Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

"Tous les moyens sont bons pour éliminer le maire de Grand-Rivière" (Joachim Bouquety)

Martinique 1ère

Au lendemain de sa mise en examen dans le cadre d'éventuelles malversations entre des élus et la SMDS, Joachim Bouquety, maire de Grand-Rivière et ancien président du SCNA* (Syndicat de Communes du Nord Atlantique) pense qu'il est victime d'un complot à quelques mois des élections territoriales.

La justice vient d’ouvrir une enquête sur de possibles malversations dans le cadre de marchés publics avec la SMDS (Société Martiniquaise de Distribution et de Services). Joachim Bouquety, maire de Grand-Rivière, a été mis en examen (mercredi 29 août). Cette procédure judiciaire ne concerne pas sa gestion de la mairie mais la présidence du SCNA (Syndicat de Communes du Nord Atlantique) jusqu’en 2014.

Selon le maire de Grand-Rivière, la justice lui reproche d'avoir bénéficié de deux billets d'avions payés par la SMDS pour effectuer une mission de travail en dehors de la Martinique. "Jai été mis en examen à la demande de mon avocat pour avoir accès au dossier. Les gens pensent que quand on est mis en examen, on est déjà pratiquement en prison. Non ! la présomption d'innocence joue", soutient le maire de Grand Rivière qui crie au complot à quelques mois des élections territoriales. "On me reproche d'avoir eu deux ou trois billets pour aller voir des travaux dans le cadre de ma fonction de président du SCNA*. Le maire que je suis, gêne sur le nord-atlantique, on veut le descendre...c'est très politique. Tous les moyens sont bons pour éliminer le maire de Grand-Rivière". Joachim Bouquety s'est exprimé jeudi (20 août) sur Martinique 1ère.

Dans les rues de Grand-Rivière, nous avons surtout entendu les partisans du maire, particulièrement mobilisés pour défendre l'intégrité de leur maire.

Selon les éléments essentiels de l'enquête, un employé de la SMDS aurait demandé à un entrepreneur de surfacturer des marchés au bénéfice de certains élus. L’enquête ne fait que commencer et s’est concentrée ce jeudi (20 août) sur les services du Conseil Général avec des perquisitions qui ont duré toute la journée car la SMDS a répondu à plusieurs marchés de la collectivité. 

Source : http://martinique.la1ere.fr/2015/08/20/tous-les-moyens-sont-bons-pour-eliminer-le-maire-de-grand-riviere-joachim-bouquety-280367.html

Pages