Accueil

Une parlementaire au carnaval : "Cambusy, si ou lé blotjé, blotjé bonda manman'w !"

Une parlementaire au carnaval : "Cambusy, si ou lé blotjé, blotjé bonda manman'w !"
   Le carnaval est certes le moment et le lieu de tous les défoulements, voire de tous les débordements. Hommes qui se déguisent en femmes, chansons obscènes, simulations de coïts et autres "vakabonnajri" comme on dit en dialecte insulaire.
 
    Certes ! Mais...
   Mais est-il bien normal qu'une élue, parlementaire de surcroit, ait été vue en plein Fort-de-France et donc filmée en train de chanter à tue-tête un chanson prenant à partie Bertrand CAMBUSY, secrétaire général de la CSTM, à cause de la grève des transports publics dans le centre de l'île "où l'air a des odeurs de sucre et de vanille", selon le poète Daniel THALY. Chanson dont le refrain est :
   "CAMBUSY, si ou lé blotjé, blotjé bonda manman'w !" (CAMBUSY, si tu veux bloquer, bloque le cul de ta mère !).
  Oui, est-ce bien normal ? De même, était-il normal que le "bwabwa" de Fort-de-France, construit par les services municipaux de la ville ait représenté l'an dernier le conseiller exécutif Louis BOUTRIN et cette année le député Jean-Philippe NILOR ? Est-ce ainsi que le PPM règle ses conflits politiques  et syndicaux avec ses adversaires ou ceux qu'il juge tel ? L'argent des impôts des citoyens doit-il servir à cela ?
    Au peuple de répondre très bientôt. Dans les urnes...
   PS. Au fait, CAMBUSY aurait déclaré vouloir porter plainte contre ceux qui l'ont tourné en dérision durant le carnaval. Eh bien, il a une preuve en main avec tous les portables qui ont filmé la parlementaire en train de lui demander de s'occuper du cul de sa mère !

Pages