clandestins de Harlem, raconte à son neveu Frédéric les épisodes les plus saillants de sa longue vie (elle est octogénaire), ce qui amène la comédienne à l'incarner à différents âges, ce qui n'est pas un mince exploit.

   Le matin de ce vendredi 17 janvier, la troupe avait présenté la pièce devant des scolaires martiniquais, puis un débat s'en était suivi avec ces derniers, débat qui a montré que, contrairement à ce que l'on s'imagine généralement, nos jeunes ne sont pas entièrement et définitivement accaparés par les écrans de leur téléphone portable ou de leur ordinateur. Qui sait si des vocations de comédien ou de metteur en scène ne surgiront pas de ces fructueux échanges ?

    En tout cas, la prochaine escale de la pièce est le Festival "OFF" d'Avignon...

Pages