Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

SUSAN RICE : « ISRAEL A LE DROIT DE SE DEFENDRE FACE AUX ATTAQUES BRUTALES DU HAMAS »

Est-ce du cynisme, de l’arrogance impérialiste ou de l’analphabétisme ? Sans doute les trois à la fois. En tout cas, ces propos de Susan Rice, ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, propos émanant d’une femme « noire », témoignent au moins d’une chose, les « African-Americans » sont devenus aujourd’hui des Yankees comme les autres. Des Yankees noirs !

L’élection d’Obama en 2008 a signé la fin du discours anti-système, de l’idéologie anti-« white power structure », la fin des revendications radicales sur le modèle des « Black Panthers ». Le Noir américain fait désormais partie du « mainstream », même s’il reste quelques états arriérés et de toute façon peu peuplés (hormis le Texas), où perdure un fort sentiment négrophobe. Etait-ce cela le rêve de Martin Luther King ? Je n’en sais rien et ne veut pas le savoir. Je constate, c’est tout.

Car il faut être armé d’un solide cynisme pour parler d’ « attaques brutales du Hamas » quand tout le monde sait que ce dernier utilise des roquettes de fabrication le plus souvent artisanale et de piètre portée (une trentaine de kilomètres) alors que les sionistes disposent d’un armement dernier cri, utilisant les technologies les plus sophistiquées. Armement que lui ont fourni Georges Bush et Barack Obama. Cynisme aussi quand on sait que la bande de Gaza est dépourvue d’aviation et de marine de guerre et qu’Israël peut donc la bombarder à sa guise, ce qu’il ne se prive pas de faire. Entre la roquette artisanale du Hamas et le missile aérien ultra-moderne d’Israël, lequel fait le plus dégâts ? Lequel est le plus brutal, le plus sauvage ? On a pu le voir en décembre 2008 lors de l’agression israélienne : 1.400 blessés et 400 morts du côté palestinien ; 37 blessés et 9 morts du côté israélien.

Car c’est également de l’arrogance impérialiste que de vouloir dicter aux Palestiniens la conduite qu’ils doivent tenir face à un état fasciste dirigée par des fanatiques qui s’estiment tout permis parce qu’ils ont le soutien indéfectible des gouvernements occidentaux et des puissances d’argent. Les Palestiniens ont été massivement chassés de leur terre natale en 1948 lors de la création d’Israël et depuis ils croupissent soit dans des camps installés dans les pays limitrophes (Liban, Syrie etc.) soit ils vivent sous occupation israélienne (Cisjordanie) soit ils sont en butte à un blocus féroce de la part d’Israël et à des agressions constantes (la bande de Gaza). Dos au mur, traqués, pourchassés depuis près de 60 ans, le peuple palestinien en est réduit à des actions désespérées pour ne pas finir comme les Peaux-Rouges du pays de madame Susan Rice.

Car c’est enfin de l’analphabétisme que d’imaginer comme Bush, Obama, Rice et tous les autres dirigeants yankees qu’Israël pourra éternellement vivre en opprimant les Palestiniens et en tenant ses voisins arabes sous la menace de ses armes. Un minimum de culture historique aurait dû leur apprendre qu’une citadelle assiégée est inéluctablement condamnée à sa perte. Elle peut résister dix ans, vingt ans, un siècle, mais un jour où l’autre, ses murs s’effondreront et les Barbares pénétreront dans la cité et ce jour-là, ils seront sans pitié. Déjà, il suffirait que l’Autorité palestinienne s’auto-dissolve pour que les Juifs deviennent automatiquement minoritaires au sein de ce qu’ils appellent le « Grand Israël », c’est-à-dire tout le territoire qui va de la Méditerranée à l’ouest au fleuve Jourdain à l’est. Sans cette Autorité palestinienne, cache-misère sans aucun pouvoir, Israël se retrouverait à gérer directement la Cisjordanie et deviendrait une sorte d’Afrique du Sud d’avant l’Apartheid. C’est ce qui pend au nez des sionistes et on peut se demander si les Palestiniens n’auraient pas tout intérêt à ce que le simulacre d’Autorité disparaisse pour que les choses soient plus claires. Mais c’est à eux et à eux seuls d’en décider.

En tout cas, Susan Rice, t’es qu’une s..... de Yankee noire !

Commentaires

selma | 19/11/2012 - 18:59 :
Une rectification des chiffres sur l'agression israélienne de 2008-2009, 3 semaines qui se sont soldées par la mort de 1400 Palestiniens dont 400 enfants. Aujourd'hui 19/11/12, bilan du massacre après 6 jours de bombardements contre Gaza : 101 morts incluant 24 enfants, 10 femmes et 13 personnes agées. 850 blessés incluant 260 enfants, 140 femmes, 55 personnes agées.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages