Accueil

VICTORIN LUREL: «SERGE LETCHIMY VIENT ICI, EN GUADELOUPE, DEFENDRE PERSONNELLEMENT CEREGMIA»

VICTORIN LUREL: «SERGE LETCHIMY VIENT ICI, EN GUADELOUPE, DEFENDRE PERSONNELLEMENT CEREGMIA»

Sur RCI (Radio Caraïbes International), jeudi 23 octobre 2014, le président du Conseil régional de la Guadeloupe, Victorin Lurel, a répondu à son homologue martiniquais à propos du cyclotron et d’autres sujets qui opposent la Guadeloupe et la Martinique.

En particulier l’INTERREG c’est-à-dire les fonds européens permettant aux deux îles de coopérer avec la Caraïbe. Selon S. Letchimy, la Guadeloupe a géré les fonds de l’INTERREG depuis suffisamment longtemps et c’est désormais à la Martinique de le faire.

Or, au cours de son interview, Victorin Lurel a prononcé cette phrase stupéfiante: «Notre ami vient personnellement, comme à Sainte-Lucie, m’accompagner, comme à Saint-Martin accompagner Josette Borel-Lincertin, comme ici-même en Guadeloupe défendre CEREGMIA».

Stupéfiante car le CEREGMIA est justement accusé par divers rapports (de la Cour des compte, du Sénat etc…) d’avoir détourné 10 millions de…fonds européens. Notamment certains qui émanent de…l’INTERREG. Et V. Lurel nous dit que Letchimy est venu défendre le CEREGMIA en Guadeloupe !!!

Désormais, le PPM ne pourra plus dire qu’il ne soutient pas Fred Célimène et Kinvi Logossah, les deux dirigeants de ce groupe de recherches qu’ils ont transformé en association mafieuse. Letchimy veut gérer les fonds de l’INTERREG pour quoi faire ? Dans quel but ? Nous laissons à nos lecteurs le soin de répondre à ces questions.

Notons que lors du congrès du PPM au Marin, il y a une dizaine de jours, Fred Célimène et Hector Elisabeth du CEREGMIA, trônaient en bonne place dans la salle.

Hum !...

Pages