Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

VISAGES DES TROIS PRINCIPAUX CRIMINELS DE GUERRE ISRAELIENS

VISAGES DES TROIS PRINCIPAUX CRIMINELS DE GUERRE ISRAELIENS

Outre, les politiciens israéliens dont tout un chacun connait les noms et les visages tels que Shimon Péres, Ehud Barak et Tzipi Livni, les principaux responsables des massacres barbares qui se sont déroulés dans la bande de Gaza sont les militaires israéliens suivants :

- le chef d’état-major {{Gabi Ashkenazi}}

- le chef de l’armée de l’air {{Ido Nehoushtan}}

- le responsable de la région sud d’Israël, qui englobe Gaza, {{Yoav Galant}}

Rappelons, si besoin en est, que ces hauts gradés ont préparé, décidé et mis en œuvre l’agression contre la bande de Gaza, cela en utilisant des moyens aériens, terrestres et maritimes. Les minuscules 350km2, de Gaza, soit le tiers de la Martinique, ont subi pendant 22 jours des bombardements tous azimuts qui ont détruit des bâtiments publics, des ministères, des écoles, des hôpitaux, des mosquées et même des cimetières ! Plus grave : les forces israéliennes n’ont pas hésité à s’attaquer à des écoles tenues par l’ONU et à des ambulances de la Croix-rouge et du Croissant-rouge.

Les chiffres sont accablants : 1.300 morts directs et autant de morts collatéraux + 5.200 blessés.

Israël a, en outre, utilisé des armes de destruction massive tels que les D.I.M.E et les bombes au phosphore blanc, armes formellement interdites par toutes les conventions internationales.

Les hauts gradés Gabi Askenazi, Ido Nehoushtan et Yoav Galant ne sont donc rien d’autres que des criminels de guerre au même titre que les serbes Slobodan Milosevic et Radovan Karadzic.

Ils doivent être traduits sans délai devant la Cour Pénale Internationale de La Haye, sinon il deviendra clair aux yeux du monde entier qu’Israël, cet état voyou, dispose d’une impunité tout à fait scandaleuse, impunité garantie par les Etats-Unis et l’Europe.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages