Accueil

Vous connaissez Thierry Henry, mais pas Warren Elliot Henry...

Vous connaissez Thierry Henry, mais pas Warren Elliot Henry...

   Si les processus de crétinisation des masses mis en place par la plupart des chaînes de télévision et les réseaux sociaux est désormais bien connu et étudié, il y en a un qui est très peu pointé du doigt, voire carrément ignoré, y compris par les grands défenseurs du "monde noir", "afro", "kamite" etc..., à moins que ces derniers n'en soient objectivement complices : la présentation du Noir comme étant un sportif, un musicien, un chanteur, un acteur de cinéma ou un mannequin de mode. Et uniquement cela ! Résultat : tous les enfants noirs veulent devenir Magic Johnson, Beyoncé, Denzel Washington, Omar Sy, Neymar ou Mike Tyson.

   Cette image tronquée, voire désastreuse, rejette dans l'ombre les milliers de scientifiques, philosophes, psychiatres, écrivains, sociologues, anthropologues, traducteurs, chimistes, biologistes, chirurgiens, astrophysiciens etc..., faisant croire qu'ils n'existent même pas. Il est vrai qu'aucun scientifique noir ne participe au délire "noiriste" qui sévit sur le Net, en particulier sur Facebook, et qui veut faire croire que les Noirs auraient tout inventé, du décapsuleur à l'ascenseur ou du fil à couper le beurre au Tampax. C'est qu'un scientifique fonctionne sur des équations (sciences exactes) ou des concepts (sciences humaines) et non sur des élucubrations.

   Ainsi donc, si tout le monde connaît le footballeur Thierry HENRY, presque personne (dans le grand public) ne connaît le brillant physicien Warren Elliot HENRY, professeur à l'Université Howard, dont les travaux ont conduit à des avancées majeures dans les domaines de l'électromagnétisme et de la supraconductivité.    Présentation :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Warren_Elliot_Henry

Warren Elliot Henry

 
Warren Elliot Henry
Description de cette image, également commentée ci-après

Henry effectuant des recherches cryogéniques à des installations du Naval Research Laboratory.

Naissance
Décès (à 92 ans)
Nationalité Américain
Activité principale

Warren Elliot Henry (né le 18 février 1909 - mort le 31 octobre 2001) est un physicien et professeur américain. Il a fait des contributions significatives dans les domaines du magnétisme et de la supraconductivité1.

Henry a enseigné dans plusieurs institutions et travaillé pour des agences telles le Naval Research Laboratory et le Lockheed Missiles and Space Co.. Il a terminé sa carrière comme professeur de physique à l'université Howard. Il a également travaillé plusieurs années pour le programme Minorities Access to Research Careers2.

Membre de la Société américaine de physique et de l'Association américaine pour l'avancement de la science, Henry a remporté le Lifetime Achievement Award in the Community de la National Science Foundation ainsi que le Technical Achiever Award of the Year (1997) de la National Technical Association1.

Sommaire

Jeunesse et formation

Warren Elliot Henry naît à Evergreen (Alabama) en 1909. Tout comme ses parents avant lui, il fréquente le Tuskegee Institute et obtient un baccalauréat universitaire ès sciences en 19311.

Henry entame des études graduées à l'université d'Atlanta (en) et obtient une maîtrise en sciences spécialisée en chimie organique en 1937. À la même époque, il enseigne au Spelman College (en) et au Morehouse College. En 1941, il obtient un PhD en chimie physique de l'université de Chicago3.

Carrière

Après ses études, Henry retourne au Tuskegee Institute pour y enseigner. Certains de ses étudiants joindront 99th Pursuit Squadron des Tuskegee Airmen1.

De 1943 à 1946, Henry travaille au MIT Radiation Laboratory (en)1. De 1948 à 1960, il travaille comme physicien au U.S. Naval Research Laboratory (NRL) et comme ingénieur et scientifique au Lockheed Missiles and Space Co. jusqu'en 1969. Il devient alors professeur de physique à l'université Howard3.

Henry prend officiellement sa retraite en 1977, mais continue à se consacrer à la recherche par la suite. Il meurt le 31 octobre 20014.

Notes et références

  1. a, b, c, d et e (en) « Physicists of the African Diaspora: Warren Henry » [archive]
  2. (en) « Pioneering NRL Physicist had Tuskegee Ties » [archive], Naval Research Laboratory
  3. a et b (en) « Warren Elliot Henry: Professional Career Highlights » [archive], Howard University Library (consulté le 7 mars 2015)
  4. (en) Wolfgang Saxon, « Warren E. Henry, 92, Physicist and Educator » [archive],

Liens externes

Pages