Accueil

TANDIS QUE LA MARTINIQUE S'ACCOMODE DE LA CORRUPTION, "MARCHE VERTE" A SAINT-DOMINGUE

TANDIS QUE LA MARTINIQUE S'ACCOMODE DE LA CORRUPTION, "MARCHE VERTE" A SAINT-DOMINGUE

   Des dizaines de milliers de Dominicains ont exprimé leur volonté de mettre fin à la corruption qui gangrène leur pays en organisant ce samedi une MARCHE VERTE dans la capitale. Marche impressionnante de dignité au sein de laquelle le slogan principal était :

   "FIN DE L'IMPUNITE !"

   Quoique Saint-Domingue soit économiquement sur de bon rails, qu'il se soit doté d'infrastructures modernes (autoroutes, métro, téléphérique etc.), que son PIB soit 9 fois plus élevé que celui d'Haïti, par exemple, la corruption y fait, comme presque partout dans les pays hispanophones , des ravages. Notamment dans la classe politique...

   LE PEUPLE DOMINICAIN A TENU A DIRE "NON" A CE CANCER SOCIAL ET ECONOMIQUE.

   Qu'en est-il dans notre chère Martinique ? Est-ce que les nombreux scandales de corruption qui affectent notre société indignent les Martiniquais et les poussent à se mobiliser ? Est-ce que les scandales du CREDIT MARTINIQUAIS, du CEREGMIA, d'ODYSSI, d'EX-PAY, du GRAN CHAWA, des Vedettes MADININA et bien d'autres ont provoqué un vent d'indignation dans notre population ?

   LA REPONSE EST MALHEUREUSEMENT : NON.

   Ou plus précisément assez peu. Si le Martiniquais aime à se plaindre des passe-droits et du "filon" sur Facebook ou Whatsapp, s'il lui arrive de dénoncer tel scandale qui le touche, lui ou sa famille, directement, dès qu'il s'estime ne pas être directement concerné, il est aux abonnés absents. Or, souvent, il est directement concerné et ne le sait même pas ou feint de ne pas le savoir. Exemple : le scandale du CEREGMIA et les 12 millions d'euros envolés des caisses de notre université. 4 rapports (dont 2 de la Cour des comptes) les ont dénoncés ! Les principaux responsables ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire au motif de "détournement de fonds publics en bande organisée au détriment de l'Union européenne" ; puis, ils ont été suspendus de leurs postes sans salaire dans l'attente que la justice pénale s'occupe d'eux. Entre temps, notre université rembourse 750.000 euros par an jusqu'en 2021 pour commencer à rembourser les fonds détournés.

   QUI PAIE LES POTS CASSES ?

   Les 5.200 étudiants du campus de Schoelcher pour lesquels on aurait pu utiliser cet argent afin d'améliorer leurs conditions de travail en achetant des ordinateurs neufs, en rénovant les bâtiments, en modernisant les salles de cours etc...Etudiants qui sont à 80% des filles et des fils des classes populaires puisque les 2/3 d'entre eux bénéficient d'une bourse. Pour ceux qui ne le sauraient pas, on n'attribue pas de bourse aux enfants des médecins, avocats, dentistes, pharmaciens, professeurs ou chef d'entreprise.

   EST-CE QUE CETTE ATTEINTE GRAVISSIME AU DROIT D'ETUDIER DANS LES MEILLEURES CONDITIONS POUR DES ENFANTS DU PEUPLE SOULEVE UN TOLLE ?

   Si peu.

   350 manifestants lors d'une manifestation à Fort-de-France il y a quelques mois. Conclusion, triste conclusion :  le Martiniquais, contrairement au Dominicain, s'accommode de la corruption...

Image: 

Pages