Accueil

Un pan de l’intelligentsia haïtienne sera au coeur du « Festival Entènasyonal Literati Kreyòl »

Un pan de l’intelligentsia haïtienne sera au coeur du « Festival Entènasyonal Literati Kreyòl »

Du 4 au 18 décembre 2019 se déroulera en Haïti la première édition du « Festival Entènasyonal Literati Kreyòl » Objectifs : Valoriser, promouvoir et diffuser des œuvres littéraires écrites en créole dans une perspective de renforcement d’une identité linguistique. Quatre (4) villes seront le théâtre de cet événement : Port-de-Paix paix, Petit-Goâve, Jacmel et Gonaïves. Et, cerise sur le gâteau, quelques esprits de connus du paysage intellectuel haïtien seront bel et bien de la partie.

À l’initiative de l’émission « pawòl kreyòl« , diffusée sur Signal FM ( 90.5) tous les dimanches matin, 8h30-9h, les férus de la littérature créole – lecteurs et auteurs se donnent rendez-vous du 4 au 18 décembre, soit durant 15 jours, pour déguster les œuvres produites dans cette langue. Pour marquer l’événement, une brochette d’activités sont prévues telles que : foire du livre où les maisons d’éditions et les auteurs d’expression créole vont être à l’honneur, représentations théâtrales des œuvres d’auteurs haïtiens, ateliers de formation sur traduction Français-Créole et sur critique littéraire, qui mieux est, cérémonie du lancement dudit festival, entre autres.

« FÈLkreyòl », avec la collaboration de la fondation de Maurice Sixto (FMAS ), se veut non seulement un moment où les mécanismes du fonctionnement de différentes langues créoles se dévoilent, mais également un espace de débats entre auteurs et lecteurs à partir des lectures effectuées sur des créations littéraires créoles.

Seront présents, à titre d’auteur-intervenant, à cette fête littéraire, des noms comme : Lyonel Trouillot, Manno Ejèn, Nicole Cage, Pierre Michel Chéry, Jessica Nazaire, Clotaire Sénatus, Iléus Papillon, Gertude Séjour, Franketienne, Anderson Dovilas, Hilario Bastia Felix, Fritz Deshommes, Christophe P. Charles, Jean Euphèle Milcé, Douglas Zamor Michel Soukar, Dominique Batraville, Jean Baptiste Anivince, et Roosevelt Saillant dit BIC. Toutes ces voix vont se mêler à la seule fin de partager une parole neuve capable de démystifier tout se qui se dit sur les langues créoles.

Que les œuvres littéraires et scientifiques produites en créole soient mises à la portée du grand public, et que ce dernier finisse par comprendre que cette langue peut jouer un rôle significatif au développement d’Haïti, telles sont les deux principales attentes des organisateurs de cette quinzaine de parole créole. À cette première édition de ce festival, devraient être présents, tous les amants de la langue et du livre!

Wesker. A. SYLVAIN, journaliste

weskersylvain@yahoo.com