Accueil

Vatican: Partouze et drogue chez le secrétaire d'un cardinal conseiller du pape François

Vatican: Partouze et drogue chez le secrétaire d'un cardinal conseiller du pape François

Retraite anticipée dans un couvent italien pour un haut dignitaire du Vatican, après avoir été surpris par la police en pleine soirée libertine, révèle le journal italien Il Fatto Quotidiano.

En juin dernier, des voisins avertissent les autorités, dérangés par le bruit et les allées et venues incessantes dans un des appartements de l’ancien palais de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.

>> A lire aussi : L'Eglise dit non aux hosties sans gluten mais oui aux OGM

Sur place, les policiers ont trouvé une dizaine d’hommes se livrant aux joies de la chair et consommant de la drogue en quantité. Le locataire des lieux n’est autre qu’un des secrétaires du cardinal Francesco Coccopalmerio, conseiller personnel du Pape François. Son nom n’a toutefois pas été révélé.

>> A lire aussi : Inculpé pour crimes sexuels sur enfants, George Pelle, le numéro 3 du Vatican, clame son innocence

Informé de cette affaire, le souverain pontife a demandé la démission du cardinal Francesco Coccopalmerio, qui avait proposé la nomination comme évêque de son secrétaire, peut-on lire dans le journal italien. Le secrétaire, qui a été admis dans une clinique de désintoxication, a ensuite été envoyé en retraite dans un couvent.

Pages