Accueil

UNE INSULTE A L’INTELLIGENCE, AUX SYNDICALISTES ET AUX JOURNALISTES

Il a fallu un début d’émeute pour que les français sachent que la grève continue en Martinique. Ils ne sauront pas grand choses sur nos revendications.

Jeudi 26 février - Journal télévisé de 20h sur Antenne 2, il 15h ici. Le présentateur fait allusion aux différences entre les mouvements de Guadeloupe et de Martinique. Il interroge l’envoyé spécial un certain {Loïc de la Mornais}.

Celui-ci qui intervient depuis le rond point de la préfecture dit cette phrase dans sa réponse {«…les syndicats martiniquais ont toujours été moins radicaux moins combatifs que leurs frères guadeloupéens et de manière générale {{les syndicalistes martiniquais laisse faire le travail par leurs frères guadeloupéens}} ».}

Ce monsieur qui a déjà condamné les gens interpellés {{« ce sont des délinquants, des casseurs… »}} a t-il dit, tente de ridiculiser les syndicalistes tout en essayant de semer la zizanie entre Guadeloupéens et Martiniquais. Cette pratique ne vous rappelle rien ?

Ces propos d’un journaliste, envoyé spécial, payé donc par nos impôts, décrédibilise un peu plus la profession de journaliste. Pourquoi dit-il cela sans vraiment justifier ses propos ? Méchanceté gratuite ? Ignorance ? Cliché ? Préjugés ? obéissant à ses donneurs d’ordre ? Excès de zèle ? Sans doute un peu de tout cela.

Il montre que le combat engagé par des journalistes de RFO et d'autres médias pour une vrai radio-télé ici en Martinique est juste. Cet abruti qui refuse de nous regarder à hauteur d’homme ne fait pas honneur au métier de journaliste. Plus que jamais nous avons besoin de journalistes sérieux, déterminés et créatifs comme ceux qui animent actuellement {{« Télé Otonom Mawon »}}. Des gens qui nous respectent !

{{Pierre Papaya}}
_ Militant du PKLS.

Le JT est en ligne sur le site d’Antenne 2 :[ http://jt.france2.fr/-> http://jt.france2.fr/] choisissez le 20h du 26 février