Accueil

« Va-t-on vers la fermeture des usines sucrières ? »

« Va-t-on vers la fermeture des usines sucrières ? »

Suite à la conférence de presse de la Production locale réunie, le PCR a publié une communiqué mettant l’accent sur la confirmation des menaces pesant sur la filière canne, et appelant à la tenue d’une Conférence territoriale afin de mettre tous les problèmes sur la table et avancer dans la recherche de solutions globales.

ADIR, ARIBEV-ARIV, ARIC, ARIFEL, ARIPA, Avi-Pôle Réunion, Chambre d’agriculture de La Réunion, CFS, CPCS, CPLR, CPPR, FRCA, SICALAIT, SICAREVIA, Syndicat du Sucre et Urcoopa ont tenu une conférence de presse conjointe pour exprimer leurs inquiétudes.

En effet, ils craignent que le gouvernement veuille remettre en cause les aides qu’ils perçoivent au titre de la spécificité. Le plus virulent a été le représentant de Téreos. Pour lui, si l’Etat ne verse pas les 38 millions d’aides prévues par la convention canne 2017-2021, ce sera la fermeture des 2 usines qui lui appartiennent. D’après ce dernier, il n’ y a plus personne à Paris pour les entendre. L’ouverture de la coupe est déjà compromise.

Ce tir groupé du monde agro-alimentaire illustre les analyses du PCR, exprimées à maintes occasions. Nous sommes arrivés au bout d’un système qui s’effiloche. D’où la demande pressante de tenir une Conférence Territoriale élargie pour mettre tout le monde autour de la table. A écouter ces intervenants, il est très urgent d’agir.

Fait au Port, ce mercredi 26 juin
Le Bureau de presse

Pages