Accueil

Une forêt en plein désert

Une forêt en plein désert

Ce week-end dans le désert de Tunisie, dans la petite ville de Rjim Maatoug (délégation de Faouar, Kébili), une forêt va apparaître pour protéger la maternité et le collège des dunes qui encerclent la ville construite en plein désert à la fin des années 80 pour assurer la production de dattes Deglet Nour de qualité.

L’association DREAM IN TUNISIA et la communauté de Rjim Maatoug organisent la plantation d’une forêt de 1800 acacias, comme départ d’un projet ambitieux : la création d’une barrière verte de Matrouha à Faouar (130Km). Ce projet a pour objectif de protéger les habitants de Rjim de l’avancée du désert qui se caractérise par des tempêtes de sables qui font avancer les dunes dans la ville et dans les maisons, et coupent régulièrement la route. En plantant des acacias qui sont des arbres adaptés au climat aride, et en offrant une citerne et des systèmes d’irrigation goutte à goutte pour assurer l’entretien par la municipalité, nous souhaitons créer une barrière verte, la solution la plus durable contre l’ensablement mais aussi pour créer un environnement plus sain et plus frais.

Le samedi 16 février 2019, la délégation de Rjim Maatoug et l’association Dream in Tunisia planterons 1800 acacias à Rjim Maatoug (délégation de Faouar, Kébili, Tunisie), l’une des villes de Tunisie les plus touchées par la désertification. Ces plantations réparties sur un total de 3 hectares, permettront de protéger le collège et la maternité de la ville qui compte 4900 habitants dont l’activité principale est la production de dattes Deglet Nour. Une petite partie de la plantation se déroulera également dans les dispensaires de Matrouha et Ferdaous, deux villages rattachés à la commune. Cette plantation est le fruit d’un travail de plusieurs mois de planification avec la Direction générale des forêts, et le financement de l’entreprise WIC MIC spécialisée dans le textile à Bizerte qui permettra de financer l’irrigation des plants pendant 24 mois.

Créée dans les années 1980, la ville de Rjim Maatoug est un modèle de développement en zone aride, les habitants gagnent bien leur vie grâce à la production des dattes, mais leurs conditions de vie sont très dures car le sable envahie régulièrement les routes, les cours des maisons, et les maisons elles-même. L’eau potable est salée, et la seule route qui raccorde Rjim Maatoug au reste de la région de Kébili est régulièrement coupée suite aux tempêtes de sables.

C’est pour soutenir la résolution de ces problèmes que l’association Dream in Tunisia a signé une convention de partenariat avec la Direction générale des Forêts et le Ministère de l’Agriculture afin de planter 452Hectares de terres arides et semi-arides dans les gouvernorats de Sfax, Gabes, Gafsa, Tataouine, Médenine, Kébili et Tozeur. Pour le moment, le seul sponsor à s’être engagé est l’entreprise WIC MIC. Cette entreprise a l’engagement citoyen dans son ADN. Installée à Ras Jbel depuis plus de 20 ans, elle a créé des milliers d’emplois autour de l’industrie du “jean” et travaille au quotidien à réduire son impact environnemental (panneaux solaires, lavage économe en eau …).

“Nous devons planter des arbres robustes pour créer une barrière verte le long des routes, et autour des maisons, afin de protéger notre ville. C’est pour cela que nous avons fait appel à l’association Dream in Tunisia pour participer à la campagne 1MillionTrees4Tunisia. Nous sommes les plus touchés par la désertification en Tunisie, nous voulons que le pays connaisse nos conditions de vie et soit solidaire avec nous pour résoudre le problème de désertification. Le samedi 16 février, nous serons là, avec une centaine de collégiens de Rjim, pour planter le début de notre barrière verte, aujourd’hui 1800 arbres, et à partir de novembre si nous trouvons le soutien nous souhaitons planter 50Km de barrière d’acacias le long de la route de Rjim à Matrouha et 76km de Rjim à Faouar. » a déclaré le Délégué de Rjim Maatoug”

Pages