Accueil

UN PAS DE PLUS DANS LA BARBARIE : ISRAEL BOMBARDE 2 ECOLES DE L’ONU

L’ignominie, la barbarie, sionistes viennent de franchir un nouveau pas : les chars israéliens n’ont, en effet, pas hésité, dans la nuit du lundi 5 au mardi 6 janvier, à bombarder froidement 2 écoles tenues par l’ONU dans le camp de réfugiés de Khan Younès.

Deux écoles où se trouvaient des élèves et leurs enseignants. Bilan de l’attaque : 34 morts et 77 blessés.

Après avoir démoli ministères, hôpitaux, université etc., voici que Tsahal s’attaque maintenant à des écoles. A la vérité, massacrer des enfants n’est pas quelque chose de très nouveau pour l’armée sioniste : tout le monde a conservé à l’esprit les photos ou les images télévisées d’enfants descendus à la mitraillette Uzi ou éventrés par des bombardements de char. Cela fait 60 ans que ce scandale dure dans l’indifférence quasi-généralisée des grandes puissances occidentales, ferme soutien, il est vrai, d’Israël.

Aujourd’hui, le chaos règne dans la minuscule bande surpeuplée de Gaza. Des combats féroces opposent, quasiment au corps à corps, les résistants du Hamas et l’armée sioniste, malgré la faiblesse de l’armement des premiers. La télévision nous montre des blessés, tous civils, qui meurent à la porte des derniers hôpitaux encore debout faute de médicaments ou de médecins. Elle nous montre des alignements de petits cadavres et leurs parents écrasés de douleur.

{{ Elle nous montre le premier holocauste du XXIe siècle.}}

Et pendant ce temps, la ministre de l’intérieur français, Alliot-Marie, s’indigne qu’une voiture en flammes ait été lancée contre une synagogue à Toulouse. « Acte révoltant ! » clame-t-elle devant les caméras. On ne sait pas s’il faut rire ou pleurer d’une telle déclaration tant elle est scandaleuse par rapport aux massacres qui se déroulent à Gaza. Sans doute cette dame ignore-t-elle qu’ils ont déjà fait 500 morts et 4.000 blessés palestiniens en une semaine…

Quant à M. Sarkozy, il se promène au Proche-Orient, demandant aux présidents arabes de peser sur le Hamas pour qu’il arrête de lancer des roquettes sur le Sud d’Israël. A ses yeux, c’est le HAMAS le responsable et pas l’occupation et la colonisation israéliennes ! On croit rêver là encore. A lui non plus les victimes palestiniennes ne semblent faire ni chaud ni froid et il s’est bien gardé de demander à Olmet et Ehud Barak de cesser de détruire des hôpitaux, des écoles et des bâtiments publics.

Nous, Antillais, nous ne sommes ni arabes ni musulmans pour notre grande majorité bien que notre peuple comprenne une minorité de Syro-libanais parfaitement intégrés à la culture créole depuis plus d’un siècle.

Nous sommes, pour la grande majorité, les descendants des esclaves que les Européens, singulièrement les Français, ont déporté d’Afrique pendant 3 siècles et qu’ils ont contraint à travailler à l’aide du fouet et du carcan dans les plantations antillaises.

Nous n’avons donc aucune leçon de droits de l’homme ou de démocratie à recevoir des Sarkozy et des Alliot-Marie. Ni d’aucun Occidental d’ailleurs !

Nous avons par contre le droit le plus absolu de prendre fait et cause pour le peuple-frère de Palestine et sa juste lutte contre l’occupation sioniste.

Et de dire à la face du monde qu’elle relève de la même barbarie que celle qui, durant 3 siècles, tint nos ancêtres en esclavage…

{{RAPHAEL CONFIANT}}

Pages