Accueil

UNIVERSITE DES ANTILLES : PROMOTIONS PAR VOIE NATIONALE

Vincent Valmorin, directeur-adjoint du CEREGMIA en Guadeloupe, en rupture avec toute déontologie universitaire, a cherché à adresser à l’ensemble de la communauté universitaire un mail indiquant que la présidente de l’Université aurait promu ses proches.

3 points sont à souligner pour mettre fin à toutes ces contre-vérités:

  1. Il y a deux voies de promotion pour les enseignants-chercheurs: une voie nationale, par le Conseil National des Universités (C.N.U), et une voie locale (par l’Université)
     
  2. Aucun président d’Université ne peut promouvoir qui que ce soit.
     

    Depuis 2013,  suite à la loi ESR de Geneviève Fioraso, c’est le Conseil Académique en Formation restreinte (auparavant c’était le Conseil d’Administration restreint) qui est en charge de l’examen des dossiers de promotions des collègues.
     
    Une commission indépendante procède au classement des collègues selon des critères transparents, qui attribue à chaque collègue un nombre de points. Puis le conseil vote, après avoir vérifié les points et avec la liberté de modifier le classement.
     
    C’est ce qui s’est passé en 2014. Les Procès-verbaux sont là pour en témoigner.
     
  3. La majorité des  collègues cités dans le Mail de Vincent Valmorin qui font partie de la gouvernance ont été promus par la voie nationale, c’est-à-dire indépendamment de l’Université, par le Comité National des Universités. Ceux qui ont été promus par la voie locale (Université) ont été évalués avec les critères indiqués.  

Halte aux mensonges et à une volonté de nuire à l’institution, pour faire croire que tout le monde magouille, alors que les vrais magouilleurs ont été identifiés dans nombre de rapports et qu’on les défend, comme si ces rapports n’existaient pas !

Pages