Accueil

Vive émotion pour la première journée du colloque sur le Pr Jean Bernabé

Vive émotion pour la première journée du colloque sur le Pr Jean Bernabé

   C'est donc ce mercredi 25 octobre que s'est ouvert là l'amphithéâtre Hellène SELLAYE de la Faculté des Lettres et Sciences humaines (camps de Schœlcher) de l'Université des Antilles, le colloque de trois jours consacré à l'œuvre de Jean BERNABE. Agrégé de grammaire et docteur d'état en linguistique, ce dernier fut l'instaurateur des Etudes créoles au sein de cette université il y a une quarantaine d'années de cela et est l'auteur d'une œuvre considérable qui en fait l'un des plus importants créolistes mondiaux.

   Le colloque fut ouvert par Gerry L'ETANG, maître de conférences en anthropologie et coordonnateur du comité d'organisation qui donna la parole à la vice-présidente du Pôle Martinique, Odile FRANCOIS-HAUGRIN, puis au doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines, le Pr Cécile BERTIN-ELISABETH. Vint le tour de Gérard LACOM de prendre la parole qui, président du CCEE (Conseil de la Culture de l'Education et de l'Environnement), rappela que Jean BERNABE siégea dix-huit années de suite de cet organisme qui dépendait de l'ex-Conseil régional et qui aujourd'hui dépend de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique).

   Ensuite, Marie-Françoise BERNABE, épouse de Jean, et fondatrice des trois bibliothèques de l'ex-Université des Antilles et de la Guyane, interrogée par Patrick ODENT-ALLET de la Bibliothèque Universitaire du campus de Schœlcher, évoqua, de manière émouvante, la vie de son défunt mari, depuis leur rencontre à La Sorbonne jusqu'à leur installation à la Martinique, après avoir travaillé en Tunisie, puis en Guadeloupe. Elle rappela les nombreuses structures crées par Jean BERNABE, notamment l'UTL (Université du Temps Libre), Radio CAMPUS-FM, le CIRECCA (Centre International de Recherches sur la CARAIBE), le GEREC (Groupe de Recherches en Espace Créole) et l'ISEF (Institut Supérieur d'Etudes Francophones) devenu l'ICEFI (Institut Caribéen d'Etudes Francophones et Interculturelles.

   L'assistance se mit à lors debout pour rendre hommage à Jean BERNABE.

   Commença alors le colloque proprement dit avec trois communications : la communication inaugurale du Pr Denis PHILPS (Université de Toulouse) sur la linguistique submorphémique telle que l'a développé Jean BERNABE ; puis, celle du Pr Corinne MENCE-CASTER (Université de la Sorbonne) qui traita de "l'inquiétude étymologique" chez Jean BERNABE et enfin du Pr Philippe CHANSON (Université de Genève, Suisse) qui analysa le roman "Le Partage des ancêtres" de ce dernier. Le public, nombreux, fut convié à poser des questions à chacun des intervenants.

   L'après-midi le CCEE présentait une magnifique exposition sur la vie et l'œuvre de Jean BERNABE précédée d'une série de témoignages parmi lesquels ceux d'Yvon BISSOL, Roland JEAN-BAPTISTE-EDOUARD, Daniel BARDURY, Jane ETIENNE, Roger EBION, Josette MASSOLIN, Josette BURLET-MIATEKELA, Victor ANICET, Raphaël CONFIANT et bien d'autres. Cette exposition est visible pendant une semaine au siège du CCEE, à l'Immeuble Bardinet, non loin du carrefour Joseph ZOBEL (juste après le carrefour Dillon).

Pages