Accueil

Un colloque international sur la musique de Kassav’

Un colloque international sur la musique de Kassav’

Un colloque international pour étudier la musique de Kassav’, c’est ce qui vient de se dérouler en Martinique cette semaine, les 19 et 20 juin 2019. Sur le thème : ‘’Le Zouk : trajectoires, imaginaires et perspectives’’. Plusieurs chercheurs du monde entier se sont retrouvés pour plancher sur le travail qui a permis à ce groupe d’impacter le monde et d’aller de succès en succès depuis 40 ans. Des tournées dans plus de 70 pays dans le monde, des disques d’or, de nombreuses récompenses. « Kassav’ est un ciment intergénérationnel », disait Corinne Mencé-Caster, agrégée d’espagnol, docteur en sciences du langage et professeure des universités à Paris IV-Sorbonne et qui a intervenu en tant que linguiste au cours du colloque. En attendant les résultats de cette étude, retour sur la vie de ce groupe légendaire.

Créer ou inventer un genre musical n’est pas chose évidente. Et même une fois créé, le plus dur reste de le faire émerger et le faire durer. A la fin des années 70, la biguine, le kompa étaient en perte de vitesse. En dépit du travail remarquable des musiciens comme Ralph Thamar, Coupé Cloué, les rythmes des Antilles ne ratissaient pas (très) large au niveau international. Heureusement, la rencontre entre trois hommes, en 1979, va changer la donne : Pierre-Edouard Decimus, Jacob Desvarieux et Freddy Marshall décident de créer un groupe qui s’appellera finalement Kassav’ (Galette à base de manioc).

 

Kassav' - Lagué moin

Ils expérimentent un genre musical nouveau qui puise dans plusieurs musiques traditionnelles : biguine, kompa, kadans, merengue latine, jazz, rock, funk, salsa, calypso. Les débuts sont d’abord timides, et la musique très influencée funk, jazz, rock. A l’image de leurs premières chansons dont ‘’Lagué moin’’, ‘’Love and ka dance’’ (1980). Mais ensuite, Kassav’ améliore ce cocktail de musiques. Il se renforce avec l’arrivée de Jean-Claude Naimro (Claviers), Jean-Philippe Marthély (Chant), Patrick Saint-Eloi (Chant). Le groupe constitue son ossature légendaire dès 1983.

 

Kassav - Oh Madiana

On retrouve alors ce qui sera la dream team : Jocelyne Beroard, Marthély et Saint Eloi aux chants, Jacob Desvarieux aux guitares et chant, Jean-Claude Naimero aux claviers, Georges Decimus à la basse, Claude Vamur à la batterie. Avec deux danseuses : Catherine Laupa et Marie-Josée Gibon et une section de cuivre. La même année, Kassav’ sort ‘’Oh Madiana’’ qui définit sa véritable identité, l’identité de ce nouveau genre musical que le public antillais appelait déjà « zouk ».

 

ZOUK - Kassav Zouk La Sé Sel Médikaman Nou Ni - Original Video

A l’origine, aux Antilles, on disait « zouk » comme on parlait de « Boum », ces soirées dansantes, bals ou surprises-parties. Et ainsi, progressivement, le mot « zouk » est utilisé pour qualifier la musique de Kassav’. Une musique à la fois chaude et douce. Ce zouk qui peut être ‘’chiré’’ (c’est à dire d’une cadence rythmée qui déchire) comme le hit ‘’Zouk la sé sel medikaman nou’’, la chanson ‘’Chiré’’, ou balade zouk comme ‘’Sé ou mwen inmé’’, ou alors zouk love comme ‘’Pa bizwen palé’’ et comme l’a développé la génération qui a suivi depuis le succès planétaire de Kassav’.

 

ZOUK - KASSAV' - Chiré Live Zénith 1989

Au-delà de la structure musicale, Kassav’ a écrit des textes engagés. A l’mage de ‘’An ba chen’n la’’ qui parle de la traite négrière. Des paroles que des millions de gens à travers le monde ne comprennent pas, se contentant de danser. Parce que Jacob et ses amis ont toujours voulu chanter en Créole, question d’identité. Certains ont souhaité qu’ils écrivent leurs textes en français pour se faire adopter en France. Ils ne l’ont pas fait. Mais cela n’a pas empêché qu’ils soient le seul groupe francophone à avoir rempli le Stade de France et fait le plein de la Défense Arena (40 000 places) pour leur 40ème anniversaire. Ça, c’est Kassav’ ! Ça, c’est le zouk ! Et ça mérite une réflexion approfondie.

 

Kassav - An-Ba-Chen´La ( PROMO CLIP ) 1985

R. Jordan